24 janvier 2007

Amphi wifi sans pile

J'ai assisté à une réunion dans mon entreprise sur le thème "comment permettre aux étudiants de suivre un cours basé sur l'utilisation de leurs ordinateurs portables en amphi".

Très vite, la solution du Wifi est abordée par les participants qui se tournent alors tous vers moi.
  • "Pour équiper un amphi en Wifi, il n'y a pas de problème. On place plusieurs bornes sur des canaux différents pour couvrir tout l'amphi (il faut utiliser des termes techniques compliqués pour faire pro mais pas trop pour faire sérieux), et le nombre de canaux étant limité, il faut régler la puissance d'émission de chaque borne pour éviter de perturber les autres zones. Mais il y a un autre problème..."
  • Silence attentif mais ennuyé.
  • "Dites moi, les étudiants ont bien des cours de 2x2h le matin avec une pause d'1/4 d'heure?"
  • "Ben oui"
  • "Les batteries des portables ont rarement une autonomie effective de plus de deux heures, non?"
  • Silence très attentif
  • "Bon, ben, le problème, c'est qu'il faut équiper les amphis avec 250 prises électriques pour alimenter chaque portable. Dès que c'est fait, vous me le dites et on installe le Wifi".
Cela a été une des réunions les plus courtes de ma carrière professionnelle (pour la réunion la plus courte de ma "carrière d'expert", voir ici).

Notez bien que ce problème sera peut-être résolu plus vite que l'on croit:
http://www.mypodcast.ch/~chroniques/Plugin/49-06-plugin.mp3
Après tout, les étiquettes RFID fonctionnent sur ce principe, ainsi que des souris sans fil et sans pile.

Les plus anciens d'entre vous connaissent déjà le poste à galène. A quand le portable à galène?

Ou alors, il faut obliger les étudiants à s'équiper de portables à manivelle.

2 commentaires:

  1. les enseignants appellent maintenant leur université "mon entreprise" ? c'est pour que les fonctionnaires se rapprochent du secteur privé ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas enseignant.
    Je travaille dans une entreprise privée.
    Je suis salarié.

    Etonnant non?

    Allez, je vous aide: vous avez entendu parler d'école d'ingénieurs privée?

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.