21 février 2008

Vaporexpertise

J'effectue pas mal d'expertises au civil, et pourtant je me rend compte que j'en parle assez peu sur ce blog...

Dans un dossier, le disque dur du serveur de l'entreprise était au coeur du litige. Le tribunal m'avait demandé dans les missions de venir prendre possession du disque dur.

Une fois le rendez-vous pris avec le greffe concerné, je me présente, vêtu de mes plus beaux atours. A force de fréquenter les mêmes tribunaux, et malgré ma propension ochlophobe, je finis quand même par reconnaître quelques personnes... C'est le cas de cette gentille greffière dynamique:
Bonjour Monsieur l'Expert! Pouvez-vous attendre quelques instants que j'aille chercher le scellé de ce dossier?

Zythom: "Heu, bah, oui, bonjour, est-ce que vous voulez que je vienne vous aider?"

Non, merci, car vous n'avez pas le droit d'entrer dans la pièce des scellés. A tout de suite.

Une demi-heure plus tard, voici ma gentille greffière de retour... les mains vides et toute désolée: je ne trouve pas le scellé...

Nous voici bien ennuyés tous les deux: elle parce qu'elle voit bien que je suis venu pour rien, et moi, parce que je vois bien qu'elle est ennuyée que je sois venu pour rien.

Zythom: "Vous êtes sur que vous ne voulez pas que je cherche avec vous? Savez-vous reconnaître un disque dur informatique? Vous savez, ce n'est pas toujours facile... même pour un expert."

Non, non, non... Je veux vérifier avant dans le dossier.

Gentille greffière dynamique se plonge alors avec efficacité dans une masse de papier, et , après quelques minutes, me regarde avec un sourire gênée: je suis désolé, mais j'ai fait une erreur dans la transcription de vos missions, le disque dur n'est pas chez nous, il a été confié à une entreprise de récupération de données par le client...

Après avoir obtenu l'adresse de l'entreprise de récupération de données, je prends contact avec icelle:
Zythom: "bonjour, Monsieur, je suis expert judiciaire en informatique, et j'ai pour mission de récupérer le disque dur qui vous a été confié par l'entreprise CESTLAKATA."

Bonjour, je suis désolé, mais je suis le nouveau gérant et le nom de cette société ne me dit rien. Savez-vous quand le disque dur nous a été confié?

Zythom: "Euh, bah, attendez que je regarde... Oui, il y a trois ans!"

Ah! Oui? Je vérifie. C'est bon, effectivement, voici sa trace. Mais le disque dur a été détruit il y a six mois, lorsque j'ai repris la société. C'est la procédure normale lorsque le disque dur est irréparable et que le coût de la récupération est trop élevée pour le client... Et puis vous savez, si on devait garder toutes les pièces non réclamées plusieurs années...

Bien entendu, personne ne m'avait informé de cette situation lors de la première réunion d'expertise contradictoire.

J'ai donc contacté le magistrat pour l'informer de l'impossibilité de poursuivre mes missions, le disque dur ayant été vaporisé par un pilon. Il m'a demandé de déposer mon rapport en l'état.

C'était ma première expérience de vaporexpertise.
Je n'en ai pas eu d'autre depuis.
Des vaporwares par contre...

2 commentaires:

  1. Par pur curiosité, avez vous été payé pour cet expertise?
    J'ai dut mal comprendre, comment auriez vous pu mettre quoi que ce soit dans le rapport, puisque vous n'avez rien pu faire, sauf venir au tribunal, et en repartir.

    RépondreSupprimer
  2. Vous oubliez l'organisation de la première réunion d'expertise.

    De façon générale, je facture très précisément le temps passé (organisation, temps de la réunion, compte rendu, déplacements, etc).

    Dans cette affaire, comme dans les autres, j'ai fait payer au client ce que j'ai coûté.

    Et le coût de mon travail est indépendant du résultat qu'il espère obtenir.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.