14 novembre 2008

Economiseur d'écran

Dans une démarche de développement durable et en vue de diminuer la facture d'électricité, j'ai décidé d'exploiter au maximum les possibilités de mises en veille des 350 écrans et ordinateurs de l'entreprise. Surtout que parmi les écrans, il y a de nombreux vidéoprojecteurs dont les lampes coûtent 1/3 du prix d'achat de l'appareil.

Bref, je cherche à faire de vraies éco-économies sans grands efforts.

En premier lieu, comme informaticien, je me suis donc penché sur le problème des écrans. Depuis des années, nous utilisons de superbes "économiseurs d'écran" qui consistent à remplacer l'affichage par un écran noir sur lequel se déplacent le logo de l'établissement. Certains vont même jusqu'à faire défiler des images de leurs vacances. Tout cela est très joli... Mais complètement obsolète!

En effet, les écrans CRT ont depuis longtemps améliorés leur revêtement de phosphore afin d'éliminer le phénomène de combustion interne qui gravait définitivement les pixels allumés en permanence (la barre windows ou l'écran de login par exemple). Sans compter que les écrans plats LCD ne connaissent même pas ce phénomène. La fonction de "screen saver" est donc devenue complètement inutile...

Par contre, la dépense énergétique est, elle, toujours bien réelle!
En effet, le rétro-éclairage des écrans plats est toujours actif sur un écran noir, malgré la légende urbaine des économies effectuées...
Ce n'est donc plus la fonction "écran de veille" qu'il faut installer, mais bien celle de mise en veille de l'écran permettant la mise hors tension de l'écran.

Extrait de Wikipédia:
Les écrans d'ordinateurs consomment la même quantité d'énergie lorsque l'économiseur d'écran est actif que lorsqu'il n'y en a pas. Cette quantité peut varier entre quelques watts pour les petits écrans LCD et plusieurs centaines pour les plus grands écrans plasma. Par contre l'utilisation d'économiseurs d'écran occasionne un surcroît de consommation d'énergie au niveau de l'ordinateur lui-même, via l'utilisation de calculs graphiques: cette surconsommation peut aller de quelques watts à plusieurs dizaines de watts supplémentaires!

Nous passons donc sur l'ensemble du parc pour effectuer les réglages nécessaires, tout en informant les utilisateurs des motifs de la décision. Je dois dire que tout le monde a compris et accepté la modification, avec parfois quelques soupirs lors de la disparition de belles animations photos...

C'est donc avec le sentiment du début du devoir accompli (il reste beaucoup à faire en terme d'économies... entre autre sur l'extinction des lumières et appareils) que j'ai pu faire un premier bilan positif: tout le monde a conscience que la somme de petits efforts aboutit à de réels progrès.

Et pourtant, il reste bien des efforts à faire, toujours sur le sujet des écrans en veille. J'étais en réunion de travail, avec cinq personnes, autour d'un vidéoprojecteur sur lequel était projeté une présentation. A la fin de la présentation, nous démarrons une discussion. Au bout de 10 mn, et alors que plus personne ne s'intéressait au visuel projeté sur l'écran, le vidéoprojecteur se met en veille.

Et immédiatement, celui qui avait la souris à portée de main l'a secouée pour faire sortir le vidéoprojecteur de son sommeil...

Beaucoup d'efforts encore, je vous dis.

Prochaine étape, extinction de tous les ordinateurs le soir, mise en place de détecteurs de mouvements dans les amphithéâtres, dans les salles de TD et TP...

8 commentaires:

  1. Pour améliorer la consommation électrique du processeur, sur les systèmes linux, l'utilisation de PowerTOP (un petit outil d'Intel) peut se révéler très efficace.

    RépondreSupprimer
  2. On ne changera pas les habitudes, autant utiliser les pc inutilisés pour faire avancer la science:
    http://boinc.berkeley.edu/download.php
    Un économiseur d'écran qui mérite d'être connu...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai également du mal à faire comprendre dans la boite où je suis que ce n'est pas idiot d'éteindre son pc le soir et le rallumer le matin, même si chaque matin je dois relancer tous les logiciels... Et pareil pour chez moi, tant pis pour la mise à jour pendant la nuit d'un jeu ayant sorti une extension très récemment :)

    RépondreSupprimer
  4. " mise en place de détecteurs de mouvements dans les amphithéâtres "

    moi qui croyait que les étudiants devaient être sage comme des images (alors qu'ils sont justes bien endormis).

    RépondreSupprimer
  5. @Jok: Merci du tuyau. Je suis en train de réfléchir à la création d'un serveur domestique pour lequel la consommation électrique doit être la plus basse possible...

    @Guillaume: aarrrggg. De quoi exploser la consommation électrique!

    @Xuelynom: "relancer tous les logiciels": avez-vous pensé à la veille prolongée (appui sur shift lors de "arrêter l'ordinateur")

    @Sylvain: Bien vu, mais c'est aux professeurs auxquels je pensais :)

    RépondreSupprimer
  6. Sans vouloir ironiser, je m'interroge sur ces mesures d'"éco-citoyenneté" omniprésentes qui incitent le citoyen de base à pourchasser, traquer et trucider le moindre petit gaspillage sournois ou l'infinitésimale particule de pollution superfétatoire. Certes, "les petits ruisseaux font les grandes rivières", dit-on, mais l'ampleur des gaspillages et autres pollutions humaines se mesures déjà en fleuves, voir en océans, et si la population a la force et l'avantage du nombre et de l'union, elle n'agira jamais que sur 20% du phénomène : c'est la loi de Pareto (ou 80/20, http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Pareto ), qui peut d'ailleurs être réactualisée et maintenant s'intituler la loi des 90/10)

    J'entends d'ici beaucoup de lecteurs pousser des cris d'orfraie et d'effroi et en lisant mon commentaire, mais j'ai sincèrement le sentiment que ces petites actions n'ont à priori que peu d'effet, à part celui de se déculpabiliser, éviter de prendre des grandes mesures plus efficaces, et permettre à une minorité qui détient 80 ou 90% du réel pouvoir de se dédouaner de sa responsabilité… puisque toute la population agit déjà !

    Et pour finir, sachant que le simple fait de respirer de l'air produit environ 10 mètres-cubes de CO2 en une journée (j'ai calculé), imaginez un peu le nombre de mètres-cubes et de tonnes de CO2 émis qu'on pourrait économiser si l'humanité ou simplement la population française retenait sa respiration ne serait-ce que 30 secondes !… D'ailleurs dans un geste d'éco-comportement solidaire et par respect du principe de "compensation-carbone" de ma réflexion, j'ai retenu ma respiration pendant toute l'écriture de ce commentaire, soit 3mn et 27 secondes… ;o)

    RépondreSupprimer
  7. @Poilauxpattes: Je fais le même constat, mais pas les mêmes conclusions. N'oubliez pas que je travaille dans un établissement d'enseignement: l'éducation fait parti de la décision, même si elle n'est pas "rentable".

    Et pourtant elle l'est (ou elle le sera): En effet, si 80% des personnes prennent l'habitude de faire des économies "à la marge" sur 20% de la facture:
    - c'est déjà cela de gagné
    - en tant que client (ou électeur), elles peuvent faire les gros yeux aux 20% qui consomment 80% mais ne font pas d'effort d'économie.

    Pour illustrer mon propos: nous étions en vacances en train d'acheter des glaces. Je récupère tous les papiers d'emballage et me dirige vers une poubelle. L'un de mes enfants me fait remarquer que tout le monde jette les papiers d'emballage par terre près du magasin et que mon geste est inutile à moins de ramasser tous les papiers des autres pour les mettre à la poubelle.

    Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue: MES papiers seront à la poubelle ET je sais que tout le monde ne fera pas pareil.

    Finalement, je suis assez d'accord sur l'idée que le geste est inutile "dans l'absolu", mais il est important pour moi.

    RépondreSupprimer
  8. Détecteurs de présence pour l'éclairage : litiges à l'horizon... Il semble qu'ils ne soient pas compatibles avec tout type de lampe, je vous recommande la plus grande vigilance à ce sujet (par exemple suivre de près une installation 1e test, faire s'engager le fournisseur sur un résultat chiffré d'éclairage/consommation/maintenance).

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.