07 septembre 2009

Agir à son niveau

Je me demande parfois si, en matière d'écologie, les efforts individuels ne sont pas vains, surtout quand je fais cinquante mètres pour jeter un papier dans une poubelle alors que le sol est jonché de détritus.

La mode est à l'écologie depuis que le public découvre avec effroi les conséquences de deux siècles de production industrielle. Le milieu de l'enseignement supérieur n'y échappe pas et les écoles d'ingénieurs doivent intégrer cette prise de conscience.

L'intégrer, mais aussi la développer et l'encourager. Car, avec un peu d'idées et la volonté de faire avancer les choses, tout est possible.

Mes étudiants se plaignent souvent de ne pas avoir de places de parking disponibles pour leur voiture le matin quand ils arrivent à l'école (du coup ils se garent n'importe où). Après avoir étudié le problème dans tous les sens, je me suis rendu compte que la solution était ailleurs: encourager l'utilisation du vélo (90% des étudiants habitent à moins de 10mn de l'école).

Je suis donc arrivé un matin au travail avec l'idée suivante: et si on donnait gratuitement un vélo aux étudiants!

L'idée a paru tout d'abord saugrenue, mais mon directeur a tout de suite compris que l'idée était réalisable si l'on s'y mettait à plusieurs, et surtout que cette idée avait un sens: le sens de l'histoire.

Toute la direction s'y est attelée: la com', la recherche, la pédagogie et les finances. Ce travail d'équipe a permis de trouver des financements auprès des collectivités (qui, elles, ont compris depuis longtemps le problème et tentent toutes les solutions), de convaincre des sponsors, d'obtenir des réductions et pour finir, de faire réaliser 200 vélos tous neufs de très bonne qualité à proposer aux nouveaux étudiants.

Des mois d'efforts, de travail et de réunions pour arriver à boucler le projet.

Et enfin, à la rentrée, les vélos ont été distribués aux nouveaux étudiants contre l'engagement d'en prendre soin (les vélos ne leur appartiennent pas mais sont prêtés pour toute la durée de leurs études) et de les utiliser le plus possible. De plus, les étudiants disposent de 50% de réduction sur le forfait "transport public" annuel.

L'opération a tellement bien fonctionné qu'il m'a fallu construire des places de parking à vélos supplémentaires!

Pour le plus grand plaisir de tous.

Une idée simple, quelques bonnes volontés à convaincre, un gros travail d'équipe, des politiques qui suivent et soutiennent le projet, et hop, on change quelques mentalités, on éduque et on progresse.

Je sais, c'est mal, je ne devrais pas en parler sur ce blog, mais je suis très fier d'être à l'origine de ce projet et d'y avoir contribué un petit peu. Je suis très fier également d'appartenir à une équipe qui a su mener le projet à son terme.

Prochaine étape: tri sélectif et cellules photovoltaïques sur le toit. Yes we can.

17 commentaires:

  1. commentaire sans réel lien, mais je tiens à partager ma trouvaille avec le monde entier : pour lire ce blog SANS (trop) S'ABIMER LES YEUX, il suffit d'utiliser une distribution récente de Linux, avec la composition d'affichage activée, puis d'avoir une touche de raccourcis qui inverse les couleurs (mode 'négatif')
    => le blog devient alors beau et ergonomique : noir sur fond blanc.
    Cher Zythom, c'est toujours un plaisir de vous lire, mais c'est carrément le nirvana en négatif ;)

    RépondreSupprimer
  2. @tartanpion: Beaucoup de lecteurs me font part de l'inconfort de mon fond noir. Je suis heureux que vous ayez trouvé une solution, car pour ma part, j'y tiens beaucoup.

    Mais merci pour vos encouragements.

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations pour cette initiative !

    Les étudiants ne s'en porteront que mieux, en faisant leur sport quotidien, et leur environnement de même.

    Mais qu'en est-il du personnel de l'établissement ? Il représente une part non négligeable de l'école, et est là aussi pour "montrer l'exemple" ?

    Ont-ils été eux aussi associés à l'opération du prêt de vélo ? Il est sans doute plus compliqué de convaincre le personnel, moins jeune que les étudiants, et plus éloigné de l'école...

    La poursuite de l'initiative pour le personnel pourrait même consister à financer un vélo (et les frais d'entretiens qui s'y rapportent) "à hauteur de 50%", comme cela est possible pour les abonnements aux transports en commun.

    RépondreSupprimer
  4. Attention a votre anonymat. Avec ce genre de detail on peut connaitre facilement l'ecole ...

    En tout cas, c'est une bonne idee.

    RépondreSupprimer
  5. @Chtitux: Convaincre le personnel est en effet beaucoup plus difficile. Moi même d'ailleurs, je viens en voiture...

    @Laurent: Il y a longtemps que la justice connait ma véritable identité, ainsi que les journalistes qui se sont intéressés à moi et mes amis blogueurs. Il n'était pas difficile de remonter jusqu'à moi avec tous les détails que je donne tout au long de mes billets.

    Bloguer sous pseudonyme ne signifie pas être anonyme.

    Merci quand même de jouer le jeu ;)

    RépondreSupprimer
  6. Mais pourquoi serait-il mal d'en parler sur ce blog ?

    C'est très bien au contraire. C'est original, c'est réellement intéressant - ce n'est pas une mesure cosmétique car elle est applicable à grande échelle.

    Bravo!

    RépondreSupprimer
  7. En quoi est-ce mal d'en parler sur ce blog ? Au contraire, le seul risque est que l'idée soit reprise ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Zythom,
    je mets mon grain de sel :
    Pour la peinture de votre blog le noir change de tout ce qu'on peut voir, qui est presque toujours à la recherche d'une hypothétique ergonomie visuelle !
    Pour votre idée de vélos à disposition, c'est une super idée. Chacun fait sa part ! N'oublions jamais qu'on est que de passage sur la terre. Il faut penser à ce qu'on va laisser aux suivants ! Avec cette idée, chacun devrait contribuer.
    Merci de nous avoir fait partager cette action
    Longue vie à votre blog.

    PS : je fais aussi les 50M pour un papier, bouteille ou autre truc qui traine !

    RépondreSupprimer
  9. Re PS :
    Notez qu'en France s'étonne et on est séduit de cette idée de vélo, alors qu'en scandinavie, cette histoire n'aurait même pas fait l'objet un papier dans un Blog.
    On a beaucoup de retard à combler en matière d'écologie, sans doute est-on freiné par notre mentalité latine et française !

    RépondreSupprimer
  10. Concernant le noir; serait-il possible d'ajouter une feuille de style alternative ?

    Sous Firefox, dans View/Page Style (j'ignore comment c'est traduit dans la version française); on a le choix entre aucune feuille de style, la feuille de style principale, et éventuellement des feuilles de style alternatives.
    Quand on a du mal à lire, il suffit alors de basculer la feuille de style.

    Le choix n'est pas persistant; mais l'usage est déjà bien plus simple pour les gens qui ont mal aux yeux.

    RépondreSupprimer
  11. Sur le sujet des vélos, je trouve l'idée et la réalisation très bien. Il y a quelques années, j'aurais aimé en école d'ingé avoir un vélo pour m'y rendre.

    Concernant le fond noir du blog, je le trouve très reposant pour mes yeux au lieu d'avoir une page blanche qui m'éblouis.

    RépondreSupprimer
  12. Rossignol Guillaume8 septembre 2009 à 13:54

    En fait, sous Firefx, on peut meme rendre le changement permanent :
    Dans le dossier où il y a ton profile, tu va dans le dossier Chrome, tu crée un fichier userContent.css dans lequel tu met tes style

    RépondreSupprimer
  13. Rossignol Guillaume8 septembre 2009 à 13:57

    Le Flood... j'ai honte... bref, pour plus de précision pour une feuille de style aternative et permanante voir cet excellent sujet sur le forum Geckozone : userContent.css

    RépondreSupprimer
  14. @Rossignol Guillaume: Nul flood ici et au contraire, je suis heureux que ce type de demande remonte ici.

    J'ai choisi "blogger.com" car j'ai un gros poil dans la main dès qu'il s'agit d'administrer un site internet tout seul. Cela demande une telle veille et un tel savoir faire que j'ai abandonné depuis longtemps.

    Le prix à payer pour ce blog est que ses fonctionnalités sont franchement imposées par les possibilités décidées par la plateforme.

    Je rêve bien entendu devant le site de Maitre Eolas ou de Maitre Mô dans lesquels le maitre des lieux peut inscrire ses réponses directement au sein des commentaires de ses lecteurs.

    Bon, pour faire court, je suis plutôt sur la piste fournie par ce site: www.bloggerplugins.org.

    Mais le temps me manque cruellement.

    Il faudra patienter encore un peu.

    RépondreSupprimer
  15. (désolé d'avoir relancé le troll, hein...)
    (et ne voyez aucun racisme dans mes propos sur noir/blanc)
    Ceci dit, le vélo, c'est bien. Mais avez vous pensé à l'impact économique et social ? supprimer les voitures... avec la crise, le monde de l'automobile qui s'écroule, ces usines qui ferment, ces longues files d'attente au pôle-emploi...
    Alors que vous auriez pu donner du travail au BTP en faisant construire de grands garages, dynamiser le CA de renault, PSA, redonner espoir à des familles entières de chomeurs...
    halala... où va le monde ?
    Ca commence par un blog en fond noir, et ca fini en anti-social !

    bon prince, je vous apporte néanmoins mon soutien virtuel dans votre action !
    :)

    RépondreSupprimer
  16. Les problèmes des vélos:
    * Terrain accidenté, distances, intempéries. Difficile d'y faire quoi que ce soit, si ce n'est que la vie moderne a souvent l'absurdité de faire vivre une personne en A alors qu'elle bosse à B et vice-versa.
    * Pistes cyclables commodes ou rues calmes (certains réseaux de pistes cyclables sont aménagés sans penser aux besoins réels des cyclistes: piste qui traverse n fois la rue à angle droit, etc.)
    * Vols. Un vrai problème, les étudiants chez nous se font tout le temps piquer des vélos.

    RépondreSupprimer
  17. @DM: Rouler en vélo toute l'année est une gageure. Sauf pour les étudiants installés très près de l'école (plus rapide que de venir à pied). Mais même s'ils ne l'utilisent que 10% du temps, je trouve que ce sera une réussite.

    Concernant le vol, nous avons fait tatouer tous les vélos avec bicycode et nous demandons à tous les étudiants de venir avec un antivol complémentaire à celui installé "en dur" sur le vélo.

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.