18 septembre 2006

Mission impossible

Je sors d'une réunion-bilan regroupant les responsables informatiques de 47 écoles d'ingénieurs françaises.

Il fallait créer un site web mutualisant le recrutement de ces 47 écoles, sachant que:
- les 47 écoles sont concurrentes
- le nombre de candidats global est en baisse
- certaines écoles jouent leur survie à chaque rentrée
- les dates de recrutement sont toutes différentes
- les modes de recrutement sont différents (concours, dossiers, oraux...)
- les organisations sont différentes (écoles multi-sites, concours communs, parfois concours communs mais coefficients des épreuves différents...)
- les systèmes d'information sont différents
- certaines écoles disposent d'extranets existants pour le recrutement et veulent les conserver
- certaines écoles n'ont pas de service informatique
- le projet a démarré en octobre pour une mise en production en janvier
- aucune gestion de projet n'était prévue et n'a été mise en œuvre.

Et bien vous savez quoi, on y est arrivé !

2 commentaires:

  1. Comment le groupe s'y-est-il pris ? Quelqu'un a pris la direction des opérations et un consensus s'est formé autour de ses propositions ?

    Qu'est devenu ce projet un an et quelque après ?

    Je suis curieux, mais ce serait un bon exemple à méditer pour ce genre de situations, qui revient très souvent dans le cadre associatif par exemple :-)

    (ceci dit, 47... vous avez fait fort...)

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement cela: l'un des membres a pris les commandes et mené le projet de façon consensuelle.

    Un an après, le projet a été remis à plat pour en modifier 20%.

    Cette année, il nous faut encore travailler sur des modifications qui représentent environ 10% du total.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.