17 décembre 2013

Journées réseaux 2013

Quelques jours après mon retour des "journées réseaux" (JRES) 2013 qui se sont tenues à Montpellier, voici le temps de faire un petit bilan de cette expérience.

Cela fait plusieurs années que je souhaite participer à cette manifestation qui regroupe une grande partie de la communauté des informaticiens travaillant dans les établissements d'enseignement supérieur et/ou dans la recherche, c'est-à-dire ma communauté professionnelle.

Et le hasard a fait que cette année, les organisateurs m'ont contacté via ce blog pour m'inviter à faire une présentation en séance plénière sur le thème de l'expertise judiciaire. Autant dire que je ne pouvais pas dire non...

Les premiers contacts ont été pris il y a longtemps (janvier 2013), et l'idée de parler devant mes pairs sous le pseudonyme Zythom était attrayante. Mais plus les mois passaient et plus la pression montait: ma présentation de généraliste de l'informatique allait-elle intéresser l'assemblée de spécialistes présente dans la salle ? Comment serait perçu mon souhait de participer à cette conférence sous pseudonyme ? Quel regard mes pairs allaient-ils porter sur moi ? Comment les quelques lecteurs du blog présents dans l'assistance allaient-ils réagir ?

Bref, plus le temps passait et plus je pétochais...

L'organisation des JRES 2013 s'est avérée impeccable du point de vue de l'invité que j'étais: une personne s'est attachée à s'assurer que je franchissais correctement les jalons, et me relançait avec patience quand je tardais sur la remise d'un livrable, notice de présentation, visuels de la présentation, détails pratiques sur le transport, l'hébergement, etc.

Et le premier jour de la conférence est arrivé: je me suis retrouvé assis dans la grande salle de l'opéra de Montpellier, avec 1500 personnes ! C'est vraiment à ce moment là que j'ai senti la peur me nouer les tripes: j'allais devoir parler deux jours plus tard dans cette même salle, devant ce public de spécialistes des réseaux...

Il faut dire que la salle est très impressionnante.
Quelques internautes ont pris des photos qu'ils m'autorisent à reproduire ici (et je les en remercie):

Photo depuis les loges (cliquez pour agrandir)


Photo (cliquez pour agrandir)

 Et voici la photo prise depuis la scène avec mon smartphone, quelques minutes avant ma présentation:

Photo Zythom (cliquez pour agrandir)

Autant vous dire que j'étais dans mes petits souliers...

La veille, j'ai séché l'après-midi de présentations pour travailler et répéter ma présentation une dizaine de fois. J'ai quitté le "social event" du mercredi soir car j'étais encore trop stressé, ce qui fait que je n'ai pas pu profiter de la fête organisée pour les 10 ans des JRES.

Le mercredi matin, j'ai présenté à la salle de preview (la salle réservée aux orateurs pour permettre de soumettre une nouvelle version de leur présentation), la énième version encore modifiée de mes visuels. Puis je me suis réfugié dans un coin du palais des congrès pour écouter un peu de musique pour me détendre contre cette angoisse grandissante difficile à contrôler, et c'est là que j'ai eu l'idée de relire la "Litanie contre la peur" des sœurs du Bene Gesserit de l'univers de Dune. Cela ne marche pas du tout sur moi, mais je me suis dit que cela ferait une bonne introduction à mon intervention... Pour ceux qui n'ont pas lu l'ouvrage de Frank Herbert, voici le mantra:
Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale.
J'affronterai ma peur.
Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi.
Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin.
Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi.
Si vous voulez voir un Zythom très tendu et stressé, voici l'intégralité de ma présentation (avec en bonus track à 43' la prière des RSSI ;-) :

 Vidéo JRES 2013 (meilleures définitions disponibles ici)

Ce que je garderai comme souvenir de ces journées réseaux, c'est une super organisation, un grand stress de mon côté, des présentations de qualité où j'ai appris beaucoup de choses, et des rencontres très agréables avec , , , et plein d'autres lecteurs du blog. C'est très intimidant de discuter en présentiel avec chacune de ces personnes !

J'espère pouvoir aller dans deux ans aux JRES 2015, mais cette fois comme simple participant...


6 commentaires:

  1. C'est la première fois que je te vois en baroudeur. Ca change du noeud pap' :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ben c'est marrant, mais moi je trouve que le mec au début de la présentation qui cherche à te lancer semble bien plus stressé que toi...!

    En tout cas, tu n'es pas si loin de ce que j'imaginais ;)

    Au plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
  3. Cher Zythom, n'as tu pas peur de mettre en danger ton anonymité avec cette vidéo ? En effet, on te vois en vrai, et certaines personnes pourraient peut-être te reconnaître.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, enfin, il suffit de pas grand chose pour connaître son vrai visage. Et vu le nombre de manifestations auxquelles il a participé, à mon avis, il sait ce qu'il fait ;)

      Ce n'est pas un ours dans sa grotte, et l'anonymat n'est pas une réelle protection ici mais un choix plus "politique"...

      Supprimer
    2. Je ne suis pas anonyme, je blogue sous pseudonyme, ce qui n'est pas pareil. Beaucoup de monde connaît mon vrai nom et mon activité de blogueur, ce qui m'importe peu car je n'ai pas honte de ce que j'écris.

      Supprimer
  4. Le rendu sphérique de la première photo est épatant. Du grand art

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.