07 juin 2008

Lutte contre la pédophilie

Plusieurs personnes chaque mois me contactent via ce blog pour me demander mon aide dans leur lutte contre la pédophilie. Je voudrais par ce billet leur donner quelques éléments de réponse.

Un expert judiciaire est un citoyen comme les autres.
Il met ces compétences au service de la justice, et, pour permettre aux magistrats de lui confier des missions, il voit son nom inscrit sur une liste dans la cour d'appel dont il dépend.

C'est tout.

Je n'ai aucun pouvoir spécial.
Toute mon activité judiciaire est encadrée par le magistrat qui me choisit pour me confier des missions, et je dois lui rendre compte à travers un rapport dans lequel je donne mon avis en mon honneur et en ma conscience (cf le serment que j'ai prêté et qui est rappelé en sous titre sur ce blog).

Je ne décide pas de lutter contre la pédophilie, j'interviens (souvent) dans des affaires où la police ou la gendarmerie demande à un magistrat de nommer un expert judiciaire pour analyser des supports de stockage afin d'y établir (ou non) la présence d'images (ou de propos) de nature pédopornographique.

Que faire donc si vous tombez sur un site à contenu pédopornographique?
Le plus simple, à mon avis, est de signaler ce site via le site de protection des mineurs sur internet: [MAJ du 16/08/2009] www.internet-mineurs.gouv.fr www.internet-signalement.gouv.fr.

Vous pouvez également signaler ces infractions auprès du commissariat de police ou la gendarmerie la plus proche de votre domicile.

Faites une ou plusieurs copies d'écran (touche "Impr écran" de votre clavier, suivie d'un "copier/coller" dans votre logiciel de traitement de texte favori).
Notez les date et heure de vos copies d'écran.
Imprimez et amenez ces documents lors de votre signalement, afin de répondre aux questions éventuelles.

Et bien sur, ajoutez ce site dans la liste noire de votre logiciel de contrôle parental, et n'en faites pas de publicité autour de vous.

[Edit] Suite à une remarque de David Billard en commentaire, voici quelques sites qui peuvent vous intéresser:
www.actioninnocence.org
www.pointdecontact.net

31 commentaires:

  1. donc vous recommandez de faire une copie du site pour aller faire la déclaration.

    J'étais fermement convaincu que la possession d'images pédophiles étaient condamnable: or faire une copie pour la montrer à la police me semble se mettre dans la qualité de possesseurs d'images pornographique.

    RépondreSupprimer
  2. Soyez fermement convaincu que les gendarmes, les policiers, les experts judiciaires, les avocats et les magistrats qui possèdent des images pédophiles lorsqu'ils travaillent sur de tels dossiers, ne sont pas condamnables.
    Une personne détenant de telles informations dans le cadre d'un signalement ne serait pas condamnée.
    Ne prenez pas les magistrats pour des imbéciles.

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez aussi le site d'Action Innocence qui contient nombre de renseignements utiles : http://www.actioninnocence.org/

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Zythom,

    Tristan Nitot a posté récemment sur son blog un billet concernant un projet de loi visant à filtrer en masse les réseaux pour lutter contre les sites à contenu pédopornographique:

    http://standblog.org/blog/post/2008/06/06/Le-gouvernement-voudrait-un-filtrage-massif-des-reseaux#comments



    Je voudrais à mon tour vous poser une question naïve:

    est-ce vraiment si "facile" de trouver de la pédopornographie sur internet? Serait-ce encore aussi simple de la traquer et de la bloquer avec des "filtres"?
    Les "vrais" "consommateurs" de pédopornographie sont-ils de gros "débutants" à taper des mots clés révélateurs dans google image?

    Le filtrage internet est-il une solution efficace pour lutter contre les vrais prédateurs pédophiles: ceux qui savent ce qu'ils encourent et, je le suppose, vont prendre de multiples précautions en usant internet?

    Notons que lorsque les blogueurs (dont moi) jettons un oeil à nos stats via hitlinks ou sitemeter, on est parfois horrifiés en constatant les mots clés qui ont redirigé les surfeurs vers nos blogs! (Un bloggeur poste d'ailleurs régulièrement les adresses IP des "pédophilies amateurs potentiels" qui atterissent sur son blog après avoir cherché "underage sex" dans google-

    Mais je suis peut-être bête, naïf - ou pire, mal informé, merci de me corriger si je raconte des bêtises.

    RépondreSupprimer
  5. @pfelelep

    est-ce vraiment si "facile" de trouver de la pédopornographie sur internet?
    Il est très facile de trouver du contenu pédophile sur Internet. Vous comprendrez mieux en allant sur ce site.

    Serait-ce encore aussi simple de la traquer et de la bloquer avec des "filtres"?
    Il est impossible de bloquer des sites par des filtres. Les gouvernements prennent les gens pour des gogos. Tout le monde sait qu'un logiciel de contrôle parental n'est pas efficace.

    Les "vrais" "consommateurs" de pédopornographie sont-ils de gros "débutants" à taper des mots clés révélateurs dans google image?
    Comme dans tout échantillon de population, il y a les "gros débutants" et les "super futés".

    Le filtrage internet est-il une solution efficace pour lutter contre les vrais prédateurs pédophiles: ceux qui savent ce qu'ils encourent et, je le suppose, vont prendre de multiples précautions en usant internet?
    Le filtrage d'internet n'est pas une solution. Exemple: un enfant utilise msn pour discuter avec des copains et accepte un "nouveau copain" dans la conversation alors que ce dernier est un adulte se faisant passer pour un enfant. Aucun filtrage ne permettra d'interdire ce type de comportement.

    La pédophilie, comme le terrorisme, n'est qu'un prétexte pour restreindre les libertés en justifiant un "contrôle".

    RépondreSupprimer
  6. merci infiniement de vos éclaircissements.

    RépondreSupprimer
  7. @pfelelep: Internet n'a pas de frontiere. Il y a un type qui m'a pris pour une personne interresser qui m'a passer un lien, c'est aussi facile que cela (ce type d'apres ce que j'ai compris serait actuellement dans une merde noir,

    Mais de facon objective qui cherche trouve, un site referencant des liens vers divers sites pedophiles est a deux clics de wikipedia. Un site pedophile contenant des images dessiner de type manga erotique est directement lier depuis Wikipedia (ce genre de site etant legal aux us wikipedia ne risque rien).

    L'idee d'un filtrage de la part du gouvernement ne me deplait pas autant. Je ne vais pas donner trop de details mais la plupart des sites dont j'ai eu affaire ne sont pas filtrable, une personne determiner a obtenir ces images les obtiendras si il le souhaite, je pense que ce filtrage n'atteindra que les personnes qui tomberai sur ces liens par accident. On ne va pas vraiment ce plaindre dans un cas comme cela, non ?

    RépondreSupprimer
  8. @Zythom je ne suis pas forcement d'accords avec vous, l'IWF possede une assez grosse liste d'url, envoyer cette bd sous forme de hash md5 permettrait de filtrer efficacement au moins une partie des visiteurs par accident (le gosse qui aurra obtenu ce lien par son nouveau copain).

    RépondreSupprimer
  9. @Anon:
    Le pédophile ayant amorcé une conversation sur msn avec un enfant n'aura aucun mal soit à lui extirper toutes les informations qu'il souhaite, soit à lui demander des photos de lui, soit à lui faire regarder sa webcam, etc.
    Et s'il a besoin de l'envoyer vers un lien filtré, il y a toujours le mécanisme des liens dynamiques.
    Non, vraiment, les filtres ne servent qu'à essayer d'empêcher le P2P (qui n'est pas illégal).

    Je vous parie que dès que les filtres seront en place, des moyens de contournements seront disponibles, ou tout simplement les internautes se tourneront vers des réseaux cryptés comme Freenet.

    RépondreSupprimer
  10. @zythom: Si c'est le peer to peer ne vous inquietez pas si mon ISP qui est pourtant champion en traffick shaping n'arrive pas a arreter mes torrents je crains que ce soit peine perdu.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Mr Zythom

    Votre commentaire en réponse à anonyme me met un énorme doute.

    Autant, je crois volontiers que des personnes veulent sincèrement lutter contre la pédopornographie, autant j'ai du mal à voir ce qui empécherait justement une personne au tendance pédophile à jouer les tartuffe et se faire passer pour l'un deux.

    Assez clairement, si quelqu'un a un disque dur du genre de celui que vous décrivez, il ne pourra pas dire "je viens de trouver un site, je comptais aller dénoncer demain, j'ai pas le temps là".

    Mais, rien ne l'empêche, pourvu qu'il s'y connaisse en ordinateur, de se faire inscrire en tant qu'expert judiciaire en informatique. Ce qui, ça tombe bien, ne nécessite même pas de quitter son autre métier.(sinon, avocat, policier, magistrat, en essayant d'avoir une spécialité donnant à traiter ces affaires)

    (cette remarque est bien sur pour les "supers futés")


    D'ailleurs, si il a des remords, et pour ne pas être suspecté, il vaut mieux lutter contre la pédopornographie. (Tout comme certains homophobes seraient des homosexuels refoulés.)

    Ou pensez vous que c'est impossible (et si oui, pourquoi?) et que je suis trop paranoïaque?

    RépondreSupprimer
  12. @Arthur Rainbow:

    Sur la première partie de votre commentaire: n'oubliez pas l'effet d'échelle. Il y a une différence entre quelqu'un qui "tombe" sur un site, note son URL et imprime quelques écrans, et entre quelqu'un dont le disque dur serait rempli de photos pédopornographiques. La police et la gendarmerie a l'habitude des explications du type "ce scooter? Mais je l'ai trouvé il y a deux semaines. Je vous jure que j'allais le ramener dès demain au commissariat..."

    Concernant l'hypothèse d'un pédophile glissé parmi les personnes qui luttent contre le phénomène, vous avez raison: c'est parfaitement possible. Mais est-ce plausible? Une telle personne tiendrait-elle longtemps? N'oubliez pas qu'il y a une police des polices, un contrôle des experts, un conseil supérieur de la magistrature, etc.

    Vous avez raison de ne pas être naïf et de comprendre qu'il peut y avoir des ripoux dans tout groupement humain, et que plus le pouvoir est grand, plus le danger qu'ils représentent est important.

    Mais le système n'est pas si mal fait et peu de criminels passent à travers le filet. Il est important de comprendre que les mailles doivent toujours laisser passer les innocents...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai vraiment du mal à croire que dans le domaine de l'informatique et de l'internet, même si on le voulait vraiment, on ne pourrait pas arriver à juguler le problème de la pédophilie (et c'est la même chose avec tous les autres problèmes liés à internet d'ailleurs).

    De façon plus simple et malheureusement plus objective, mon avis est que la pédophilie génère plus d'argent que tout ce qui la combat, et par voie de conséquence, dispose de plus d'argent que ce qu'on veut bien y consacrer pour l'éradiquer !

    RépondreSupprimer
  14. Pour l'effet d'échelle, c'est ce que je disais au début, nous sommes donc d'accord.

    Pour ce qui suit, je ne vous connais pas en dehors de ce blog, donc prenez ce qui suit comme pure spéculation.
    Vous demandez si il tiendrait longtemps, j'avoue ne pas comprendre.
    Visiblement, vous avez accez à une quantité phénoménale de ces photos et vidéos. Quand vous les regardez, vous êtes seul (pour des raisons parfaitement compréhensible).

    Alors, dans l'hypothèse où vous feriez parti de ces gens, au contraire, ce serait le moyen le plus simple pour tenir.


    J'ai énormément de mal à comprendre ce que pourrait faire un controle d'expert dans ce cas.
    Alors, oui, je suis bien d'accord qu'il vaut mieux que quelques personnes restent en liberté, plutôt que d'avoir des innocents emprisonnés.
    On va dire que ce raisonemment est surtout pour pousser au bout la logique gouvernementale actuelle. Mais je suppose que de toute façon tout le monde ici est déjà persuadé qu'elle n'est pas bonne.

    RépondreSupprimer
  15. @Poil: La pédophilie ne génère pas d'argent. Et à mon humble avis, c'est une activité représentant 0,0001% de l'activité d'internet. Vous confondez sans doute avec la pornographie qui, elle, occupe 99% de la bande passante :)

    @Arthur Rainbow: Vous soulevez le cas du criminel 100% passif. Il prend plaisir à regarder chez lui des photographies interdites, mais ne passe jamais à l'acte en dehors de cela. Pour moi, comme avait écrit Me Eolas à propos d'un commentateur évoquant le "chocolat 100% cacao": s'il est 100% cacao, ce n'est plus du chocolat, non?, c'est du cacao.

    Il est impossible de détecter un criminel qui ne fait de mal à personne. Mais est-ce un criminel? En sociologie, Le coupable non découvert n'est pas un criminel. Mais je ne suis pas juge. Je ne suis qu'un simple expert judiciaire.

    RépondreSupprimer
  16. Votre réponse fait apparaitre quelque chose qui pour moi n'a jamais été clair sur votre blog.

    Je pensais que vous ne vous occupiez que des photos. Vidéos, etc..
    que ça n'avait pas de rapport avec ceux qui agissaient eux même.

    RépondreSupprimer
  17. @Arthur Rainbow: Je vous confirme que je ne m'occupe que des photos, vidéos, etc. Cela ne m'empêche pas de me poser des questions sur les êtres humains qui se trouvent là-bas dehors, derrière les murs de mon laboratoire.

    RépondreSupprimer
  18. @Poil: Des extraits que j'ai pu observer il s'agit de photos "faites maison" pour la plupart, meme si certains logos montrent vraissemblablement une activité commercial pour certain sites. Le simple fait qu'il y est tres peu de pédophiles fait qu'il est probablement moins intérressant pour les mafias de générer des profits sur ce genre d'image que par exemple en exploitant des jeunes filles plus mur afin de faire du porno legal ou par exemple en se tournant vers le traffic de drogue.

    La pédopornographie est une niche et d'apres si je me souviens bien la bbc, les créateurs de ce genre de matériaux cherche plus une certaines reconnaissances en offrants ce genre d'images a leurs comparse dont l'appétit sexuel semble ne se satisfaire que de ce qu'il y a de plus trash.

    Offrir ces images c'est se faire une réputation, et obtenir une meilleur reconnaissance, se faire un nom est une drogue dur, dont la satisfaction coute qu'un appareil photo numérique.

    Quand a la survavibilité de la pédopornographie sur internet, c'est Darwiniens, seuls les plus inteligent surviveront.

    La seul facon de diminuer la demmande de pédopornographie est de faire peur a la clientelle tant que les consomateurs aurront la certitudes qu'ils ne pourront pas se faire prendre ils continueront.

    Et leur certitude si elle se base sur des connaissances technologiques solides, ne sont pas forcément infondés.


    Enfin un dernier détail, tout les pédophiles ne le sont pas par choix, j'en connais un moi meme, qui n'a jamais toucher a un cheveux d'enfant qui se trouve etre dépressif et suicidaire, il souffre du fait que les seules immages, les seuls fantasmes qui le font bander sont ceux dans lesquels les garcons n'ont pas atteint la puberté. J'ai réussi a le faire arreter sa consommation d'image pédopornographique, et pour le moment il se contente d'immages "légales" d'enfants, ainsi que des desseins érotique japonais (shotacon) qui sont légaux dans le pays ou il se trouve (les états unis), c'est un mieux, et il se soigne, mais ce genre de maladie est dur a soigner croyez-moi.

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir à tous,
    Lorsque j'écris que la pédophilie génère de l'argent (et plus que ce qui la combat), je ne pense pas être complètement dans le faux !

    Il ne s'agit pas bien sûr d'écran de pub ou de popup sur les site (encore que...), mais d'un "commerce parallèle" : photos, vidéos, voyages, prostitution, ... Et à mon avis les psychopathes qui recherchent ce type de "produits" sont prêts à dépenser beaucoup d'argent pour satisfaire leur déviance.

    Ceci dit, aujourd'hui même aux infos à la radio (le 10/06 à 17 h sur France Inter), j'ai entendu une annonce selon laquelle les autorités européennes s'étaient mises d'accord pour mettre en place un système de blocage des sites internet à caractère pédophiles.

    C'est une bonne nouvelle mais depuis le temps qu'on parle des problèmes de sites pédophiles sur le web, je trouve ça un peu pitoyable que ce blocage n'intervienne que maintenant parce que des accords ont enfin été signés !

    Mais bon, mieux vaut tard que jamais...

    RépondreSupprimer
  20. @poilauxpattes: Si j'en crois "anon", je pense que la question qu'il faut vous poser est "pourquoi payer quand on peut avoir gratis".

    Sinon concretement, dites moi comment on filtre un site pedopornographique, et je vous dirais comment passer outre a chaque fois.

    RépondreSupprimer
  21. L'infos a été largement reprise par tous les médias notamment la tv.

    L'idée, si j'ai bien compris c'est que les FAI s'engagent auprès du gouvernement, d'où l'accord qu'ils doivent signer, à bloquer les sites pédophiles qui figurent sur une liste noire tenue et mise à jour par des autorités compétentes («une plateforme de signalement»). Ils devront aussi bloquer et signaler tous sites ou transfert de données suspects.

    A mon avis, ce qu'il faut retenir c'est qu'enfin "les autorités compétentes" annoncent qu'elles commencent à réfléchir à des méthodes efficaces de lutte et à organiser la traque des sites à caractère pédophile en associant les FAI à leur combat ; c'est la moindre des choses pour ne pas dire le B-A BA du bon sens !

    Je reste quand même surpris de constater que dès lors qu'il s'agit de retirer du web (souvent après une procédure judiciaire)des photos ou une vidéo concernant la vie privé d'une star ou un produit commercial (ex. un scketch piraté d'un humoriste), les choses vont très vite et le contenu devient vite introuvable, alors qu'en matière de pédophilie il semble que les choses soient bien plus lentes et plus compliquées à mettre en oeuvre... C'est sans doute qu'un enfant victime aux Philippines ou ailleurs a moins de moyen financier qu'une star en occident !

    RépondreSupprimer
  22. Je reste quand même surpris de constater que dès lors qu'il s'agit de retirer du web (souvent après une procédure judiciaire)des photos ou une vidéo concernant la vie privé d'une star ou un produit commercial (ex. un scketch piraté d'un humoriste), les choses vont très vite et le contenu devient vite introuvable, alors qu'en matière de pédophilie il semble que les choses soient bien plus lentes et plus compliquées à mettre en oeuvre... C'est sans doute qu'un enfant victime aux Philippines ou ailleurs a moins de moyen financier qu'une star en occident !

    Quand Pamella Cruise voit ses nichons sur gala.fr, elle assigne gala.fr en justice, quand TF1 voit Koh Lanta sur dailymotion, tf1 assigne daily motion.

    Quand la police decouvre les photos de Kevin Dupont sur un site heberger en malaysie, qui est-ce que vous attaquez ? Comment le faites vous ?

    Ce que vous pouvez deduires d'un site est "qui l'heberge la maintenant tout de suite", et qui possede le nom de dommaine.

    Vous attaquez l'hebergeur ? Ces personnes la ont des backups de leur site dans un endroit sur, il leur faut juste trouver un nouvel hebergeur, meme aux US ou en France et il n'aurront plus qu'a remettre le backup du site en ligne sous la nouvelle ip. Enlever lui l'attribution DNS et le proprietaire n'a qu'a prevenir quelques un de ses membres pour se passer le mot sur le nouvel url du site.

    Et ca c'est quand vous avez un site "web" normal.

    Les reseaux anonymisant eux possedes des serveurs "intracable" et la seul espérance de la police est que le propriétaire face une bourde.

    RépondreSupprimer
  23. Je suis en partie d'accord avec vous mais je persiste à penser que d'abord le pouvoir de l'argent reste déterminant dans ce type de problème, et qu'ensuite en matière de technologie, en particulier en informatique, quand on s'en donne les moyens, ou au minimum quand on en a la volonté (souvent politique), on peut faire beaucoup de choses.

    Les parades que vous mentionnez que certains sites pédophiles usent pour outrepasser les blocages peuvent aussi être utilisées par les sites qui violent l'intimité des stars, or les stars ont semble-t-il plus de résultats pour faire stopper des images les concernant.

    Ceci dit, le problème est sans doute plus compliqué que ça mais à la lecture des commentaires déposés je reste perplexe : la pédophilie représente peu de trafic sur le web, concerne peu d'internautes, à priori plutôt des non spécialistes, et paradoxalement ce fléau perdure et tient tête aux spécialistes les plus chevronnés qui le combat !...

    RépondreSupprimer
  24. Les sites qui violent l'intimiter des stars sont la propriété d'entité légal assignable, en justice. Les personnes possédant les sites pédophiles font tout pour éviter d'être identifié. Voila la différence majeur.

    La volonté politique, et le pouvoir de l'argent sont sans conteste une ressource dont la République Populaire de Chine possède en grande quantités. Et pourtant les blocages effectuer sont inefficaces. Si un content n'est pas accessible a un endroit de l'Internet mais l'est a un autre endroit, le blocage PEUT être mis a mal. Ce sera le cas de tout les blocages "filtrant" sans aucune exception, a moins que vous parveniez a trouver le logarithme de 2^x sur un groupe premier de 1024 bits de long vous n'arriverez pas a stopper ce genre de flux.

    Mes méthodes de passer outre requiert la généreuse assomption pour les autorité qu'elle parviennent a découvrir de façon prompte l'endroit ou se planque les serveurs.

    Quand la volonté politique se heurte aux théorème mathématique régissant la cryptographie, c'est les maths qui gagnent, et la dernière tentative pour empêcher le déploiement de ce savoir technologique fut un échec total. Quand bien même on tenterait aujourd'hui d'interdire l'utilisation de tout programme anonymisant ou de système cryptographique, le savoir pour crée ce genre de programme est dans la nature. Et quand on en est a acceder des sites pedopornographique vous pouvez être certain qu'on en a rien a cirer d'utiliser un programme interdit par la loi pour y acceder.

    Les backdoors pour l'usage gouvernemental se heurte a l'open source, qui les révèle.

    C'est une impossibilité -technique- qui empêche la suppression total des sites pédopornographiques.

    Les seules méthode permettant d'obtenir un Internet ou la pédopornographie n'existerait pas mettrait a mal par exemple l'existence des jeux vidéo en réseau, des conversation vidéo sonore sur msn ou skype, et bien d'autre application, le tout au nom de crimes aussi horrible qu'ils soivent reste quand même marginaux, comparez a l'immensité de l'Internet légal.

    Quand bien même vous voudrez mettre cela en place, il y a des personnes (dont moi), par exemple les cipherpunks, qui refusent catégoriquement que leur vie privé puisse être espionner selon le bon vouloir du prince, c'est pour cela que mon disque dur est crypté, que j'utilise off the record pour mes communications msn, que j'ai une clef publique GPG et s/mime, et que j'héberge un relay tor, quand bien même certain l'utilise pour voir des sites pedopornographique, pour le moment je n'en ai pas vu un seul l'utiliser a cette.

    RépondreSupprimer
  25. @poilauxpattes:

    Il est aisé pour la police et la justice françaises de faire supprimer un document bien identifié d'un site hébergé en France. C'est pour cela que les stars ont peu de difficutés à obtenir ces suppressions à l'égard d'éditeurs ou d'hébergeurs qui ont pignon sur rue en France.

    Vous comprendrez aisément que les criminels ne mettent pas en ligne leurs images de façon bien visible chez des hébergeurs situés en Europe ou aux États-Unis. Ces gens sont pervers, mais pas forcément idiots (et s'ils sont les deux, ils vont rapidement se faire prendre).

    Ils peuvent ainsi utiliser des échanges chiffrés, comme ceux que vous utilisez dès que vous faites de la banque en ligne, de la vente en ligne. ou toute autre activité nécessitant de la confidentialité (par exemple, pour me connecter depuis chez moi vers mon travail, je dois passer par une liaison chiffrée). Le propre de ces échanges chiffrés est qu'on ne sait pas et on ne peut pas savoir ce qui passe dedans.

    Les "filtrages" que vous nous mentionnez me semblent totalement inefficaces s'il s'agit d'interdire le trafic de photos ou vidéos vraiment "hard". En gros, d'après mes informations, la principale utilité envisagée vis-à-vis de la pédophilie serait de pouvoir censurer quelques sites porno hébergés en Russie ou ailleurs, fournissant une section avec des adolescent(e)s.

    En revanche, croyez bien que ces filtres font saliver les industries du divertissement, qui réclameront certainement le filtrage de sites de "trackers" de téléchargement.

    Vous semblez confondre un effet d'annonce visant à convaincre les journalistes et la population qu'on a trouvé une solution à un problème avec un système réellement efficace.

    RépondreSupprimer
  26. L'adresse a été modifié comme suit :
    www.internet-signalement.gouv.fr

    Cette plateforme reliée directement à l'OCLCTIC permet de dénoncer des contenus ou comportements illicites non plus uniquement sur de la pédophilie mais également sur incitation à la violence, à la haine raciale, escroquerie, diffamation, etc...
    Elles propose également divers conseils aux jeunes internautes ainsi qu'aux parents.

    RépondreSupprimer
  27. @SaKe59: Mise à jour effectuée. Merci pour l'information.

    RépondreSupprimer
  28. Il existe des imagesboards (4chan) qui conservent temporairement le contenu posté. Si un contenu pédopornographique se retrouve dessus, la volatilité rend-elle impossible le signalement ?

    RépondreSupprimer
  29. En règles générale, sur 4chan c'est rapidement supprimé, d'ailleurs je pense que lorsque ce genre de contenu est posté, ce sont les admins du site eux même qui signalent a la police.

    RépondreSupprimer
  30. Me suis senti bien seul aujourd'hui.
    Des documents professionnels à recopier sur la clés USB de M. X en visite dans notre société.
    Virus détecté sur la clé, je m'intéresse à son contenu... Et... Y découvre une collection de vidéos de jeunes filles (~15ans) en cam. A priori pas du contenu fait maison... Et plus inquiétant, de fichiers .rar avec un mot de passe.
    Comment agir dans un tel cas ???

    RépondreSupprimer
  31. @anonyme, com du 17/05/11

    Vous devez signaler ce que vous avez découvert aux autorités et à votre direction.

    Si vous ne le faites pas, je pense que vous pourriez être poursuivi pour non dénonciation de délit, à fortiori, votre commentaire prouve que vous avez eu connaissance des faits !

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.