31 août 2009

Angoisses


Nos étudiants rentrent bientôt, et dès le premier jour, je commence mon cours de présentation des systèmes d'information devant les nouveaux étudiants.

J'aime enseigner, je me sens fait pour cela. J'aime cet exercice physique qui consiste à tenir en haleine un amphithéâtre de 250 personnes, qui pour la plupart, n'ont pas une passion dévorante pour l'informatique.

C'est une vraie épreuve où il faut se lancer corps et âme devant des jeunes qui ne vous connaissent pas.

C'est un tribunal avec 250 magistrats qui vous jugent en quelques minutes et pour toujours.

C'est un spectacle d'équilibriste entre sérieux et clowneries.

C'est une arène dans laquelle les spectateurs s'apprêtent à dévorer votre estime de soi.

C'est un marathon cérébral pendant lequel vous réfléchissez à ce que vous allez dire tout en parlant, tout en écoutant ce que vous dites pour vérifier que cela correspond à ce que vous vouliez dire.

Pourvu que mes nouveaux étudiants ne ressemblent pas à cet oiseau (cliquez sur l'image).
Pourvu que je n'y ressemble pas non plus.
Pourvu que mon téléphone ne sonne pas.
Pourvu qu'ils comprennent, apprennent et se souviennent.
Pourvu qu'ils m'aiment...

4 commentaires:

  1. Si vos cours sont aussi intéressants et passionnants que votre blog, alors c'est avec plaisir que je les aurais suivi.

    RépondreSupprimer
  2. Des souvenirs que j'ai de mes quelques années en tant qu'étudiant, ces cours donnés par un intervenant externe professionnel peuvent parfois être tellement plus intéressants que certains cours donnés par des professeurs "internes", qui sont pour certains complètement déconnectés de la réalité du monde du travail...

    Vous avez l'air d'aimer partager ce que vous vivez dans votre métier -- et c'est quelque chose que des étudiants savent sentir, et savent apprécier, en général ; même si vous aurez toujours quelques clowns dans votre amphi, qui n'ont rien à faire dans des études d'informatiques.

    Quoi qu'il en soit, bon courage !

    RépondreSupprimer
  3. Ne vous fiez pas aux apparences : cet oiseau a peut-être un regard aussi benêt qu'angoissant mais c'est peut-être un sur-doué !

    J'imagine que parmi vos étudiants vous trouverez tous les types de têtes d'oiseaux : des perroquets, des vautours, des autruches, des canards, des poules et peut-être même des têtes de linotte.

    Mais tous ces jeunes oiseaux n'attendent que votre becqueté pour être bien nourris !

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.