24 novembre 2008

Véhicule électrique

Il y a parfois des moments magiques dans la vie d'un ingénieur.
La conduite d'un véhicule électrique en fait partie, du moins pour moi.

Il y a des villes en France où il est possible, pour une somme modique, de louer ponctuellement un véhicule électrique. Le principe de la location est simple: vous payez à la durée, en prenant le véhicule à un parking spécial (équipé de bornes électrique de recharge) et en le déposant éventuellement à un autre parking spécial. Comme un vélib' finalement.

La mise en charge du pack de batteries est gérée par un technicien qui branche (ou débranche) tous les soirs les véhicules qui en ont besoin. Vous ne pouvez pas emprunter un véhicule qui est en charge ou qui est déchargé (les portes ne s'ouvrent pas).

Me voici donc, avec un ami, dans le parking de mon point de départ. Le système est prévu pour fonctionner avec la seule compétence de l'usager. Je choisis une Peugeot 106 qui semble en bon état. Je présente la carte d'abonnement près du capteur situé sur la fenêtre et miracle, les portes se déverrouillent.

Nous voici assis dans la voiture. Première surprise: il n'y a pas de pédale d'embrayage, ni de levier de vitesse. Et comme je l'apprendrai par la suite, il n'y a même pas de boite de vitesses...

Je suis à la lettre les instructions indiquées sur le cadran et tape le code de sécurité lié à la carte d'abonnement de mon ami. Je tourne la clef de contact toujours présente dans le véhicule (on ne peut pas la retirer). Deuxième surprise: il n'y a pas de démarreur (évidemment me suis-je dit). Par la force de l'habitude, je cherchais à "lancer" le moteur. Dans le cas d'un véhicule électrique, il suffit de mettre le contact et hop, le moteur est sous tension, donc démarré... sans tourner.

Problème: le véhicule est garé face à un muret. Il me faut donc faire une marche arrière pour sortir du stationnement. Comment reculer avec un véhicule sans boite de vitesses? Je cherche un peu sur le tableau de bord et découvre un bouton "R" (probablement pour "Reculer" ou "Rear"). J'appuie dessus et effectivement, un voyant du tableau s'allume avec une flèche vers l'arrière. Je desserre le frein à main et appuie sur la pédale d'accélérateur. Avec douceur, le moteur se met à tourner et la voiture recule.

Me voici sur la route, et après une accélération fulgurante, je roule à la vitesse règlementaire de cinquante kilomètres par heure. Pas de vitesse à passer, la rotation du moteur électrique est "simplement" modulée par la position de la pédale d'accélérateur. Pour freiner, il me suffit de lever le pied de la pédale et le frein moteur joue pleinement son rôle. Pour freiner plus rapidement une pédale de frein est disponible mais très vite elle devient presque inutile.

J'arrive à un premier feu tricolore et m'y arrête puisqu'il est passé au rouge. Etrange sensation que celle d'avoir un moteur qui ne tourne plus parce que l'on n'avance plus. Finalement, c'est assez logique quand on y pense. C'est également étrange de savoir que la marche avant est enclenchée sans avoir à débrayer (puisque le moteur ne tourne pas). Le feu passe au vert et un simple appui sur la pédale d'accélérateur suffit à refaire avancer la voiture.

J'emprunte une voie rapide. Me voici à 90 km/h. Une autre surprise m'attend: le bruit. Comme le moteur ne fait aucun bruit (absolument aucun!), les seuls bruits que l'on entend sont celui du vent et... celui du roulement des pneus sur la route!

Nous voici à destination. Je gare le véhicule et coupe le contact. J'ai fait 20 km en une demi heure pour un coût de 3 euros. La jauge de carburant (l'indicateur de charge) m'indique une baisse de quelques %.

Il me reste à battre le record de vitesse de la Jamais contente qui a été le premier véhicule automobile à franchir le cap des 100 km/h... en 1899!

--------------
Source photo Wikimedia Commons

6 commentaires:

  1. Pour la battre je vous recommande la Tesla Roadster de chez Tesla Motors... Si vous ne vous découragez pas du prix et de la longueur de la liste d'attente ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends la volonté de ne pas faire de publicité, mais pour le coup, cela laisse sur sa faim !

    RépondreSupprimer
  3. @Jok: Dès que j'aurais réuni les 119000 dollars nécessaire, je commencerai à me renseigner sur les droits d'importation de mon futur véhicule...

    @Suricat: De la publicité pour quoi? Pour la Peugeot 106 électrique que je cite dans le billet?

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que Suricat pose la même question que moi: Dans quelle ville est-ce qu'il y a des stations avec des voitures électriques ?

    J'ai lu que pour que les utilisateurs ne soient pas dérangés dans leurs habitudes, ce qui est dangereux lorsqu'on conduit; et pour que les piétons fassent attention lorsqu'ils traversent, beaucoup de voitures électriques étaient équipées d'un système qui reproduit le bruit et les changements de régime d'un moteur thermique.

    RépondreSupprimer
  5. Finalement, on dirait que la conduite ressemble assez à celle des véhicules à boite de vitesse automatique. J'aime bien les boites auto.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.