13 août 2015

Redif : Le grand nettoyage

Dans le cadre des rediffusions estivales, je vous propose ce billet publié en février 2011, et qui me permet de partager avec vous les joies militaires...

------------------------------------------------------------------------------------------------

La propreté, c'est important. Mais à l'armée, la propreté, c'est TRÈS important. Tout est sujet à nettoyage: les armes, la cour balayée par le vent, les chambrées balayées par nos pieds, les vêtements, avec un petit plus pour les chaussures, les douches, les camions, etc. On nettoyait même les balais.

Mon séjour "à la dure" n'ayant duré qu'un petit mois, autrefois appelé le mois "des classes", je ne peux prétendre avoir nettoyé tout ce qui pouvait se trouver sur la base. Mais j'ai pratiqué pas mal.

Il faut dire que mon père et mes oncles avaient bercés mon enfance de toutes ces petites anecdotes qui faisaient le lien entre les adultes de sexe masculin après les repas dominicaux. J'étais donc préparé à tous les coups foireux qui allaient m'être proposés. Et cela n'a pas loupé.

M'étant fait remarquer par mon obéissance butée, je savais qu'il me faudrait assurer plus que les autres chacune des "missions" qui allaient m'être confiées, en tant que "chef" de chambre.

Les gradés nous avaient informés qu'une inspection des chambres allait être faite en fin d'après-midi, et que nous avions trois heures pour nettoyer nos chambrées en profondeur. Ma "mission" donc, était de faire en sorte que l'inspecteur n'arrive pas à trouver de poussière dans la chambre. J'ai réuni mes camarades de chambrée (nous étions 10 par chambre) et leur ai expliqué mon plan.

Nous avons donc commencé par le B.A.BA: rangement des lits (draps au carré) et nettoyage du sol.

Puis nous avons vidé nos placards et lavé l'intérieur de ceux-ci avant d'y remettre toutes nos affaires pliées et bien rangées. Le dessus des armoires a également été soigneusement dépoussiéré, ainsi que l'arrière et le dessous.

Nous avons démonté les pommeaux des têtes de lit pour y enlever les mégots laissés par nos prédécesseurs.

Nous avons essuyé le dessus des plinthes.

Nous avons nettoyé le dessous des chaises.

Nous avons nettoyé le dessus des plafonniers d'éclairage.
Nous en avons démonté les néons pour les tourner et en enlever la poussière.

Nous avons démontés les fenêtres pour en nettoyer les bordures intérieures et extérieures, et regraisser les gonds avec de la graisse propre.

J'ai pris un mouchoir pour nettoyer l'intérieur des prises électriques de la chambre...

Les lits et armoires ont été déplacés pour refaire le nettoyage du sol.

Et pour finir, nous avons éteint les lumières de la chambre pour nettoyer le dessus de l'interrupteur.

C'est donc avec un plaisir de fin gourmet que j'ai pu voir le sergent entrer dans la chambre pour l'inspection. Nous étions tous au garde à vous aux pieds de nos lits. Il avait mis ses gants blancs.

Il a passé un doigt sur une armoire.
Il a vérifié le bord intérieur de la fenêtre.
Il a vérifié le dessus des plinthes.
Il a sorti son mouchoir et vérifié l'intérieur d'une prise électrique.
Il s'est tourné vers le lieutenant et a dit "euh, cette chambre est propre mon lieutenant!"

Le lieutenant a pris son béret et l'a lancé sur le sol à travers toute la pièce. En le ramassant, il m'a fait constater que le feutre noir avait collecté quelques poussières et a dit "Sergent, cette chambre est sale! Faites le nécessaire!".

J'ai nettoyé les douches avec une brosse à dent.
Mais dans les yeux du sergent, j'ai vu briller une petite lueur d'admiration.

1 commentaire:

  1. plus con qu'un militaire...? une blonde? ... non, quand même pas ..

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.