21 septembre 2007

Rugby IRL

Avant de vous raconter une (petite) anecdote sur mon expérience rugbystique, je voudrais préciser en ces temps de coupe du monde que IRL (voir titre) désigne certes l'Irlande en code alpha-3 de la belle langue de la norme ISO 3166-1, mais aussi "In Real Life" en novlangue internet.

Il ne s'agit donc pas ici de vous narrer une rencontre avec les irlandais, mais de vous livrer ma seule expérience rugbystique dans la vraie vie.

J'étais allé disputer un tournoi étudiants d'aviron à Cardiff (Pays de Galles).
La particularité de ce tournoi était d'associer deux sports très différents: les équipes s'affrontaient d'abord dans leur sport respectif, puis une revanche était organisée le lendemain, mais en intervertissant les sports. Cette année là j'avais été envoyé comme rameur dans l'équipe d'aviron, et la revanche se faisait au rugby.

Le premier jour les rameurs ramaient et les rugbymen rugbymaient. Le lendemain, les rameurs jouaient au rugby pendant que les rugbymen défonçaient les pelles d'aviron.

Notre inquiétude s'est éveillée lorsque nous avons rencontré l'équipe de rameurs adverses. Il fallait voir leurs carrures! De vrais rugbymen.
Nous avons été battu physiquement (en aviron) bien que notre technique était supérieure. Leur "huit d'aviron" est arrivé bien avant nous sur la ligne (plusieurs longueurs). Nos rugbymen ont été caterpillés...

Nous n'en menions pas large pour la "revanche". Aucun d'entre nous n'avait jamais touché un ballon ovale...

Nous avons été ÉCRASÉS.
Nous avons été ridiculisés.
Leurs rameurs avaient tous derrière eux une longue carrière de rugby. Et s'ils pratiquaient l'aviron, c'est uniquement parce qu'ils étaient moins forts que les autres rugbymen et n'avaient pas leur place dans une sélection estudiantine.

A ma plus grande honte (aujourd'hui), je dois dire que nous avons gagné uniquement la troisième mi-temps. Et encore, de justesse.

J'en suis sorti sur les deux jambes.
Ce n'était pas le cas de la plupart des gallois.

Nunc est bibendum!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.