04 mars 2009

Expérimentations

En relisant certains billets de ce blog, j'ai fait le constat suivant:
- le ton est devenu très sérieux depuis que je sais que les magistrats de ma Cour d'Appel et mes confrères de la compagnie pluridisciplinaire savent qui je suis, et savent que je sais qu'ils savent;

- ce blog sert avant tout à me mettre en avant et à flatter mon ego en racontant des anecdotes qui me sont arrivées et qui n'intéressent plus personne dans ma famille tellement je les ai racontées;

- certains billets me permettent de décompresser quand cela va mal, car je ne suis qu'un misérable petit vermisseau en ce bas monde;

- quelques billets sont des billets d'opinion, mais trop souvent très mesurés car rarement dans le feu de l'action;

- je n'arrive pas à écrire des billets d'actualité: pas le temps, pas le recul, pas le talent. Si Aliocha me fait l'honneur de me lire, elle sait que je ne serai jamais journaliste;

- j'approche le seuil des 500 billets en ligne. J'étudie sérieusement la suppression des anciens billets, un peu comme "Les petits riens" de Lewis Trondheim. Cela me permettra de re-raconter certaines anecdotes pour les nouveaux lecteurs (400 par jour maintenant!) avec un angle nouveau;

- je retravaille l'autoédition sur le site Lulu.com sous l'angle d'un livre ciblé sur les expertises, avant ma possible radiation l'année prochaine. Cela sonnera ainsi moins comme un geste d'aigreur que comme un bilan positif. Ce ne sera pas une suite de cet ouvrage qui était plutôt destiné à mes amis et ma famille;

- avec l'augmentation de notoriété essentiellement liée à Maître Eolas, que je remercie au passage, avec son référencement sur son blog et plusieurs mentions dans ces billets, je me rends compte qu'il m'est plus difficile d'innover, de me laisser aller dans des billets expérimentaux. C'est une erreur, et je vais m'employer à la corriger. Vous voilà donc prévenu, cher lecteur, ici va régner L'EXPERIMENTAL (c'est à dire le grand n'importe quoi).

Mais avant d'innover pour innover, je vais, d'abord et avant, faire tout ce que j'aime et ce que je veux: j'ai trois expertises en cours, je viens de commander un nouveau netbook pour jouer travailler, je viens d'installer linux en version 64bit...

Bref, je vais rappeler un peu ici que dans le titre du blog, il y a aussi "informaticien". Pas le meilleur peut-être, mais un qui n'en veut encore!

6 commentaires:

  1. Bonjour

    Je suis un lecteur "assidu" et qui aime les anecdotes.

    Mais en lisant ce post, j'ai envie d'encourager en ne retenant que le mot qui me semble le plus important :

    Innover.

    RépondreSupprimer
  2. faites vous plaisir, c'est à mon avis un des buts premiers d'un blog.

    innover et expérimenter sont la base du progrès :)

    Au passage, merci pour tous ces posts très intéressants.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens à propos,
    Linux en 64 bit ça donne quoi,
    J'ai un quad-core AMD-64 qui devrait arrivé à la maison dans le courant de la semaine prochaine (Le temps que mon petit assembleur recoive les pièce et me le monte)
    Par contre il n'est pas question que j'installe une version illégale de Windows, alors que je peux avoir mieux légalement et pour moins cher.
    Bref j'aimerais savoir si je doit m'attendre à de mauvaises surprises où pas...
    Et voilà une suggestion pour le prochain billet.

    RépondreSupprimer
  4. Vous avez plus de potentiel pour devenir journaliste que moi pour espérer un jour être informaticienne ;)

    RépondreSupprimer
  5. Le pire étant que je me représentai assez bien Mario et Zelda dans la même pièce.
    C'est quand j'ai lu Lara C. que j'ai tilté que les noms devait être faux.

    Après tout, mario est un vrai prénom. Zelda je ne sais pas, mais vu que je connais une Galadrielle, c'est pas impossible!

    Bon courage.
    Au fait, quel est la durée de la peine?
    Et elle est du à quel qualification juridique exactement?

    RépondreSupprimer
  6. @Aliocha: je suis sur que vous faites autant d'informatique que moi chaque jour, sinon plus!

    @Arthur Rainbow: Mario, Zleda et Lara C. sont des personnages de jeux vidéo... La peine est prononcé en partie jusqu'aux trente ans révolu du plus jeune, et en partie à perpétuité (la vaisselle).

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.