03 janvier 2007

Feux piétons

Nous avons passé, ma petite famille et moi, les fêtes dans la région de Lyon.

Chose assez rare, j'ai donc été forcé de lâcher ordinateurs, jeux virtuels, messageries, et autres blogs, vlogs, et logs.

Et j'ai découvert un monde étrange: celui des feux piétons IRL (In Real Life): il y a sous chaque feu tricolore un double signal représentant un piéton à l'arrêt (rouge) et un piéton en marche (vert).

Et bien, croyez moi sur parole, PERSONNE n'aperçoit ces deux signaux ! Ils sont invisibles ! Je suis le SEUL représentant de la catégorie humaine "français à pied" à les apercevoir.

Imaginez donc cette scène assez cocasse où une famille (trois enfants et deux adultes) reste immobile au pied de chaque feu tricolore jalonnant son périple citadin, dans l'attente du passage au vert de cet improbable signal lumineux. Bien entendu, nous étions les seuls à attendre, la foule qui nous entourait traversant la chaussée sans vergogne en pestant contre ces importuns immobiles.

Heureusement, nous ne circulions pas à vélo.

J'ai résisté durant tout le séjour (trois jours), sans lâcher du regard ces signaux solitaires qui semblaient eux-mêmes surpris de l'intérêt soudain qu'on leur portait.

Et j'ai pensé à chaque fois aux dizaines de piétons que nous écrasons ensemble mon fils (4 ans et demi) et moi à chaque partie de "Midtown Madness 2"...

3 commentaires:

  1. Ecraser des piétons à Midtown Madness ? Ils ont changé quelque chose ? Parce que dans ma version, ils arrivent toujours à esquiver miraculeusement.

    RépondreSupprimer
  2. Ha ha ha, mais bien sur.
    A force de voir mon fils de 4 ans 1/2 percuter volontairement les voitures de police pour les faire tomber dans l'eau, j'en étais devenu persuadé qu'il écrasait aussi les piétons.
    Un fantasme sans doute.
    Mea culpa donc.
    Néanmoins, je suis surpris (agréablement) que nous partagions ce genre de divertissement. Je vous imaginais plus austère.

    RépondreSupprimer
  3. Cela dit, sur le carrefour en face de chez moi, il est plus prudent de traverser quand les feux piétons sont rouges.

    Quand les feux piétons sont rouges, des voitures traversent le passage piéton mais on les voit venir de loin.

    Quand les feux piétons sont verts, des voitures traversent aussi le passage piéton, mais ce sont des voitures qui tournent à droite et qui ne voient les piétons qu'au dernier moment et qui donc pilent pour éviter les piétons. Ou plutôt, les piétons courent pour éviter les voitures.

    Donc finalement, je traverse quand il n'y a pas de voiture, peu importe la couleur des feux piétons.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.