27 août 2007

Cent pour cent

L'un des avantages de travailler dans une école d'ingénieurs est de rester au contact avec les domaines d'études auxquels j'ai été confronté dans mes propres études, il y a de nombreuses années.

J'agace parfois mes amis quand je leur rappelle quelques uns des mots qui firent les beaux jours de leur jeunesse ou les cauchemars de certaines de leurs nuits: wronskien, Points d'Young-Weierstrass, approximation de l'inverse du hessien, etc. qui sont pourtant très loin de mes préoccupations professionnelles quotidiennes.

Je m'amuse pourtant à leur poser quelques unes des questions simples que j'utilise lors des oraux des concours de recrutement auxquels je participe:
-1- Quelle est l'inclinaison (en degrés) d'une pente de 100%?
-2- Quelle est la température d'évaporation de l'eau?
-3- Pouvez-vous m'expliquer comment une flaque d'eau sur le sol s'évapore?
-4- Pourquoi les nuages restent-t-il en l'air?
-5- Pourquoi un fouet claque-t-il dans l'air?
-6- une bille tourne sans frottement dans un tuyau d'arrosage lové par terre. Quelle est la forme de la trajectoire de la bille à la sortie du tuyau?

J'attends du candidat des réponses claires, ou des demandes de précisions lorsque la question n'est pas complète. Je suis souvent déçu. Il vaut mieux parfois dire "je ne sais pas".

Vous trouverez quelques questions (et leurs réponses) de cet acabit sur ce site.

Vous verrez, c'est assez amusant (enfin, je trouve).

11 commentaires:

  1. Je conteste la réponse à la question sur la confiture. Je fais des confitures depuis des dizaines d'années; et il peut tout à fait se développer les jolies colonies bactériennes et des champignons si on ne fait pas les choses comme il faut. La concentration en sucre est pourtant la même dans un pot "moisi" et dans un pot "sain".

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis rétamé avec un lamentable 25% ... Et il n'y a pas de case "je ne sais pas" (dont j'aurais pourtant volontier abusé ;-) )

    RépondreSupprimer
  3. le coup du fouet, j'aurai su: le bout passe le mur du son!

    Mais le reste...

    euh.... vous pouvey raypaytay la quechtion?

    RépondreSupprimer
  4. Les réponses (enfin, celles qui me paraissent vraies ^^ )
    1- 45°
    2- ca depend de la pression
    3- Le soleil la rechauffe (et oui, la flaque reste froide)
    4- Ils ne restent pas en l'air, ils tombent tout doucement
    5- Il passe le mur du son (on m'a toujours dit ca, mais j'ai touours eu du mal a y croire..)
    6- rectiligne

    RépondreSupprimer
  5. Un indice pour vous aider: une pente de x% correspond à une élévation de x mètres pour 100 mètres parcourus horizontalement...

    RépondreSupprimer
  6. monsieur l'expert donnez nous la réponse sur la pente, car sur le net il y a deux réponses 45° et 90° :

    1-Une pente de 5% vous fait gravir 5m pour 100m parcourus sur la pente ; une pente de 100%, c'est un mur vertical, donc un angle de 90°.

    2-45° degrés correspond à une pente de 100%. En effet, un triangle rectangle avec un angle de 45° est aussi isocèle. Donc, quand on avance de 100 m on monte de 100 m.
    Une pente à 8% monte de 8m sur une base de 100m
    C'est comme si tu avais un triangle rectangle de 100m de long et 8m de large
    Si tu fait un triangle de 100m sur 100 et que tu prend ton mega raporteur tu trouvera un angle de 45°
    Un angle de 90° ce qui correspond à un angle droit ne peut se mesurer (en %)car si fait partir une droite de la base (à 100m ou meme à 1m) elle ne rejoindra jamais la droite partie vers le haut


    Alors M. L'expert, quelle est la réponse ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, (blog trouvé par lien Eolas)
    bof... 50%... et merci pour le lien sympathique...
    (et pourquoi le référentiel terre s'applique à l'avion ?) m'enfin...

    sinon pour les questions ci-dessus :
    1 : 90° (descendre de 100m sur 100m = ligne droite à la verticale)
    2 : dépend de la pression
    3 : la densite en eau de l'air étant moins importante que dans la flaque, l'eau se "mélange" petit à petit à l'air en s'évaporant
    4 : courant d'air chaud ascendant(comme un parapente)
    5 : cf. vitesse du son
    6 : trajectoire rectiligne uniforme si pas de frottement à la sortie du tuyau...
    @+
    Nap

    RépondreSupprimer
  8. Je ne donnerai qu'une seule réponse: 45°. Il y a certainement des futurs candidats qui lisent ce blog!
    Bravo à tous!

    @sébastien: la contestation argumentée fait augmenter de 50% vos chances d'obtenir une excellente note.

    @anonyme: j'ai toujours aimé les candidats ingénieurs qui m'expliquent avec le plus grand sérieux que quand on avance horizontalement de 100m puis que l'on monte de 100m, cela fait une pente de 90°...

    Cela me fait penser à un candidat qui m'a expliqué qu'un jour il avait complètement changé d'avis en faisant faire un virage de 360° à son orientation :)

    RépondreSupprimer
  9. Tiens Zythom, dans le même genre, une question de logique posée à un concours d'entrée d'une grande école : C'est un touriste qui se perd en forêt. Son chemin se sépare en 2, l'un le ramène au village, l'autre part vers un lieu inconnu. Il ne sait lequel prendre mais heureusement il rencontre les frères jumeaux du village qui savent quel chemin prendre. L'un d'eux dit toujours la vérité, l'autre ment toujours. Le touriste n'a qu'une seule question a poser à l'un ou a l'autre, sans savoir lequel est le menteur, pour connaître le bon chemin.
    Quelle est cette question ?

    Une petite dernière :
    Si je vous dit : "L'un est le père du fils de l'autre", qui est l'autre ?

    Je vous laisse chercher un peu...

    Dans la même idée que votre étudiant qui a changé d'avis en faisant un virage à 360°, ça me rappelle cet homme politique qu'on avait comparé à une girouette car il avait changé d'avis. Il a très subtilement fait remarquer que ça n'était pas la girouette qui changeait de direction, mais le vent !

    RépondreSupprimer
  10. Ha, j'allais oublier !
    Pour votre pente de x%, il y a un point qui me chiffonne. Vous dites que c'est une pente où on monte de x mètres quand on a parcouru 100 m horizontalement.

    Il y a une nuance à ne pas négliger. Une pente de x% est en réalité, si je ne me trompe pas, une pente où on monte de x mètres quand on a parcouru 100 m SUR la pente (ce qu'un automobiliste peut facilement voir sur son compteur). Cela fait, si on applique le fameux Théorème de Pythagore (carré de l'hypoténuse = somme des carrés des deux autres côtés), et on peut poser, pour une pente à 45%, dist-horiz = racine carrée de (10000 – 45²), soit racine carrée de 7975, soit 89,30 m parcourus horizontalement. Avec votre définition, nous trouverions une distance parcourue SUR la pente de 109,65 m. C'est pas pareil, votre pente est moins pentue si je puis dire !
    Bon d'accord, pour une pente à 100% ça change rien, mais bon, il me paraissait important de préciser cette différence de point de vue…

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.