13 avril 2007

A voté !

Pour la première fois de ma vie, je vais tenir un bureau de vote !

Bon d'accord, je ne serai qu'un simple assesseur, mais j'ai déjà assisté à une réunion d'information à la mairie pour comprendre le déroulement d'une élection "vue de l'intérieur".

Déjà, c'est assez compliqué. Il suffit de lire ceci pour avoir une idée du déroulement des opérations.

Mais là où ma crainte grandit, c'est lorsque je commence à entendre parler de machines à voter électronique.

Mon sang d'informaticien ne fait qu'un tour !!!

Pourquoi changer un système qui fonctionne bien, avec toutes les sécurités possibles et la meilleure fiabilité ? Pourquoi y introduire l'opacité d'un système électronique que le citoyen lambda ne pourra plus contrôler ? Ce billet de Bertrand Lemaire a déjà détaillé quelques uns des problèmes soulevés...

Moi, j'aime bien la table de décharge, l'isoloir, l'urne transparente et les registres papiers. N'y touchez pas !

6 commentaires:

  1. Le pire avec le vote électronique, c'est que les premiers à gueuler ne sont pas les technophobes, mais les informaticiens, électroniciens, et autres personnes maitrisant la technique (et capables s'il fallait de fabriquer une machine à voter).

    Ca devrait quand même ouvrir les yeux à certains...

    RépondreSupprimer
  2. Ici se trouve un resume technique.
    Je suis contre evidemment.
    Au risque de piquer la replique, "l'informatisation n'est pas forcement LA finalite a toute chose".

    RépondreSupprimer
  3. Hum, ayant déjà été assesseur, je peux te dire que vers 22h quand tu recomptes pour la énième fois pour savoir où tu t'es planté dans ton décompte, et bien tu rêves qu'une machine le fasses à ta place.

    Ceci dit, et malgré toutes les sécurités dont on pourrait doter une machine, je préfère le papier et les scrutateurs, dans un bureau où tous les électeurs peuvent s'assurer de la sincérité du décompte.

    RépondreSupprimer
  4. Voir également le blog de Cédric Blancher qui dénonce tout cela. A noter : Les USA ont - enfin - trouvé des problèmes liés à une telle mise en oeuvre, et sans pour autant bannir le vote électronique vont le contrôler sérieusement. A voir donc sur son blog.

    RépondreSupprimer
  5. A quand une expertise judiciaire d'une machine à voter?
    Car bon ce qu'est qu'un simple PC à l'intérieur avec écran tactile. Et les votes sont enregistrés dans une base de données sur disque dur pour éviter une perte des votes en cas de coupure de courant.
    Et la base est effacée une fois les votes transmis à la préfecture.
    Mais les fichiers effacés ca se retrouve, donc qu'est ce qui empêche le technicien qui vient reprendre la machine (les machines sont louées) de 'undeleter' la base et de récupérer les votes ? Ensuite il suffit de mettre en correspondance les numéros d'ordre de la base (qui proviennent des listes électorales) avec la liste électorale elle-même détenue en Mairie ?

    RépondreSupprimer
  6. Sur ce sujet et en français, le blog de Padawan est incontournable

    http://padawan.info/fr/vote_electronique/

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.