19 août 2007

Portable internet

L'une de mes nièces veut entrer dans la Gendarmerie.

Non seulement, je l'encourage car j'ai toujours apprécié de travailler avec des gendarmes, mais nous nous sommes cotisés dans la famille pour lui offrir un ordinateur portable.

Et bien sur, je me suis proposé pour dénicher la perle rare: petit prix pour qualité supérieure.

Me voilà parti à la quête du Graal, cherchant sur internet les meilleures offres actuelles: google, dell, cdiscount, rueducommerce, kelkoo sont mes amis du moment. Après moultes recherches, mon choix se porte sur un dell cousu main par mes soins pour un vaillant montant de 663 euros (livraison incluse).

N'étant pas seul bailleur de cet achat, je lance la nouvelle par email à mes différents cofinanceurs. En ces périodes de vacances, je prends patience pour les réponses...

C'est donc avec l'esprit serein que je vaque à mes vitales occupations estivales: j'étais en train de pousser le caddie faire les courses dans la grande distribution du coin quand soudain je me retrouve par pur hasard dans le rayon informatique.

Regardant d'un oeil distrait les prix des différents ordinateurs, je tombe en arrêt tel un chien de chasse compagnie devant un Compaq à 499 euros... Je regarde les caractéristiques: parfait pour l'usage bureautique auquel il est destiné.

Petit prix, bonnes caractéristiques, je saisis un carton quand un vendeur m'aperçoit:
"Vous avez besoin d'aide?"

Moi: [Non, je sais mettre un carton dans mon caddie] Oui, l'antivol est enlevé à la caisse normale?

Le vendeur: "Ah non Monsieur, vous devez passer par notre hôtesse informatique. Quel sera l'usage de ce portable?"

Moi: [Mais ça te regarde pas!] C'est pour faire de la bureautique.

Le vendeur: "Si vous souhaitez utiliser Internet, j'ai un très beau modèle pour 150 euros de plus"

Moi: [Ah parce qu'un portable Celeron Wifi avec 1Go de RAM ça peut pas accéder à Internet?] Non merci, ce modèle me convient très bien.

Le vendeur: "Vous ne souhaitez pas accéder à Internet?"

Moi (glacial): Non

Je vous passe les détails suivants relatifs à la garantie trois ans indispensable et l'assurance casse quasi obligatoire. J'ai payé les 499 euros sous le regard désapprobateur du vendeur navré devant tant d'incompétence.

J'ai ouvert le carton, démarré le portable, chargé la batterie, désinstallé tous les programmes inutiles, installé OpenOffice, Ccleaner, Firefox, Thunderbird, media player classic et toutes les mises à jours de sécurité.

J'ai une machine agréable (écran 15") et légère.

Ma seule hésitation a été de retirer Vista pour y mettre Windows XP... Mais dans ce cas, j'aurai du payer une licence supplémentaire. Dès que ma nièce sera dans la gendarmerie, je lui demanderai quelle est la politique de licence pour les OS.

Avec un peu de chance, je lui installerai un petit Debian de derrière les fagots.

En tout cas, le portable fonctionne très bien sur Internet.
N'importe quoi!

7 commentaires:

  1. Huhu mes ordis d'il y a 10 ans fonctionnaient a merveille sur le net alors c'est pas un revendeur de grande surface qui me fera croire qu'il faut un pentium 4 avec 12GO de ram pour aller sur google...

    Mon téléphone portable s'en sort trés bien sur le net également avec un processeur à moins de 300 Mhz...
    Et je ne sais pas combien de Ram mais bon.

    RépondreSupprimer
  2. http://calacon.free.fr/

    regardez "clientsàlacon.com" si vous n'y êtes pas déjà, 'y a la section "vendeurs à la con".

    dommage qu'il n'existe pas "vendeursquiarnaquentsanslamoindrepitié"

    RépondreSupprimer
  3. Il me semblait qu'a une epoque Ubuntu etait a la mode dans le service publique

    RépondreSupprimer
  4. A vérifier, mais sauf erreur Microsoft tolère qu'à l'achat d'une licence Win Vista on installe à la place une licence XP. C'est en tout cas ce que j'ai entendu au boulot où nous commandons des Dell, livrés actuellement avec Vista pour être prévoyants pour le futur, mais réinstallés avec XP en toute légalité m'étais-je laissé dire...

    RépondreSupprimer
  5. Il ne faut pas écouter les gens qui racontent n'importe quoi.
    Il faut lire les contrats de licence qui accompagne votre achat.
    C'est très instructif.
    Il faut savoir également que Microsoft, comme toute société commerciale, ne "tolère" rien: soit vous avez le droit, soit vous n'avez pas le droit.

    RépondreSupprimer
  6. Dans le même ordre d'idée, si vous voulez rire vous appelez tour à tour chaque fournisseurs d'accès internet et vous vous faites passer pour un ignare en la matière qui veut internet et qui demande quels avantages il a à prendre un abonnement chez l'employeur de son interlocuteur-vendeur téléphonique...

    Ma plus jolie réponse a été d'un vendeur de chez D...Y (vous savez ce vendeur d'électroménager qui a lancé sa D...Y-BOX) :

    - le vendeur : Oui monsieur, nous vous garantissons un accès à 24 Mégabits

    - moi : heu, pourtant France télécom m'a dit que j'étais loin du central et que le débit serait de 1 Mo maximum !

    - le vendeur : d'abord Monsieur, les techniciens de FT parlent en débit descendant ce n'est pas la même chose, et de plus chez nous, nous n'utilisons pas les lignes FT mais des lignes en fibres optiques.

    - moi : fibre optique ??? jusqu'à chez moi ? (je précise que j'habite en campagne au milieu des champs)

    - le vendeur : évidemment, monsieur.

    - moi : on aurait quand même pu me le dire qu'on avait fait des tranchées jusqu'à chez moi pour mettre ces fibres optiques...

    - le vendeur : bon monsieur, le mieux c'est que je vous adresse la documentation et un dossier d'abonnement. Donnez-moi un n° de compte bancaire...

    - moi : mon n° de compte bancaire ??? je n'ai pas encore choisi mon fournisseur !

    - le vendeur : je suis obligé de vous demander cela ça ne vous engage en rien, c'est juste pour déclencher l'envoi du dossier. C'est l'ordinateur qui le demande...

    etc...

    Je suis passé chez FT !

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.