27 septembre 2012

Pseudonymat

Je voudrais revenir sur un sujet que j'ai déjà traité plusieurs fois sur ce blog, mais qui me semble encore prêter à confusion: l'utilisation d'un pseudo pour tenir un blog.

Tout d'abord, je voudrais rappeler que je ne suis pas anonyme: j'ai un nom, celui-ci est connu de mon hébergeur, de la justice, de mes confrères de la compagnie d'experts judiciaires à laquelle j'appartiens, de ma famille, de mes amis et de beaucoup d'autres personnes.

Ma petite activité de blogueur est connue de toutes ces personnes, et je dois reconnaître que beaucoup s'en soucient très peu.

Alors pourquoi utiliser un pseudonyme pour écrire?

Quand j'ai commencé ce blog, en 2006, cela me paraissait naturel car, lorsque j'ai découvert internet en 1989, il était déjà normal à l'époque de choisir une identité numérique pour discuter sur les forums.

Quand j'ai commencé à écrire des billets "romancés" sur les dossiers judiciaires auxquels j'ai participé, je trouvais normal de le faire avec ce nom de plume.

Quand le blog a commencé à avoir un succès que je n'imaginais pas (en grande partie grâce à Maître Eolas et aux autres blogueurs qui ont eu la gentillesse de me mettre dans leurs listes de liens), plusieurs personnes ont commencé à se poser des questions sur l'identité réelle qui se "cache" derrière ce pseudonyme. Ça a donné l'affaire Zythom.

Tout d'abord, j'ai pleinement conscience que j'ai donné tellement d'indices sur ce blog personnel que toute personne qui veut bien s'en donner la peine, n'aura aucun mal à découvrir ma véritable identité. Sans compter que je suis bien placé pour savoir que pseudonyme ou identité réelle, sur internet, c'est pareil.

Je m'en fiche éperdument.
Je crois d'ailleurs que tout le monde s'en fiche également.

Ensuite, j'assume pleinement chacun des billets que j'ai écrits sur ce blog, même les plus ridicules, même les plus personnels, même les plus sombres, même les plus bêtes. Si quelqu'un n'aime pas les histoires que je raconte ou ma manière de les raconter, je comprends parfaitement cela. L'avantage énorme d'internet, c'est qu'il suffit d'un clic pour quitter ce blog et aller ailleurs y trouver des informations beaucoup plus intéressantes. Je vous encourage même à cliquer sur ma liste de liens (à droite en bas) pour aller sur le meilleur d'internet de mon point de vue.

Enfin, j'ai essayé dans chaque billet de ne pas utiliser mon faux nez pour critiquer gratuitement une personne, ou un groupe de personnes. J'ai donné parfois un avis, l'avis d'un petit expert judiciaire de province, d'un petit responsable informatique ou d'un petit conseiller municipal. Et c'est tout ce que cela vaut.

Je regrette parfois que mon blog soit l'un des seuls blogs d'experts judiciaires, alors qu'il y a tant de blogs d'avocats, de magistrats ou de médecins. Cela me donne une exposition que je n'ai pas demandée, même si elle flatte mon égo.

Je rêve parfois d'une consigne qui serait donnée par les grands experts judiciaires de ce monde, ceux qui dirigent les compagnies, ou les compagnies de compagnies: "Messieurs les experts judiciaires, ouvrez des blogs, communiquez sur vos activités sans trahir de secrets, expliquez, échangez, faites part de votre expérience. PARTAGEZ, comme l'ont encouragé les barreaux d'avocats. Sous votre vrai nom si vous voulez que votre voisine vous admire ou sous pseudonyme si cela vous chante."

En tout cas, moi, je continue avec mon petit coin d'internet (© Sid) où je raconte les bêtises que je veux sans me soucier que mon identité réelle soit connue ou non.

Cela ne m'empêche pas d'accepter les invitations aux conférences, cela ne m'empêche pas d'accepter des expertises privées proposées par des avocats qui me contactent via ce blog, cela ne m'empêche pas de répondre aux questions des journalistes, et cela ne m'empêche pas de dormir.

En attendant, parce que cela me plait comme cela, je continue à bloguer sous pseudonyme.

Et j'encaisse très bien les coups.

16 commentaires:

  1. Bonjour Zythom,
    Enfin un billet, ca commençais à faire long ! :-)
    Ne dites pas "petit" expert, "petit" responsable ou "petit" conseiller. Il ne peut être (IMHO) de "petit" que la conscience du métier avec laquelle il est pratiqué. A vous lire depuis fort fort fort longtemps, cela ne vous correspond pas.
    Très bonne journée.
    OlivierT.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, un compliment fait toujours plaisir ;-)

      Supprimer
  2. Tel est le paradoxe du pseudonymat : Zorro porte un masque pour qu'on ne le reconnaisse pas, et c'est bien à celà qu'on le reconnaît.

    Bien à vous,
    L'Ankoù

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à tout, sauf à être comparé à Zorro... :-S

      Supprimer
  3. Tant mieux que cela vous plaise de continuer, car cela me plait de vous lire.

    Merci encore pour tous vos billets

    Sidro

    RépondreSupprimer
  4. Ce blog perdrait probablement une partie de son charme sans pseudonyme. Ça laisse au lecteur plus de liberté pour imaginer.

    Un petit commentateur anonyme

    RépondreSupprimer
  5. Pas de nouvelles de l'hurluberlu qui avait piraté le site?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, et je n'en aurais jamais. Ce genre de personnage, c'est comme les Trolls, moins on s'intéresse à eux, mieux on se porte ;-)

      Supprimer
    2. Soyez prudent avec le verbe avoir.
      "Non, et je n'en aurai jamais" est amplement suffisant.
      Ce faisant, vous économisez votre clavier, ainsi qu'une
      remontrance de votre mère. ;-)

      Supprimer
    3. Heureusement que je ne publie pas les commentaires ;-)

      Supprimer
  6. Le pseudonymat n'est pas un anonymat. Le nom de Zythom c'est aussi une identité. De toute façon, l'important, c'est de vous lire :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour votre post, je n'aurais pas pu le dire aussi brièvement.

    Ai-je le droit de renvoyer à votre article [vous pouvez modérer cette question]? j'ai la faiblesse de croire qu'il résume parfaitement la pensée de beaucoup de blogueurs qui se font plaisir et aiment partager tranquillement et simplement.

    Un tigre fan (presque aussi) anonyme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La création de liens est l'essence même d'internet. Renvoyez, renvoyez ;-)

      Supprimer
  8. Quand votre site a été piraté j'ai lu votre nom en suivant un lien du pirate. Ce qui est marrant c'est que je ne l'ai absolument pas retenu et du coup vous restez pour moi M. Zythom et je trouve que c'est très bien comme ça!

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.