08 novembre 2006

Retraite II le retour

Dans un billet précédent, je narrais l'annonce du départ à la retraite de l'institutrice de ma fille cadette à la réunion de parents d'élèves.
Cette fois ci, c'est plus stupéfiant:

Décor: Nous sommes à table mes enfants, ma femme et moi.

Moi: Alors, raconte nous un peu ta journée à l'école ce matin.

Ma fille ainée: Se mat1, la pr0f d mat ns a anoncé q cété son dernié kour vec ns cr L parté ala retrait ojdui. d2m1 on ora 1 renplassan
Traduction: Ce matin, la prof de math nous a annoncé que c'était son dernier cours avec nous car elle partait à la retraite aujourd'hui. Demain, on aura un remplaçant.
Outil pour traduire du Français vers le langage SMS.

Ma femme et moi: !!!!!!!!!!!!!!!

Moi: A bon? Elle vous a annoncé ça aujourd'hui?

Ma fille: Bin oui.

Ma femme à moi et moi à ma femme: Voilà un professeur (de collège) qui part à la retraite en pleine année scolaire, finissant sa carrière par une sortie peu glorieuse, en rasant les murs. Annonçant son départ aux enfants le dernier jour au dernier cours, elle faut(*) à son devoir et à la responsabilité qu'elle avait de prendre en charge l'éducation de nos enfants.

Ma fille: On peut prendre notre dessert?

Moi: Est-ce que tu appréciais cette prof?

Ma fille: Non, elle était nulle.

Nous: Bon espérons que son remplaçant sera meilleur.

Conclusion: je n'ai pas pris de dessert.

(*) Le verbe "faillir" au présent. Vous pouvez vérifier dans votre Bescherelle. J'en suis le premier surpris, c'est ma femme qui m'a corrigé. Elle n'est pas Avocate pour rien...

1 commentaire:

  1. oh là,là,là,lol.il y a rien d'être étonné de savoir qu'1 enseignant annonce son départ a la retraite o dernier moment,il le dit car il a peur de subir 1 réglement de conte sur c frasque dans le passé sur des élève ki sont très rancunier,comme on dit "faut mieux passé par la petite porte",lol.Et puis vu ls évenement ki se passe en se moment faut comprendre 1 peu .(la peur au ventre,lol)

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.