30 octobre 2013

JRES 2013

Je suis invité à faire une conférence aux Journées RESeaux (JRES) 2013 !!!
Oui, vous avez bien lu, je vais participer à la conférence de référence réunissant  les acteurs qui contribuent au déploiement et à l'essor des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche (plaquette inside).

Organisées par le GIP RENATER, c'est-à-dire par le REseau NAtional de télécommunications pour la Technologie, l'Enseignement et la Recherche (autrement dit LE RESEAU des chercheurs, le connecteur des savoirs), les JRES sont pour moi les conférences regroupant LES experts réseaux les plus pointus de mon univers professionnel (je vous rappelle qu'avant d'être expert judiciaire en informatique, je travaille dans une grande école d'ingénieurs).

Autant vous dire que je tremble déjà de parler devant un parterre d'illustres spécialistes qui vont tous vouloir manger tout CRU (jeu de mot inside) ce petit informaticien généraliste qui va venir leur parler des "Conséquences réelles d’actes irresponsables dans le virtuel (par Zythom)", le jeudi 12 décembre en plénière, avant le déjeuner...

Je passe juste après Patrick PAILLOUX, le Directeur général de l’ANSSI, ce qui ne manque pas de piquant... Je doute d'avoir le courage de lui glisser un CV, mais, sait-on jamais ;-)

En tout cas, je vais essayer d'être à la hauteur de la confiance qu'ont placée en moi les organisateurs: je tremble déjà rien qu'à l'idée d'être ainsi exposé au regard sévère des spécialistes. C'est quand même bien plus confortable d'être assis devant son clavier à rédiger un article de blog !

Comprenez moi: quand j'étais jeune chercheur, l'INRIA me faisait déjà rêver, le CRU réunissait les meilleurs des meilleurs. Je vous parle d'un temps que les plus jeunes ne peuvent pas comprendre: quand je découvrais Internet en 1989, en ligne de commande sur des stations de travail Apollo, dans un laboratoire d'une grande école parisienne équipé en 110v (véridique). L'unité réseau du CNRS (UREC) a longtemps été pour moi un repaire mythique de barbus, et j'ai assisté à la naissance de RENATER quelques semaines après ma thèse de doctorat.

Et durant toutes les années qui ont passé, je n'ai eu de cesse de travailler avec ces personnes, ou simplement grâce à ces personnes, qui m'ont permis de disposer d'un accès de qualité à internet, ainsi qu'à mes étudiants.

Et alors qu'aujourd'hui encore des équipes de RENATER œuvrent à déployer un nouveau réseau jusqu'à ma porte, en lointaine province, je ne peux que trembler à l'idée de devoir leur imposer une conférence sur mes activités d'expert judiciaire.

J'espère que tout se passera bien (en tout cas les organisateurs des JRES2013 font tout pour, je vous l'assure), et je donne rendez-vous à tous mes lecteurs, les passionnés des réseaux et les autres, à Montpellier, du 10 au 13 décembre 2013.

Il y a certainement de bons restaurants et une rue de la Soif chez les Clapassencs ;-)

2 commentaires:

  1. Vous aurez avec vous vos nombreux supporters, lecteurs de ce blog : ALLEZ ZYTHOM!!!

    RépondreSupprimer
  2. "Je passe juste après Patrick PAILLOUX, le Directeur général de l’ANSSI, ce qui ne manque pas de piquant... Je doute d'avoir le courage de lui glisser un CV, mais, sait-on jamais ;-)"

    Je sais que les challenges vous attirent, mais pourquoi s'accrocher autant à une institution qui ne prends que du personnel en CDD???

    Bon, quand on a passé la cinquantaine, il faut quand même faire attention quand on s'engage à ce que la partie d'en face ait la réelle volonté de faire de même. Même si un CDI se casse hélas de plus en plus facilement contre son gré, de nos jours (notamment avec ce nouveau miracle de la novlangue appelé "accords de compétitivité": 4 mois peuvent suffire à torcher un plan "social" complet), il faut bien le dire...

    Mais bon, même en considérant ce dernier aspect, le fait de ne donner que des contrats précaires me semble bien trop annonciateur du statut accordé aux collaborateurs de cette agence: Du personnel jetable!

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.