05 octobre 2008

Autosatisfaction

Il n'est pas si fréquent que je reçoive des emails d'encouragement en provenance des acteurs majeurs du monde judiciaire que sont les enquêteurs. Aussi, ai-je été particulièrement touché lorsque j'ai reçu l'email suivant (publié avec l'aimable autorisation de son auteur):

----------------------------------------------
Cher Monsieur Zythom,

C'est en me "promenant sur le réseau international de communication entre ordinateurs" que je suis tombé (presque par hasard) sur votre blog.

Et d'articles, en articles, en articles... j'ai apprécié, puis aimé, puis respecté son contenu, sa forme, son style...

Et l'idée m'est venue de vous féliciter de vif mail...

Enquêteur Spécialisé en Criminalité Informatique, en fonction à la Police Judiciaire de [bip], j'effectue régulièrement des exploitations de systèmes informatiques lesquelles concernent en grande majorité des affaires de pédophilie, incitations à la haine raciale, escroquerie, abus de confiance,... ainsi que plus rarement, en matière d'homicides...

J'ai trouvé sur votre blog une mine de conseils, j'ai souri en vous lisant, faisant alors le parallèle avec mes affaires, m'étant retrouvé dans des situations similaires...

J'ai appris aussi, car c'est ce qui arrive lorsque l'on a l'habitude de faire comme on fait... et que l'on voit quelqu'un faire autrement, on se dit alors : "et!! mais c'est pas con ça!"

Alors voilà cher Monsieur Zythom, je ne vous connais pas mais à travers votre blog, j'ai pu voir un homme, féru et passionné d'informatique, expert judiciaire, qui aime son travail et qui le fait bien.

Dommage qu'ils ne soient pas tous comme vous...

Bravo !

Au plaisir de vous lire

----------------------------------------------

J'ai longtemps hésité avant de publier cet email, non par modestie (j'ai un égo très développé), mais parce qu'il égratigne un peu sur la fin la communauté des experts judiciaires. Mais il fait gris et il pleut. Et j'ai besoin de montrer qu'on m'apprécie un peu.

C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman
Voici des roses blanches, toi qui les aime tant...
Berthe Sylva

--------
Photo crédit Dark Roasted Blend

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.