30 novembre 2006

Le distributeur de billet

Perdu dans mes pensées, poussant mon charriot dans la galerie marchande de ma grande surface favorite, j'entends une personne parler à un distributeur de billet.

Toujours prêt à me moquer de mes contemporains (j'ai un mauvais fond), je m'arrête à distance pour écouter la bêtise humaine:
Lui à la machine: "Et ça remarchera bientôt?".
Aussi sec, la machine lui répond: "Je reprends mon service dans un quart d'heure".

Stupéfait, je regarde aussitôt s'il n'y a pas un complice quelque part dans la galerie, des caméras cachées derrière les fleurs. Rien. Je reste à mon poste d'observation. Après tout, il y a bien des pompes à essence qui vous explique la marche à suivre.

Lui: "Mais j'ai des courses à faire".
La machine: "Je ne peux pas répondre à cette question".

Normal, l'intelligence artificielle n'est pas suffisamment développée aujourd'hui pour traiter des propos aussi éloignés de la spécialité de la machine. Amusé, je pousse donc mon charriot juste devant le distributeur "nouvelle génération".

Un réparateur bien humain était installé à l'intérieur (derrière en fait) et faisait sa pause déjeuner avant de reprendre ses activités d'entretien. Il avait démonté tout l'arrière de l'appareil, et on pouvait facilement lui parler.

J'ai été très déçu.

PS: Quand j'ai raconté l'anecdote à ma femme, elle m'a tout de suite dit qu'il devait y avoir quelqu'un à l'intérieur. Je suis parfois très naïf.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.