01 décembre 2008

La banque alimentaire

Conseiller municipal, c'est aussi répondre à diverses sollicitations. Quand on m'a demandé si j'acceptais de consacrer deux heures de mon samedi pour aider à la collecte d'aliments, j'ai immédiatement accepté.

Samedi, 14h devant le magasin Netto, prévoir des vêtements chauds.

J'arrive à 13h45. Les "collègues" sont contents que la relève arrive. Ils me transmettent les consignes. Nous sommes deux: un côté entrée pour distribuer les sacs plastiques et répondre aux questions des clients, et moi côté sortie pour récupérer les dons des clients et les ranger dans des cartons. Très vite le rythme est rodé avec mon partenaire.

Les clients du magasin sont en général gentils. Moi qui suis plutôt "bourru", je suis souriant et détendu. Je remercie chaque personne avec discrétion. Il y a beaucoup de gène dans l'acte de faire un don en nature. Je pense que chacun imagine que le pire n'est pas toujours pour les autres.

Les dons doivent être des produits non périssables. Personne ne s'est trompé, ce qui prouve que tout le monde connait le principe. Certains prennent l'initiative de donner des produits pour bébé: lait en poudre 0-3 ans, petits pots, etc. Renseignements pris auprès des organisateurs, c'est une très bonne initiative.

Les deux heures s'écoulent lentement. Une de mes piles de cartons s'écroule car l'un d'eux a lâché sous le poids. J'évite la catastrophe de justesse et transfère le contenu de la pile vers les autres cartons. Un client vient me voir d'un œil goguenard et me félicite de ma discrétion. Il me raconte un peu sa vie "je suis un SDF de l'éducation nationale". Je ne comprends pas ce qu'il veut dire par là. Il ne répond pas à mes questions. Je comprends qu'il veut que je l'écoute. Une autre cliente vient me voir et me demande si elle peut me prendre un carton vide pour son caddie. Je suis un peu surpris et bredouille un acquiescement. Elle ne donnera rien en sortant.

Toutes les catégories de personnes donnent: des vieux, des moins vieux, des bien-habillés, des grands, des petits... Mon partenaire, un habitué de ce genre d'activité m'avait dit qu'il ne donnait pas de sac aux jeunes, car ils ne donnent jamais. Et pourtant, plusieurs fois, des jeunes sont venus me voir avec un paquet de pâtes ou une grosse boite de conserve dans les bras. Cela nous a donné du baume au cœur à tous les deux.

16h, la relève arrive. Deux heures passées debout dans le froid des portes d'entrée... cela fait réfléchir sur le métier d'hôtesse de caisse!

Je fais un petit tour dans le magasin pour récupérer les sacs plastiques abandonnés par ceux qui n'ont pas su les refuser à l'entrée, et qui n'ont pas pu les remplir.

J'en rempli un avec des plaquettes de chocolat et des pâtes de fruits.
C'est probablement ce que j'aimerais que l'on me donne si un jour je me trouve dans le besoin. Chacun son vice. La relève sourit quand je leur donne le sac. Pourvu qu'ils sourient toujours dans deux heures.

---------------------
Source image minimiam via Dark Roasted Blend.

4 commentaires:

  1. On dit parfois que moins l'on a, plus on donne...
    Avez-vous eu cette impression?

    RépondreSupprimer
  2. @Guillaume: Franchement, toutes les catégories de personnes font des dons. Par contre, il est vraisemblable que les dons ne sont pas proportionnels aux revenus. Celui qui gagne cinq fois le smic ne donne pas cinq fois plus.

    Par contre, il fait ses courses chez Netto...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour je poste ici, ne trouvant pas de lieux adapté.
    J'espère avoir une réponse car malgré mes recherches, il n'y a rien sur le net.
    Je désirerais savoir si le passage d'une carte wifi en mode monitor ou promiscuious est légal en France, car dans les cours de la wireshark university il est précisé:

    verify corporate policies and appplicable laws to ensure you have appropriate permission before listening in on network traffic.

    Donc en gros si je sniff le traffic (en wifi) de chez moi, mais que un hotspot est à porté et que quelqu'un rentre un mot de passe il va être enregistré dans la capture ainsi que les sites visités etc

    RépondreSupprimer
  4. @fi3: Je ne suis pas juriste, donc il faut contacter un avocat spécialisé.

    A mon avis, il n'est pas autorisé de capturer des trames d'un réseau dont vous n'êtes pas responsable. Même si le réseau est public ou pas/peu protégé. C'est un peu comme écouter aux portes...

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.