11 janvier 2007

Où sont passées les balles ?

Ma jeunesse a été bercée par diverses expressions d'argot, dont les deux questions suivantes: "t'as pas 100 balles?" puis plus tard "t'as pas 10 balles?"

Remarquons au passage que dans le premier cas, balle = un ancien franc et que dans le deuxième cas balle = un franc (ancien lui maintenant).

Ce qui m'amène tout naturellement à la (fameuse) rubrique "questions à deux euros": l'unité argotique "balle" va-t-elle survivre au passage à l'euro et si oui, quelle sera sa valeur?

Je constate qu'autour de moi, l'utilisation des "balles" comme unité monétaire a complètement disparue (depuis le passage à l'euro qui commence à dater). Donc, soit l'utilisation de l'argot a disparu dans mon entourage, ce que ne confirment pas nos récentes discussions lors des agapes de Noël, soit l'unité "balle" a disparu, soit elle est en sommeil et ressurgira dans quelques temps.

La question reste donc ouverte.

Quelle sera sa valeur?
Si l'on souhaite une continuité historique, le "t'as pas dix balles?" se transformera en "t'as pas un virgule cinq balles?".
La complexité de la phrase explique certainement la disparition momentanée de son utilisation.

Néanmoins, nous pouvons facilement imaginer un glissement vers le haut de l'unité, ce qui donnerait "t'as pas deux balles?".

Ce qui nous amène à la justification du nom de la rubrique "questions à deux euros", mon utilisation écrite de l'argot laissant à désirer.

Demain, une réflexion sur les briques, les patates, les unités...

PS: Dans la rubrique "j'écris et je vérifie le sens des mots que j'utilise", j'ai découvert le sens réel du mot "agape":
"Agape était le nom des repas réunissant les premiers chrétiens en commémoration de la cène, au cours desquels ils partageaient le « baiser de la paix », en hommage à la fraternité chrétienne."

Loué soit wikipédia!

4 commentaires:

  1. Pour avoir utilisé un mot dont vous ignoriez le sens précis, le tribunal des blogs vous condamne à 15 balles d'amende.

    L'audience est levée.

    RépondreSupprimer
  2. On pourrait alors simplement dire "t'as pas un sesqui-balle" ?

    (une forme sesquilinéaire est une forme de ExE vers C, linéaire selon la seconde variable et semi-linéaire selon la première, donc 1,5 fois linéaire).

    Evidemment, pour peut que l'on dyslexe, ça donnerait des résultats amusants

    RépondreSupprimer
  3. Dans mon entourage, les balles on survécus, mais on demande toujours t'as "pas 10 balles", dure augmentation.

    RépondreSupprimer
  4. Les "balles" reviennent en force !
    Je suis tombé sur une fiche de salaire de mon père datant du passage au nouveau franc, il gagnait 1800 NFrancs pour un poste de contremaitre en bâtiment. Donc un balle des années 60 correspond à un € actuel. Il est légitime de réutiliser le terme pour désigner des euros.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.