27 avril 2007

Chaud chaud chaud !

Le B.A.BA de l'expert judiciaire en informatique est d'être capable de procéder à la recherche d'informations sur un disque dur.

Voilà deux jours que je tente de faire une image du disque dur d'un scellé: je lance la prise d'image (huit heures annoncées à chaque fois) et PAF, quand je reviens quelques heures plus tard (ou le lendemain matin) la prise d'image s'est arrêtée en cours de route...

J'ai essayé avec plusieurs logiciels, plusieurs distributions GNU/Linux, rien n'y fait.

Quand soudain une idée surgit du fond de ma mémoire: la température!

Pour effectuer une analyse de disque dur en toute sécurité, il faut travailler sur une image. Pour réaliser cette image, vous pouvez procéder de plusieurs manière, mais pour ma part, j'utilise un PC dédié sur lequel je place le disque dur préalablement retiré de son PC d'origine. Comme cela, je connais bien le BIOS (de mon PC dédié), je maîtrise sa carte réseau (reconnue par mes distributions GNU/Linux), etc.

Mais, tout cela se fait carcasse ouverte, fils et nappes "en l'air". Du coup, les disques durs sont un peu "pendants". Ce qui fait qu'ils ne sont pas fixés à l'armature métallique du PC... Grave erreur: la dissipation de la chaleur se fait mal et la température des disques monte, monte, monte.

Comme je n'y ai pensé qu'après avoir relancé une prise d'image qui a démarré il y a trois heures et que je ne veux pas perdre (encore) plus de temps, me voici avec un ENORME ventilateur de bureau TRES bruyant visant le disque dur pour le refroidir.

Du coup, je travaille avec un casque antibruit sur les oreilles.

On ne plaisante pas avec les experts judiciaires qui ont endommagé une preuve.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.