24 août 2007

Transport de route

Après une anecdote d'expertise, une petite anecdote personnelle sans rapport avec l'informatique.

Dans ma jeunesse, comme beaucoup, j'ai participé à des échanges culturels avec les pays voisins. Mes parents avaient un faible pour l'Angleterre, pensant ainsi booster mes résultats linguistiques (ce qui n'est pas complètement faux, mais pas complètement vrai non plus).

Une fois, après quelques jours passés dans une famille d'accueil située en pleine nature anglaise, j'eus l'idée saugrenue de demander s'il m'était possible de faire une petite promenade solitaire en vélo. Je souhaitais tester par moi-même l'étrange sensation que l'on ressent quand on roule du mauvais côté de la route.

Après moultes conseils de la maîtresse de maison (inconsciente), me voici donc à vélo errant dans le bocage de la belle Albion. C'était un bel après-midi, un peu frais, et une légère brume planait sur la verdure. La route faisait des tours et détours dans les petites collines, et on ne voyait pas bien loin devant soit à cause des pentes, des virages et de l'étroitesse de la route entourée de haies.

Soudain le bruit des oiseaux est couvert par un vacarme métallique.
Un grondement sourd accompagné de cliquetis monte crescendo.
Mon inquiétude grandit lorsque je ressens des vibrations dans le sol.

Je descends de vélo.
Plusieurs minutes s'écoulent pendant que le bruit augmente encore.

C'est alors que j'aperçois, sur cette petite route anglaise, venant dans ma direction, un char d'assaut!

Spectacle improbable que ce petit de France tenant son vélo à la main sur le bas côté et se faisant dépasser dans ce cadre féérique digne du Roi Arthur par un monstre d'acier meurtrier anachronique à la peine pour rester sur la chaussée.

Je me souviens avoir gardé la bouche ouverte pendant plusieurs minutes.

Il a bien fallu que je me reprenne et retrouve le chemin du retour.
Tout excité par cette rencontre incroyable, je décidais d'en parler à ma famille d'accueil. Comme je ne savais pas dire "char" en anglais, j'ai utilisé la paraphrase suivante: "un véhicule qui transporte sa propre route".

Personne ne m'a compris avant que je ne trouve une photo dans un livre sur la seconde guerre mondiale.

3 commentaires:

  1. Sérieusement, vous ne saviez pas dire "tank" en anglais ?

    RépondreSupprimer
  2. Et non...
    Mes professeurs m'ont toujours appris que "tank" signifie "réservoir".
    On ne peut pas tout savoir, surtout qu'à l'époque, j'étais plus attiré par les cours de langues des petites anglaises!

    RépondreSupprimer
  3. Reste à savoir de quel cours de langue vous parlez haha :)

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.