21 novembre 2007

Nutrisco et extinguo

Sous titre: Les billets que vous ne lirez pas


Ce blog va s'arrêter.

Non pas parce que des pressions m'auraient obligées à cesser de tenir ce journal en ligne.

Uniquement de mon propre fait et de ma propre initiative.

Tenir ce blog m'a aidé à plusieurs titres:
- évacuer ma frustration d'avoir à souffrir seul des difficultés rencontrées lors de mes expertises, surtout celles en matière pédophile.
- discuter (en ligne et hors ligne) avec des personnes très intéressantes, blogueurs de qualité, ou internautes anonymes mais dont les commentaires m'ont été précieux.

Je pense avoir proposé des informations aux futurs experts leur permettant de sauter le pas et de mettre leur savoir faire au service des magistrats et des avocats.

Je pense avoir donné à un large public une vision particulière de l'activité d'expert judiciaire, à une époque où l'activité de celle-ci me semble mal connue et mal comprise.

Les billets de ce blog étaient répartis en trois grandes catégories: expertises judiciaires, vie professionnelle et vie privée. L'écriture sous pseudonyme m'a permis de proposer des anecdotes vécues sur mes expertises judiciaires, à la condition de modifier le contexte, les noms et les dates pour respecter les règles de déontologie de mon activité.

Professionnellement, l'utilisation d'un pseudonyme n'a pour moi aucune utilité. J'aime mon métier, j'apprécie mon employeur et ne cache rien de mes activités extérieures, notamment en matière d'expertises judiciaires. J'envie les blogueurs tenant un blog parallèle à leur métier, ouvertement et sans trop de contraintes. Le poids de leur opinion est plus fort et leur prise de position plus courageuse.

Côté vie privée, l'utilisation d'un pseudonyme est plutôt gênante. Mes enfants ne savent pas trop quoi penser de ce type d'activité et j'ai du mal à leur expliquer.

Mais pourquoi arrêter alors?
Tout simplement parce que je n'ai plus grand chose à raconter côté "anecdotes d'expertises". Toutes les anecdotes ne sont pas racontables et celles qui le sont concernent des affaires trop récentes dont je ne peux pas parler. Et conserver le pseudonyme pour le reste n'a pas de sens.

Blogueur un jour, blogueur toujours?
Je vais peut-être ouvrir un blog sous mon nom, pour parler librement à mes amis, à ma famille et à toutes les personnes qui partagent les mêmes passions que moi. C'est amusant de penser que je vais tomber dans l'anonymat le plus complet dès lors que j'abandonnerai mon pseudonyme. Ce qui est sur, c'est que le comportement classique du blogueur me manquerait: "- Ah, c'est une idée d'article pour mon blog - Je note cela pour mon blog - Mais qu'est-ce que je peux bien trouver comme titre pour ce billet - Ah la belle citation que voilà, je la mets de côté pour mon blog - Bon, je tiens le titre, reste à écrire le billet..."

Je voudrais en premier lieu remercier Paxatagore qui a été le premier à me référencer dans son blog et qui m'a offert son aide sur plusieurs des problèmes que je pouvais rencontrer dans l'activité d'expert judiciaire.

Je voudrais particulièrement remercier Maître Eolas, dont l'apparition sur ce blog sous forme de commentaires m'a toujours rempli de joie et de fierté (wwoouaaaa, tu as vu, j'ai un commentaire d'Eolas!!!!), et dont le référencement sur son blog m'a amené les deux tiers de mes visiteurs. Je trahis un peu sa reconnaissance en stoppant ce blog.

Je voudrais transmettre mes salutations confraternelles à tous les experts qui me lisaient, même s'ils ne l'avouaient pas toujours en formation, en particulier à ceux qui ont soutenu ma démarche malgré tout.

Chers auteurs de tous les blogs référencés sur la partie droite de ce site, je resterai simple lecteur admirateur. Si je ne dépose pas toujours de commentaires sur vos sites, c'est simplement parce que souvent je ne sais pas écrire autre chose que "bien dit - je suis complètement d'accord avec vous..."

Un regret aussi auprès de Pascal Charest, qui m'a toujours fait rêver par son activité d'outre mer, et avec qui j'aurais bien aimé travailler.

Pour les lecteurs qui appréciaient ce blog, et pour ajouter à leurs frustrations, voici les billets en projet, mais jamais écrits ou terminés:
---------------------------------
- Hérétiques (titre provisoire):
---------------------------------
Jusqu’à la fin du Moyen-Âge, la finitude avait la préférence et l’on se rappelle du sort peu enviable réservé aux hérétiques qui parlaient d’infini.
Se basant sur les travaux de Nicolas Copernic et Nicolas de Cues, Bruno Giordano démontre, de manière philosophique, la pertinence d'un univers infini, peuplé d'une quantité innombrable de mondes identiques au nôtre.
Accusé d'hérésie par l'Inquisition, il est condamné à être brûlé vif au terme de huit années de procès.

---------------------------------
- Les Drills
---------------------------------

---------------------------------
- La numérotation des pièces dans un dossier d'expertise:
---------------------------------
Les parties vous fournissent chacune des pièces, souvent identiques, mais avec une numérotation propre à chaque partie: comment les référencer?

---------------------------------
- Quel est le crétin (titre définitif, billet de comptoir):
---------------------------------
QUEL EST LE CRETIN QUI A AUTORISE LA VENTE DES VELOS TOUT TERRAIN SANS LUMIERE?
Le matin, maintenant que le jour n'est pas encore levé lorsque j'accompagne ma fille à son collège, des ombres circulent sur la route, blafardement éclairés par les chiches lumières urbaines.
QUEL EST LE CRETIN QUI A REMPLACE LA BONNE VIEILLE DYNAMO DES BICYCLETTES PAR DES PILES?
Sans doute le même que précédemment.
A bon y fo lé chenjé lé pil? A b1 c pa ékolo di donk
Tous des crétins va.

---------------------------------
- Intelligence économique et sécurité de l'information:
---------------------------------
Une anecdote vécue sur un débriefing dans le train. Six personnes partageaient avec moi deux carrés (2x4 places) dans le TGV. Elles revenaient d'une visite importante auprès d'un client et faisaient leur débriefing à côté de moi (et des autres personnes de la rame). Tout y est passé: les marges de leur entreprise, les trucs pour emporter le marché, les noms des personnes clefs, les chiffres confidentiels... Incroyable. A l'arrivée en gare de Lyon, j'ai failli faire un résumé au chef de projet, mais je n'ai pas osé...

---------------------------------
- Les mots de passe:
---------------------------------
J'ai déjà évoqué plusieurs fois ici les méthodes permettant d'obtenir les mots de passe. Je souhaitais faire un billet récapitulatif et montrer la facilité déconcertante de cette facette de l'activité d'expert judiciaire. La sécurité en générale est mal implémentée, ou mal comprise par les utilisateurs. Un récent billet de l'excellent Cédric BLANCHER aborde une partie de cet aspect. Abonnement à son blog obligatoire...

---------------------------------
- Les dates:
---------------------------------
Un billet sur les difficultés rencontrées pour répondre correctement à la question suivante: "à quelle date ont eu lieu tels et tels faits?". La précision dans les expertises. Dates (bios, dates fichiers...)
"Le 3e millénaire ne commence pas le premier janvier 2000 mais bien le 1er janvier 2001. Pour parfaitement exacte que soit cette donnée, elle nous flanque pourtant un sacré choc au moral. Parce que alors, du coup, le paléolithique moyen dont on nous avait dit qu’il s’étendait de –75000 à –35000 n’a commencé en réalité que le 1er janvier –74999 pour s’achever le 31 décembre –34999. On s’est bien foutu de notre gueule en tout cas."
Le Petit Roger de Philippe Geluck

---------------------------------
- Les vieux:
---------------------------------
Les vieux peuvent-ils faire des expertises?
Sont-ils compétents en technique?
Oui oui oui

Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Les vieux - Jacques Brel

Jeune, on est beau comme un coeur. Vieux, on est beau comme un pacemaker.
Michèle Bernier
Extrait de Le Petit Livre de Michèle Bernier

Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards : c'est un canard. C'est vrai aussi pour les petits merdeux.
Michel Audiard
Dialogue du film "Les Vieux de la vieille"

Quand j'étais jeune, je plaignais les vieux. Maintenant que je suis vieux, ce sont les jeunes que je plains.
Jean Rostand

On est toujours plus vieux que sur la photo


---------------------------------
- Une idée dont le temps est venu:
---------------------------------
Je n'ai pas réussi à caser cette citation (trop sérieuse et trop belle pour la plupart des sujets que j'ai abordés).
«Il y a une chose plus forte que toutes les armées du monde,
c'est une idée dont le temps est venu.»
Victor Hugo

---------------------------------
- Prendre du recul (titre provisoire):
---------------------------------
Etre capable de prendre du recul dans les expertises (et dans la vie). Je voulais surtout placer cette histoire relevée dans une conférence et qui m'avait fait sourire:
Un paysan chinois se fait voler un cheval.
Un voisin lui dit: tu n'as vraiment pas de chance!
Le paysan lui répond: je ne sais pas, je verrai un peu plus tard...

Le lendemain, le paysan retrouve son cheval et son voisin lui dit: alors toi tu as de la chance!
Je ne sais pas lui répond le paysan, il faut attendre un peu pour savoir...

Le fils du paysan monte sur le cheval l'après-midi et fait une mauvaise chute qui lui brise la jambe. Quelle malchance lui dit le voisin, tu avais raison en disant d'attendre pour savoir...

Le lendemain, les Mongols attaquent la Chine et tous les jeunes hommes du village sont réquisitionnés pour partir à la guerre, sauf le fils du paysan, puisqu'il a la jambe cassée.
Finalement, j'ai eu de la chance, dit le paysan, quelques jours plus tard.


---------------------------------
- pwnie-awards:
---------------------------------
http://pwnie-awards.org/winners.html
Via le site http://sid.rstack.org/blog/index.php/209-blackhat-en-panne
Je voulais écrire un billet sur quelques termes du jargon informatique, leur origine, etc (pwnie, woot, etc.)

---------------------------------
- Méthodologie:
---------------------------------
Un petit cours sur les méthodes, avec application aux expertises judiciaires.
Citation à caser:
Les logiciels plantent car ils se basent sur la théorie qu’avec neuf femmes enceintes vous pouvez avoir un bébé en un mois.
Wernher von Braun


---------------------------------
- La terre de nos enfants (billet écolo)
---------------------------------
Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants.
Seattle (chef indien)



---------------------------------
Epilogue:

Je laisse le livre consacré à une partie du blog en vente sur Lulu.com (toute ma famille n'a pas encore acheté l'ouvrage!), mais j'ai modifié il y a quelques temps le paramétrage du blog pour afficher sur une seule page l'ensemble des billets (histoire d'enfoncer encore plus ceux qui surfent encore sur du RTC, ceux qui payent à la quantité téléchargée ou les fans de GPRS et consorts...). Il vous suffit d'enregistrer la page pour les sauvegarder. Le cache de google n'est pas éternel...

Beatus qui prodest quibus potest
Heureux qui vient se rendre utile à ceux qu'il peut aider
Plaudite, cives ! : citoyens, applaudissez !
Mots par lesquels les acteurs romains, à la fin d'une comédie, sollicitaient les applaudissements du public.
Public des jeux du cirque, Astérix gladiateur.

---------------------------------
Explication du titre:
Nutrisco et extinguo
Je nourris et j'éteins (Devise de François Ier, Roi de France)
La salamandre, symbolise généralement le pouvoir sur le feu, donc sur les hommes et sur le monde. La devise Nutrisco & extinguo (« Je m'en nourris et je l'éteins »), qui accompagne parfois cet emblème, prend tout son sens lorsqu'on se réfère au pouvoir sur le feu. On la retrouve sur énormément de plafonds et de murs du château de Chambord et de celui de Fontainebleau, et sur les armes de la ville du Havre et sur celles de Vitry-le-François ainsi que sur le logo du département du Loir-et-Cher. Cet animal un peu magique est censé éteindre les mauvais feux et attiser les bons.

Comprenne qui pourra sur mon choix de titre!
Ici Zythom,
A vous les studios...

17 commentaires:

  1. je plussoie, dommage :(
    Un simple "je pars en vacances, je me mets en sommeil, je vous donne rendez-vous à plus tard/àla rentrée/on verra au prochain solstice" eût été plus chantant.

    En tous cas, un grand merci pour tout ce que vous avez partagé jusqu'à présent.

    RépondreSupprimer
  2. Bye bye et merci pour tout !

    RépondreSupprimer
  3. Et zut... Vous étiez un de mes blogs préférés, sincèrement. Un ton bien à vous, un style plaisant, un sujet original et passionnant.

    Songez qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Un billet par mois, c'est pas grave avec un flux RSS.

    RépondreSupprimer
  4. Bon… ben… au revoir alors !

    Heureux d'avoir fait un petit bout de chemin en votre compagnie sur votre blog. Il est des rencontres simples, singulières et éphémères qui se suffisent à elle-mêmes. J'ai été enchanté de faire votre connaissance.

    Ps : je fais partie de ces internautes qui ont surfé sur la vague Eolas pour (s'échouer) atterrir chez vous au hasard d'un clic heureux. Un autre surf aléatoire suivi d'un autre clic heureux me fera peut-être tomber sur votre prochain blog !

    A bientôt, alors !… ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Dommage, j'aurrai adorer lire plus de vos billets et j'attendais avec impatience les suites sur les erreurs judiciaires.

    Bonne chance pour la suite !

    RépondreSupprimer
  6. Finalement, vous y croyez vraiment vous à cette brutale mise en berne du blog de Zythom ?…
    A cette mort subite, un peu comme le message laconique qui survient au moment d'une panne fatale de windows, ou quand un vilain virus montre le bout de son nez alors que vous étiez sereinement en train de vous délecter doucereusement d'un moment de détente sur votre ordinateur, …sur le blog de Zythom justement.

    C'est bizarre tout ça… Il nous annonce plein de passionnants billets et pouf, extinction des feux!

    Je suis plus enclin à penser que, compte tenu de la notoriété maintenant acquise de son blog et du nombre incalculable et sans cesse croissant d'internautes venant s'instruire chez lui, un annonceur sans scrupule (lire la suite avec l'accent mafieux sicilien) "est venu lui faire une autre que l'on ne refuse pas".

    Du coup, pour nous préparer psychologiquement, il nous annonce sa mort, d'emblée !
    Vous verrez, d'ici peu, il réapparaîtra ressuscité, un peu comme au lendemain d'une annonce de 1er avril en nous rassurant que son blog va nous revenir sous un nouveau visage.

    Ses billets seront tout aussi passionnants et encore plus nombreux. La seule différence c'est qu'il faudra continuellement tirer à coup de clic de souris sur les fenêtres popup publicitaires qui viendront se coller intempestivement sur l'écran comme des vilaines mouches qu'on chasse du bout du doigt.

    Allez, c'est pas grave, on vous en veut pas Zythom. Vous êtes victime de votre succès et de votre talent. Le chant mélodieux des sirènes de la réussite sont venues à bout de votre intégrité et de votre désintéressement. C'est normal, c'est la rançon de la gloire.

    Reposez-vous quelques temps, savourez votre popularité, faites un peu de procrastination (voyez, je me suis instruit grâce à vous), et revenez nous vite.

    RépondreSupprimer
  7. Pour des explications sur certains mots, il y a ce blog assez délirant qui a au moins un billet sur le sujet :
    « L'origine des mots DTC, WOOT et POUNED »
    http://www.nioutaik.fr/index.php/2007/03/30/194-l-origine-des-mots-dtc-woot-et-pouned

    Dans la série, il y a aussi « Apprenons en plus sur le LOL » (on s'éloigne de la sécurité, mais ça peut vous égayer)
    http://www.nioutaik.fr/index.php/2007/05/04/257-apprenons-en-plus-sur-les-lol-et-autres-rofl

    RépondreSupprimer
  8. mince, je ne lisais que trois blogs, le vôtre, eolas et breve de police.

    m'en reste plus que deux, snif

    RépondreSupprimer
  9. Non, non et non! On ne s'arrête pas comme ça une veille de Thanks-Giving... Un blog sans pub, intelligent, distrayant ça ne doit pas s'arrêter. Un bon blog, n'est pas un blog mort.
    Alors on se prend quelques vacances et on s'y remet! Moins souvent si on a moins le temps, mais on donne de ses nouvelles.

    RépondreSupprimer
  10. Blog très agréable.

    En espérant te croiser un jour (si ce n'est déjà fait ?) !

    RépondreSupprimer
  11. C'est moche...
    Mais merci pour ces moments...

    RépondreSupprimer
  12. +1 pour dommage !

    Venu par hasard, j'en étais venu à venir quotidiennement...

    +1 pour le billet mensuel également...

    Bon vent alors...

    Et bon courage !

    RépondreSupprimer
  13. Dans mon dernier commentaire, il fallait lire "un annonceur peu scrupuleux est venu lui faire une OFFRE que l'on ne refuse pas.",
    bien sûr, et non pas "une autre".

    Ouh là là, l'annonce de la fermeture du blog de Zythom me perturbe !

    RépondreSupprimer
  14. Tiens Zythom, histoire de te donner des scrupules. J'ai eu dernièrement l'occasion de discuter avec un ingénieur de haut niveau, aujourd'hui retraité. Il est par ailleurs membre de l'académie des sciences.

    Cette semaine, m'a-t-il dit, il se rendait à une réunion sur Paris pour débattre avec ses homologues des termes et mots scientifiques nouveaux et de leur officialisation afin qu'il soient utilisés par tous et intégrés dans le dico.

    Pour donner l'apparence de connaitre le sujet (tu sais combien des fois on peut avoir le sentiment d'être un imposteur), j'ai dit qu'effectivement de nombreux nouveaux mots apparaissaient et permettaient de répondre à une idée scientifique nouvelle...

    Puis j'ai parlé de ton blog (avec beaucoup d'éloges) en précisant que par exemple, j'y avais appris le nouveau terme scientifique de "plussoyer".

    Alors maintenant que l'Académie des Sciences va jeter un oeil sur ton blog, il serait malvenu de l'arrêter.

    Et qui sait, grâce à toi, peut-être que "plussoyer" va entrer dans le dictionnaire scientifique !

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.