16 septembre 2006

Recrutement de tueur à gage sur Internet

France-Japon, le choc des cultures...

France:
En avril 2005, un homme est mis en examen à Nancy pour offre de commettre un assassinat. Il aurait cherché à faire éliminer le concubin de sa maîtresse par un tueur à gages en faisant maquiller l'élimination du rival en accident.

Japon:
Une femme porte plainte contre un homme qu'elle avait engagé sur Internet comme tueur à gages pour éliminer la femme de son amant et qui n'avait pas "exécuté" son contrat. Il est condamné pour escroquerie volontaire en décembre 2005.

Dans un cas, c'est le commanditaire qui est condamné, dans l'autre c'est le tueur car il n'a pas rempli son contrat...

Étonnant non ?

Source: CLUSIF "Panorama de la Cyber-criminalité - Année 2005"
http://www.clusif.asso.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.