17 février 2008

Tommy was here

J'ai fait un grand pas technologique:
j'ai acheté un GPS!

Non, pas le General Problem Solver qui a fait date en intelligence artificielle... mais bien le système de positionnement mondial que nous pouvons utiliser grâce à la volonté de Ronald Reagan et à la mort des 269 personnes du vol 007 de la Korean Airline.

PREAMBULE

J'ai fait cette acquisition dans le cadre de la préparation de mon voyage aux youéssa de l'été prochain. Il me fallait donc la certitude que mon achat allait pouvoir être utilisé en France et sur la terre du Mark I.

Zythom: Bonjour, Monsieur, je voudrais savoir si le TomTom dont vous faites la promotion (269 euros TTC) peut fonctionner en France mais également aux Etats-unis.

Vendeur de voitures: Ah non Monsieur, vous n'y pensez pas! Les systèmes ne sont pas compatibles.

Zythom: Ah bon? C'est comme les DVD alors? Il y a des blocages artificiellement introduits pour empêcher le fonctionnement de ces appareils sur les divers continents?

Vendeur de voitures: Euh, oui c'est à peu près cela. Ce ne sont pas les mêmes signaux...

Bon, vous l'avez compris, encore un vendeur incompétent qui ne sait pas dire "je ne sais pas" ou "attendez je vais me renseigner". Non, ces personnes là préfèrent vous donner une réponse fausse. Faites attention, il y en a beaucoup de ces "experts" là!

Je contacte donc par email (gratuit) le support technique TomTom

Zythom: Les différents vendeurs que je rencontre m'indique qu'un tom tom XL europe acheté en France ne fonctionnera pas aux Etats Unis même si je télécharge sur votre site la carte usa-canada?
Est-ce vrai?

Réponse (Yann L. (FR))
Cher(e) Monsieur,
Nous tenons à vous remercier pour votre email.
Vous pouvez joindre un agent du service clientèle de support TomTom (horaire d'ouverture : du lundi au vendredi de 10h00 à 18h30 CET), au numéro suivant :
France
0811XXXXXX
Sincères salutations,
L'équipe de support TomTom


Fort de cette réponse fort bien rédigée, je contacte donc le numéro surtaxé fourni délicatement par Yann L. que je ne saurai trop remercier ici, et dont j'envie le métier fascinant ainsi que la passion qui l'habite, ne sachant trop si je devais l'absence de "oui" ou "non" à sa maitrise approximative de notre langue, belle mais complexe, ou à sa compétence dans le copier/collé cher à nos têtes blondes (ou brunes, rousses, blanches...).

Me voici donc au téléphone avec un être humain parlant français qui, après moultes explications sur l'universalité des signaux satellites et la grandeur d'âme de sa société, m'indique que OUI, le modèle susvisé fonctionnera en Europe ET aux Etats-Unis, si je veux bien me donner la peine de franchir l'océan qui les sépare. Par contre, il ne semblait pas connaître l'histoire du vol 007 qu'il a du confondre avec le pastiche du film OSS117.

J'ai donc aussitôt passé commande sur amazone pour la modique somme de 230 euros TTC port gratuit inclus...

/PREAMBULE

Me voici donc exhibant tout fièrement à mes enfants mon nouveau jouet tout en leur expliquant que ce magnifique appareil capte des signaux en provenance de satellites en orbite dans l'espace glacial entourant la Terre.

Mes enfants l'ont aussitôt adopté en m'imposant de lui choisir une voix féminine et en l'appelant "Tommy", faisant ainsi preuve de l'inconstante logique qui leur est propre. Bien sur, ils ne pouvaient pas savoir que Tommy, c'est un opéra rock du groupe britannique The Who sorti en 1969.

Quittant ma maîtresse alpine pour les lointaines Pyrénées et leurs pentes enneigées prometteuses, nous voici sur la route, voiture chargée, monoski accroché sur le toit, ordinateurs soigneusement empaquetés, et la cuisine de geek momentanément oubliée...

C'est alors avec délice que je me laissais guidé par cet appareil diabolique:
- "gardez votre gauche" sur l'autoroute, signifie qu'il vous faut rester sur votre file de droite (celle de gauche étant réservée aux imprudents roulant au dessus de 130 km/h), mais que l'autoroute se sépare en deux parties, et que la votre, c'est celle de gauche...
- "faites demi-tour", en montagne, signifie que le GPS manque de satellites et croit que vous êtes sur le lacet suivant dans le mauvais sens. Cela fait beaucoup rire les enfants!
- "adresse inconnue" pour votre domicile, signifie que vous venez de faire construire une maison, mais que pour le GPS, vous habitez en plein champs...
- "bip bip bip", signifie, au choix, que vous roulez trop vite, que vous roulez correctement mais que la vitesse limite est mal saisie dans le GPS, ou qu'un radar s'approche.

Fort de cette confiance qui n'existe que dans le cœur des informaticiens, lorsque "Tommy" m'a proposé - sans raison apparente - de sortir de l'autoroute, j'ai obtempéré. Nous nous sommes alors retrouvé sur une petite route de campagne fort sympathique qui nous a fait traverser des villages dont la visite nous aurait semblé improbable...

Et le plus amusant, c'est que nous suivions plusieurs voitures dont les immatriculations montraient qu'elles n'avaient rien à faire a priori dans le coin, mais qui toutes arboraient un petit appareil ventousé sur leur parebrise. Nous suivions tous (et toutes) les conseils aventureux de nos petits TomTom...

C'est alors que je me suis rappelé que "Tommy" était le surnom donné par les français aux soldats anglais de la seconde guerre mondiale... Et de fils en aiguilles, par proximités synaptiques, comme si nous étions de téméraires aventuriers, j'ai pensé à ces graffitis que les soldats américains laissent dans des endroits improbables: "Kilroy was here".

Pendant la seconde guerre mondiale, un inspecteur de rivets de la marine américaine, Kilroy, s'était fait accusé une fois de n'être pas allé vérifier les rivets sur un bateau, alors qu'il avait bien fait l'inspection. Pour éviter que cette accusation ne se répète, il pris l'habitude d'écrire à la craie la mention "Kilroy was here" accompagnée d'un petit dessin, lors de chaque inspection de navire. Bien entendu, pour les troupes embarquées sur les bateaux, cette inscription restait un mystère, mais ce qui frappa les esprits, c'est que "Kilroy était venu ici le premier". Pour plaisanter, les GI commencèrent à placer ce graffiti partout où ils arrivaient les premiers, comme un pari d'écrire cela dans les endroits les plus improbables. Il paraît qu'on trouve cette inscription au sommet de l'Everest, sur la statue de la liberté, sous l'arc de Triomphe et dans la poussière de la lune...

Personnellement je préfère l'explication d'Isaac Asimov dans sa nouvelle "The Message" pour qui Kilroy est un historien du 30e siècle en visite.

Toujours est-il que j'aurais aimé descendre de voiture pour aller graver sur une pierre du bord de la route: "Tommy was here"... Je n'ai pas eu le temps: la neige qui m'attendait commençait à fondre.

En tout cas, si pour votre retraite vous faites l'acquisition d'une maison dans un coin paisible, méfiez-vous: vous n'êtes pas à l'abri d'une horde de voitures amenées par un raccourci proposé par un calculateur GPS...

5 commentaires:

  1. Bon ben c'est pas pour faire de la pub ou quoi que ce soit, mais on m'a offert un ViaMichelin X980T pour mon petit Noël (avec InfoTraffic intégré c'est assez pratique), et il ne souffre que très peu des symptômes dont votre Tomtom semble atteint, pas de bip-bip-bip, quasiment jamais de "Faîtes demi-tour", il n'est pas embêtant sur les endroits hors cartographie (il ne bronche pas quoi), il fait haut-parleur bluetooth pour le téléphone portable (super pratique)
    Bref, il est vraiment super pour le côté fonctionnel, le seul vrai hic c'est qu'il plante assez souvent, presque une fois par semaine pour des raisons complétement inexpliquées, et qu'il faut le rebooter en insérant un petit corps pointu à l'arrière de l'appareil... Cà c'est vraiment embêtant par contre...

    RépondreSupprimer
  2. La beauté des GPS... depuis que l'un d'entre eux a essayé de me faire prendre un sens interdit à contre-sens, je ne veux plus en entendre parler.

    Les cartes routières ont encore de beaux jours devant elles !

    RépondreSupprimer
  3. Vous croyez que les GPS dans les avions, ils sont tout aussi capricieux ?

    RépondreSupprimer
  4. Depuis que j'ai appris que le siège d'un pilote d'airbus coûtait la moitié du prix de ma maison, je suis sur que les GPS embarqué à bord des avions sont de grande qualité...

    Je pense aussi que personne ne souhaite que la catastrophe du vol 007 de la Korean Airline ne se reproduise.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un appareil effectivement parfois très drôle. Mais ne comptez pas trop dessus pour les radars non plus... :(

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.