10 septembre 2007

Devenir expert judiciaire

Vous avez toujours rêvé de mettre vos talents au service de la Justice?
Vous vous sentez capable de procéder à l'analyse d'un disque dur, d'une clef USB ou d'un cédérom tout abimé?
Vous n'avez pas peur d'organiser une réunion et de l'animer avec sérénité?
Vous n'avez pas été l’auteur de faits contraires à l’honneur, à la probité et aux bonnes mœurs?
Les mots Warrant, Verus dominus, Usucapion, Urssaf, Quérable, Léonin, Forclusion, Exécution provisoire, Contradictoire ne vous font pas peur et vous vous sentez capable d'apprendre leur définition par coeur?
Vous êtes prêt à accepter un refus poli de votre dossier malgré sa grande qualité?
Vous savez chiffrer les dommages financiers causés par une informatisation partiellement ratée à cause d'un bug non reproductible?
Vous savez trouver un texte du Journal Officiel sans connaître sa date de parution?

Si vous avez répondu "Oui" à toutes ces questions, vous pouvez postuler pour devenir expert judiciaire (mais cela ne suffira pas!).

Commencer par lire attentivement le bon Journal Officiel (celui du 30 décembre 2004) en allant directement au texte 63 intitulé "Décret n°2004-1463 du 23 décembre 2004 relatif aux experts judiciaires".

Ensuite vous lisez cette page, puis celle-ci et enfin cette dernière page.

Maintenant si vous avez la moindre question, j'essaierai d'y répondre.
SGDZ*

(*) Sans Garantie De Zythom

3 commentaires:

  1. "Vous vous sentez capable de procéder à l'analyse d'un disque dur, d'une clef USB ou d'un cédérom tout abimé?"

    vous faites comment quand c'est tout abimé ? (sans passer par une société spécialisée comme ontrack qui ouvre la bestiole dans une salle blanche)

    RépondreSupprimer
  2. Mais justement, vous devez passer par une société spécialisée!
    Il faut savoir encadrer ce type de sous-traitance en accord avec le magistrat.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, j'aimerai savoir quel est votre statut ? Profession Libérale ? car en // vous travaillez...
    Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.