24 novembre 2013

Je cherche un job !

Plus qu'un mois avant le cap des 50 ans ! Jamais je n'aurais cru que le fait que l'être humain ait dix doigts et qu'il compte les grandes durées en nombre de rotation de la Terre autour du Soleil, puissent avoir autant d'influence sur moi...

J'ai vécu le passage à 10 ans avec insouciance.
Mes 20 ans ont été solitaires et travailleurs.
L'arrivée des 30 ans a été synonyme de bonheur et nouvelle vie.
Le passage des 40 ans me laisse un souvenir de projets aux possibilités multiples, qui pour la plupart ont réussi !

Et voilà les 50 ans qui se profilent.

50 ans. Le moment où l'on commence à regarder en arrière et à faire le bilan, en tout cas professionnellement. Le moment où l'on sent que la richesse des choix possibles s'amenuise.

Pourtant, je me sens encore productif ! J'ai encore beaucoup de challenges à relever dans mon entreprise. J'aime mon travail, j'ai la confiance de mon patron, j'aime faire progresser mes équipes et les former à prendre ma place !

J'ai parfaitement conscience d'être un privilégié : j'ai un (bon) travail, j'en connais relativement bien les tenants et aboutissants tout en ayant une marge de progrès et de découverte, mes collègues sont dynamiques et motivés, mon entreprise me forme et me soutient, j'y suis entré 3 ans après sa création, j'ai contribué à son essor et à sa réussite. Je suis fier du résultat obtenu collectivement. Elle a un bel avenir devant elle.

Mais cela fait 20 ans que j'y travaille, d'abord comme enseignant-chercheur, puis comme responsable des systèmes d'information et maintenant comme responsable informatique et technique.

A 49 ans et 11 mois, je me sens à la croisée des chemins: soit je change de route, soit je continue tout droit. Et, sauf catastrophe imprévisible, il n'y aura plus de changement possible ensuite: si je re-signe, c'est pour 15 ans. J'ai conscience de fermer définitivement toutes les autres portes.

Alors, je profite de la modeste audience de ce blog pour lancer un message : je cherche un nouveau job !

Si possible en investigations informatiques.

Grand groupe, petite structure, PME, tout est possible !
J'ai encore de l'énergie pour continuer à apprendre, j'ai de l'expérience pour éviter de faire trop d'erreurs, j'ai une bonne capacité d'écoute, j'ai les pieds sur terre... Enfin, vous me connaissez déjà un peu à travers ce blog.

J'étudierai toutes propositions sérieuses qui me seront faites par l'intermédiaire de la page Contact de ce blog. Après tout, je suis un grand rêveur...

Comme je ne suis pas très fort en "personal branding" et en réseautage, n'hésitez pas à en parler autour de vous pour me donner un coup de pouce ;-)

Si cela ne donne rien, je pourrai me désinscrire sereinement de Cadremploi et autres CadresOnLine, et me consacrer à l'apothéose de ma carrière. Fidèle je suis, fidèle je resterai.

J'écris ce billet pour ne pas avoir de regrets.
Au moins, j'aurais essayé.
Fingers crossed...

8 commentaires:

  1. Bon courage et félicitations pour oser !

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations !

    Que vous trouviez ou non (et je vous souhaite de trouver le job dont vous pouvez rêver), le fait de décider de changer, en soit, est déjà fort courageux !

    RépondreSupprimer
  3. En cette période de révélation et si vous n'avez pas peur de la hiérarchie l'ANSSI et la DGSE recrutent dans la sécurité ou le crackage des sécurités

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question est: ces organismes recrutent-ils des personnes de 50 ans?
      Je verrai bien...

      Supprimer
    2. Mais en CDD uniquement... ce qui leur vaut plus naturellement des candidats déjà plus précaires encore, par les temps qui courrent!

      Supprimer
  4. essayez n'importe quelle SSII, ils appellent ça de l'informatique mais on y rigole bien :D
    et bon courage par les temps qui courent!

    RépondreSupprimer
  5. Zythom, j'ai changé récemment après plus de 10 ans sur un poste à responsabilité similaires. On se sent bien, très bien après 10 ans sur un poste : on connait tout le monde, tout va très vite, tout est connu et les projets sont 'faciles' à suivre... Dangereusement. Donc j'ai changé.
    Ce qui m'a d'abord sauté au visage est l'inconfort intellectuel de se remettre en question sur tellement de sujets, de nouveaux rapports humains, nouveaux process, nouveau secteur d'activité etc...C'est dur à vivre mais très vite est venu le moment où je me suis dit que j'aurais du changer quelques années avant tellement ce changement est bon pour soi et son entourage personnel/professionnel (sur tellement de terrains) !! Bref, bonne continuation à vous Zythom et bravo pour cette décision.

    RépondreSupprimer
  6. et au lerti ils ne recrutent pas?

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.