08 décembre 2006

Faire parler l'imprimante

Il y a quelques temps, je suis allé donner ma carte me présenter devant le nouveau magistrat instructeur. Pensant échanger quelques banalités pendant cinq minutes, je fus surpris lorsqu'il me demanda "Bon, qu'est-ce que vous savez faire?".
Moi: "Heu, ben, heu, je sais extraire des informations d'un disque dur..."
Lui: "Oui, certes, mais qu'est-ce que vous savez faire d'extraordinaire?"
Moi: "Ben, en fait, rien d'extraordinaire. Je connais bien les procédures, je connais bien l'informatique, mais je ne vois rien de particulièrement extraordinaire à raconter."
Lui: "Ah bon? Là d'où je viens, je travaillais avec un expert capable de faire parler les imprimantes"
Moi: "Ah, ça ! Mais, heuu, cela va dépendre du modèle, mais il ne devrait pas y avoir de problème. En tout cas, je peux étudier la question."

En revenant, dans la voiture, j'étais perdu dans mes pensées. Devais-je lui dire que je n'ai pas la moindre idée de comment une imprimante fonctionne? Moi, je clique sur "imprimer", c'est tout. Je sais la brancher, l'installer sous Windows, sous Linux. Je sais (parfois) pourquoi rien ne sort quand j'essaye d'imprimer un document (urgent). Je sais que les documents sont parfois "spoolés" avant d'être envoyés vers l'imprimante. Je sais qu'il y a des serveurs d'impression pour gérer les imprimantes en réseau.

Mais je ne sais pas du tout comment fonctionne la mémoire d'une imprimante. Je me suis senti nuuuuul.

Une fois rentré à la maison, j'ai fait des recherches sur internet (google is my friend). Puis j'ai démonté une vieille imprimante. Puis j'ai démonté une imprimante neuve. Puis j'ai fait des recherches sur les photocopieurs/imprimantes du boulot. J'ai téléphoné à mes fournisseurs pour qu'ils m'expliquent comment récupérer les dernières impressions effectuées sur le photocopieur/imprimante/fax/machine à café du travail, quitte à devoir démonter le disque dur interne du photocopieur.

Bon, voilà mes conclusions:
Pour les photocopieurs/imprimantes avec disque dur, il est possible de récupérer une grande partie des données imprimées (avec l'aide du constructeur, car parfois les données sont cryptées).
Pour les imprimantes des particuliers, le plus simple reste d'analyser le contenu du disque dur des ordinateurs qui conservent trace des fichiers générés lors des impressions. Il "suffit" de disposer des logiciels analysant les différents langages d'impression utilisés par les constructeurs d'imprimante.

Encore des frais d'achat logiciels en perspective.
Je vais quand même attendre une mission sur le sujet.
Et puis, il y a toujours les collègues des listes de diffusion qui peuvent aider.

Quand je passe près d'une imprimante maintenant, je pense "toi, si tu pouvais parler, qu'est-ce que tu pourrais raconter?"

Et parfois, cela me fait peur.

3 commentaires:

  1. Cela veut il dire que chaque fois qu'un nouveau juge d'instruction arrive dans un tribunal : tous les experts judiciaires de la Cour d'Appel débarquent dans son bureau pour se présenter? Les experts prennent rendez-vous par téléphone au moins pour demander au juge si ca l'interesse de les voir ou alors ils débarquent comme ca sans crier gare?
    Vu que les juges d'instructions sont déjà surbookés ils ne doivent pas apprécier les visites de tous ces experts, non ?

    RépondreSupprimer
  2. Se présenter à un nouveau juge d'instruction n'est pas obligatoire.
    Les experts étant des gens bien élevés, ils prennent rendez-vous.
    C'est une question de simple courtoisie.
    Dans le cas présent, je devais régler un problème de fin de mission dans un dossier confié par son prédécesseur. J'en ai profité pour me présenter.

    RépondreSupprimer
  3. Very occasionally I come across a site that's both informative and entertaining, and let me tell you, you return the nail on the head. Your site is important, the issue is something that not enough people speak intelligently.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.