31 août 2015

Windows 10 : bilan personnel

Je suis un banal utilisateur de Windows, depuis sa sortie dans les années 80. J'ai connu à peu près toutes les versions, y compris les versions pour serveurs. J'ai pleuré sur Millénium et sur Vista, je me souviens du paramétrage de Trumpet Winsock sous Windows 3.1 et des joies des optimisations de HIMEM et EMM386 dans le fichier config.sys...

Professionnellement, j'ai l'obligation de maîtriser les différentes versions du système le plus répandu dans les entreprises industrielles et chez les particuliers. C'est donc naturellement (et par curiosité) que j'ai fait migrer cet été mon ordinateur personnel principal de Windows 7 vers Windows 10.

La migration s'est parfaitement effectuée. J'ai pris la précaution de lire attentivement la page de chaque étape (y compris les options en bas d'écran), d'éviter soigneusement d'enregistrer un compte Microsoft en ligne (création d'un compte local) et de désactiver le plus grand nombre de remontées automatiques d'information vers les serveurs de Microsoft.

Le résultat est très satisfaisant pour moi, sachant que je n'aimais pas l'interface de Windows 8.1 et que je souhaitais voir si toutes mes applications Windows 7 continuaient à fonctionner sous Windows 10. De ce point de vue, Windows 10 me donne pleine satisfaction.

Mon problème reste la lutte permanente que je suppose qu'il va me falloir faire pour désactiver toutes les remontées que Microsoft ne manquera pas de réactiver en douce (y compris sur Windows 7 et 8) ou d'ajouter lors du déploiement des mises à jour contre lesquelles il n'est pas possible de s'opposer. Je ne peux pas affirmer que cela arrivera, mais je ne me sens pas tranquille et je surveille mon système en permanence. J'ai même fait une analyse sommaire d'un WireShark de 2h après avoir placé ma machine sur un réseau isolé. Je n'ai pas relevé d'anomalie flagrante, mais j'ai des incertitudes sur des trafics https et rien ne me rassure sur l'avenir dans la mesure où Microsoft affirme que son nouveau système d'exploitation est devenu un service dans le nuage.

Me voici donc à la croisée des chemins. Il est temps pour moi de me poser la question : dois-je abandonner Windows ?

Après plusieurs jours de réflexion, j'ai choisi de tester la bascule vers GNU/Linux, pour essayer de reprendre le contrôle de mon système d'exploitation. En effet, je souhaite savoir ce qui sort de mon ordinateur et ce qui y entre. Je souhaite également disposer du plus grand choix possible sur les applications, et éviter celles qui se confondent un peu trop avec le système d'exploitation. Mais je n'abandonne pas Windows pour autant. Je dois garder des compétences pointues sur ce système d'exploitation (sur ce service ?).

Voici mon point de départ : un ordinateur sous Windows 7 fraîchement migré sous Windows 10, et plusieurs machines virtuelles sous VirtualBox (Ubuntu, Debian, Windows XP et Windows 7) pour mes besoins propres (j'y reviendrai).

J'ai débranché tous mes disques durs, après avoir sauvegardé les données importantes, et branché un disque vierge pour tester plusieurs distributions GNU/Linux. Je me suis donc appliqué à découvrir les efforts de différentes communautés : Linux Mint, Ubuntu, Debian, Mageia, Fedora, OpenSUSE, ArchLinux, CentOS, PCLinuxOS, Slackware et FreeBSD (toutes listées sur DistroWatch). Mon test était très simple : installation sans soucis sur mon matériel, tel que fonctionnant parfaitement sous Windows 7 et 10. Avec un biais cognitif très fort : j'utilise Debian sur mon lieu de travail.

Après avoir joué plusieurs jours enfermé dans mon bureau, j'ai pu constater le retard pris sur Windows par les différentes distributions : la difficulté chronique de gérer correctement les deux cartes graphiques ATI Radeon et les trois écrans branchés dessus. J'ai donc pris la décision d'enlever une carte graphique et de ne garder que deux écrans.

Et j'ai choisi Linux Mint.

J'ai fait la liste des applications que j'utilise très souvent, et j'ai été surpris de constater que j'aime bien "surveiller" le fonctionnement de mon PC (ce qui sort sur les cartes réseaux, la température des processeurs, l'occupation mémoire, etc.) :
- le navigateur Firefox avec AdblockPlus, Ghostery et HTTPS EveryWhere ;
- la messagerie ThunderBird
- Skype pour les visioconférences avec mes parents et amis
- VirtualBox pour mes machines virtuelles
- LibreOffice
- OpenVPN


J'ai aussi fait la liste des applications que j'utilise lors de mes expertises judiciaires. Certaines fonctionnent sous Windows XP, d'autres sous Windows 7 et certaines sous GNU/Linux.

Puis j'ai installé Linux Mint comme système d'exploitation "socle" de mon PC. J'ai vérifié le bon accès à mes données stockées sur des NAS, soit en partage Windows classique, soit en accès iSCSI. Tout fonctionne à merveille. J'ai vérifié le fonctionnement de Skype sous Linux Mint, et tout est OK : ma webcam est reconnue et le son fonctionne correctement. J'ai vérifié le bon lancement de mes machines virtuelles VirtualBox, et tout est OK.

Pour autant, je n'ai pas abandonné Windows. Ce système fonctionne maintenant exclusivement sous forme de machines virtuelles (et uniquement en version Windows 7 pour l'instant, le temps que VirtualBox garantisse son bon fonctionnement, ce qui ne saurait trop tarder).

J'utilise maintenant Linux Mint pour mes besoins courants.
J'utilise ma machine virtuelle Windows 7 pour quelques applications spécifiques d'inforensique, et pour un passage en douceur (on ne change pas ses habitudes du jour au lendemain).
J'utilise ma machine virtuelle Ubuntu pour les besoins de ma vie privée derrière VPN.
J'utilise ma machine virtuelle Windows XP pour mes vieilles applications inforensiques (de moins en moins ;-).
J'utilise mes liveCD DEFT Linux et Kali Linux pour m'amuser...
J'utiliserai ma machine virtuelle Windows 10 pour voir ce que devient Windows "as a service".
J'utilise ma Xbox 360 et ma PS4 pour jouer.

Je continue de garder un œil sur tous les OS intéressants.
Il faut savoir faire durer le plaisir ;-)

25 commentaires:

  1. Très bon billet objectif et clair, qui n'a pas de partie pris sur tel ou tel OS, pas de troll. Merci pour ce témoignage/ retour d'expérience enrichissant.

    Un billet sur les "optimisations" ou "astuces" sur la virtualisation dans Virtualbox, si tu fais des choses qu'on ne trouve pas dans le premier tutoriel venu, ce serait bien/un idée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Concernant VirtualBox, je n'ai pas d'amélioration particulière : je l'utilise tel quel et j'en suis très content (c'est magique ;-)

      Supprimer
  2. Article très intéressant, je me pose aussi la question d'une migration sur linux.

    J'ai migré de Adblock plus vers ublock origin dernièrement. Je conseille, ne serait-ce que pour la performance.
    https://github.com/gorhill/uBlock#performance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas et je suis en train de le tester avec satisfaction ;-)

      Supprimer
    2. c'est surtout que ublock origin n'a pas négocié des contrat avec les grosses boites pour laisser passer celle-ci sur liste blanche.

      J'en suis très content aussi ^^

      Supprimer
  3. Merci pour cet article :)
    Je ne suis pas encore passé à Windows 10 mais peut être qu'en bannissant une plage ip permettrait d'empêcher la récolte de données de Microsoft ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je refuse d'entrer dans cette course à l'échalote où Microsoft sera toujours vainqueur... et moi sur mes gardes !

      Supprimer
    2. Pour info il est possible de le faire en utilisant peerblock + la liste des serveurs microsoft dispo sur ipblocklist

      Supprimer
  4. Plus je lis des articles sur Windows 10, et plus je suis effrayé de la tournure que prends ce système. Si ce n'était pas pour mes jeux, je l'aurais effacé depuis longtemps de mon disque dur :(
    Du coup j'envisage d'avoir 2 machines (physiques), une juste pour jouer et l'autre pour tout les autres besoins.

    Par contre j'aurai des petites suggestions d'améliorations à apporter au système :
    - Adblock Plus est trop gourmand (ram+cpu) et fait payer les annonceurs pour laisser passer certaines pubs, préférez lui uBlock Origin, plus léger, plus respectueux.
    - Ghostery intègrerait un tracker :http://www.dsfc.net/internet/tracking/un-tracker-cache-dans-ghostery/

    Par contre il n'y aurait pas comme une dichotomie entre vouloir contrôler ce qui sort de son ordinateur et utiliser Skype ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en train de tester uBlock Origin pour ma plus grande satisfaction. Merci du conseil.
      Concernant Skype, je reconnais être encore très loin de choisir mes outils sur la seule base du suivi de mes données. Je suis un grand utilisateur de GoogleDrive, de Gmail et de beaucoup d'autres services gratuits. Mais Skype est l'outil le plus confortable pour faire une visioconférence à plusieurs personnes simultanément et sans prise de tête au niveau des réglages. Mais je suis preneur de toutes solutions ;-)

      Supprimer
    2. Voici d'autre solutions pour la vidéoconférence:
      Jitsi
      JitsiMeet (version pour de l'auto-hébergement)
      BigBlue Button
      mconf (version surboosté de BBB)

      Il y en à surement d'autre :)

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Ayant récemment décidé de passer progressivement en auto-hébergement pour remplacer tous les différents services utilisés jusque là, je viens de mettre en place un serveur xmpp sur mon petit Rpi.
      Mais je n’ai pour l’instant pas trouvé de client capable d’assurer toutes les fonctions souhaitées :
      – messages texte (comme n’importe quelle messagerie instantanée, skype, whatsapp, viber …)
      – envoi de photos (à la viber, whatsapp…)
      – envoi de sons (petits messages vocaux) (comme heytell, whatsapp)
      – envoi de videos
      – conversation téléphonique (à la skype, viber…)
      – conversation vidéo (comme skype…)
      – partage de fichiers (comme Skype…)

      En fait à part la messagerie texte je n’ai pas réussi à faire marcher les autres services, peut-être faut-il activer des modules sur mon serveur xmpp?
      Ou alors je n’utilise pas les bon clients?

      Sous Android j’ai essayé :
      – Xabber (Je n’ai réussi à faire que de la messagerie texte)
      – Conversations (pas réussi à me connecté car pas de champ pour entrer l’adresse personnalisée du serveur)
      – Talkonaut (Je n’ai réussi à faire que de la messagerie texte)
      – Beem (Je n’ai réussi à faire que de la messagerie texte)

      Sous Windows j’ai essayé:
      – Gijim (Je n’ai réussi à faire que de la messagerie texte et la conversation téléphonique)
      – Jitsi (Je n’ai réussi à faire que de la messagerie texte et la conversation téléphonique)

      Si quelqu’un à la liste des clients existants avec les fonctionnalités actives, je suis preneur :)

      Supprimer
  5. Personnellement j'ai mis à jour hier windows 7 vers 10. après toutes les étapes d'installation un apple.sys empêche la machine de redémarrer :(

    bref j'avais dans l'idée de passé sur mandjaro de toute façon ça m'a juste fait accéléré le changement. Du coup j'ai réinstallé mon windows 7 en VM et tout va bien.

    Juste windows 10 m'avait laissé les disques dur d'un un état qui ne permettait pas de les monter sur linux. Merci à ntfsfix de me sauver la dessus.

    RépondreSupprimer
  6. Bel article.
    Après quelques jours en test sur Windows 10, je suis finalement repassé sur Windows 7 ... Non pas que 10 ne fonctionnait pas, mais je suis devenu assez parano et je n'ai pas envie que Microsoft ait une porte d'accès chez moi.
    Bon depuis quelques jours Windows 7 est aussi bavard :( Je vais d'ailleurs désinstaller ce soir les MàJ concernées.

    Je reste principalement sur Windows pour des questions de jeux. J'avoue avoir une PS3, mais le jeu sur PC est quand même nettement supérieur, tant en choix, qu'en qualités graphiques.

    Comme un précédent post, j'envisage de plus en plus 2 PC à la maison : un pour le quotidien sous une distrib Linux, l'autre sous Windows pour la partie jeux.
    C'est Mme qui ne va pas etre contente que j'ajoute (encore) du matos dans le bureau (parce qu'entre le PC, le Mac mini, le NAS, la PS, la Wii, le Gridseed et je passe les 2 tablettes, le PC portable du boulot) ça commence a bouffer en facture EDF tout ca ! ;)
    Au moins l'hiver ça tient chaud.

    Pour en revenir à cette éventualité de 2 machines distinctes, est il possible de migrer sur un Raspberry PI 2 pour la machine sous Linux ? Sachant que l'utilisation de celle-ci sera Internet, mails, et autres petites conneries du genre.
    Quelle distrib idéale dans ce cas pour ce petit Rasp ?

    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour un raspi, raspbian se défend pas mal.
      http://www.raspbian.org/

      Distribution basée sur Débian mais pour Raspi

      Supprimer
  7. J'ai fait le choix de Linux comme système principal depuis 2006, Ubuntu était à l'époque en plein essor: J'avais bien apprécié les LTS qui donnaient un bon compromis nouveautés/emmerdements avec ses 3 ans de support.

    Le dernier que j'ai installé fut la version 10.04.

    Ensuite? Le problème de l'environnement de bureau par défaut s'est posé, ainsi que l'alourdissement général qui obligeait déjà en 10.04 à faire un peu de ménage.

    Je suis donc passé à une Debian 7 XFCE, Gnome 3 ne me convenant absolument pas alors que j'étais utilisateur de Gnome 2. Impression de revenir 10 ans en arrière... et retour sur une Ubuntu-Gnome, une nouveauté en LTS 14.04.
    La promesse d'un mode desktop classic sur Gnome 3 plus proche de Gnome 2... qui hélas ne soutient pas la comparaison à l'usage, au delà d'un rapide test via un liveCD: Tout ce qui se configurait d'un clic droit devient une chasse aux extensions qui ne fonctionnent le plus souvent pas/mal (faute d'API stable), l'utilisation des bureaux virtuels bien moins fluide tout comme en fait l'interface dans sa globalité.

    A l'occasion de l'installation d'une nouvelle machine pour mes parents et ayant noté que Debian proposait désormais un choix quasiment complet d'environnements de bureau avec sa version 8, je leur ai mis un Cinnamon et... je m'apprête a faire de même pour ma propre machine: Là, on retrouve sans peine un bureau typé gnome 2, en plus moderne et joli, qui a fait ses preuves. Ainsi que les quelques petites applets, genre monitoring machine/reseau. Bref, ce que le shell graphique de gnome 3 aurait pu être.
    Un petit netbook Atom de 6 ans avait déjà fait un test positif en bureau MATE (GPU 2D).

    Au final Debian me parait être aujourd'hui la meilleure option. A l'usage, même s'il reste un peu de manip comparé à une Ubuntu (ajout de dépôts, firmwares non libres, avoir un uefi qui permette de désactiver le secure boot), c'est devenu moins de travail d'ajouter ce qui manque à une Debian par nature minimaliste comparé à retirer ce qui plombe une Ubuntu de ces 5 dernières années.
    Et les Debian sont désormais maintenues 5 ans.

    Si on veut plus, reste RHEL ou CentOS/Scientific Linux en clones gratuits: Là c'est vraiment amha peu engageant si on n'a pas besoin des 10 ans de support (ou de l'assurance de pouvoir reshooter à RH tout problème de FOSS)... Déjà on retombe sur KDE ou Gnome 3 (et son mode classic peu aboutit)... ensuite, des dépôts vides comparé à Debian et dérivées. Autre pénibilité à l'usage et non des moindres: Sa surcouche MAC aux droits utilisateur/groupe classique unix, SELinux. Impossibe à virer entièrement, qui va coincer au boot sur des changements hardware.

    Bref, je pense que Debian est actuellement la distro qui offre le plus de choix: Idéalement installée avec une image net-install sur une machine connectée au réseau (filaire, gare aux fw wifi!).

    Win10 a été installé en double boot sur la machine de mes parents, en migration (puis réinstall propre sans le bloatware Acer qui s'ajoutait... a celui de Microsoft désormais!) d'une 8.1 OEM... Mais il ne l'utiliseront pas, sauf tous les 6 mois pour upgrader le GPS de la bagnole ou pépin côté Linux (genre sur une upgrade, même si en 8 ans ce n'est arrivé qu'une fois et qu'en ssh j'avais pu débrouiller cela car la machine bootait assez loin pour le permettre): Je suis à 500km et deux OS qui ne sont pas sensibles au mêmes problèmes ca peut servir. Avec seulement quelques heures d'usage et un peu d'apprentissage obligé de powershell (car Microsoft a eu le bon gout de ne pas faire apparaitre un tas de choses amha superflues dans le classique ajout/suppression de programmes)... j'ai surtout eu l'impression d'une version 8.2.

    On garde le cul entre 2 chaises avec un mix d'environnement classique win32 et de metro avec icones en "mode accessibilité malvoyants" pour tout le monde.
    Cela m'a convaincu de ne pas upgrader mon propre double boot win 7.

    RépondreSupprimer
  8. Et pour un guignol en linuxeries qui n'a pas le temps d'apprendre à mettre les mains dans le cambouis, quelle distribution est la plus adaptée pour une utilisation essentiellement web ?
    (j'avais quand même réussi à faire tourner un dual boot win7/ubuntu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir des idées:

      http://distrowatch.com/index.php?dataspan=13

      A droite: Les distribs populaires classées par ordre, ce qui permet de voir au passage que la suprématie totale d'Ubuntu il y a quelques années n'est plus là. Ils paient les choix de ces dernières années. D'ici à ce que le milliardaire sud-af qui crache au bassinet depuis plus de 10 ans ne décide un de ces jours de lâcher l'affaire, n'ayant jamais pu concurrencer Red-Hat sur le marché pro ni rentrer dans le mobile/desktop OEM malgré quelques tentatives...

      Prendre en compte les durées de support, souvent seulement de quelques mois à 1 année hors versions LTS Ubuntu/Mint et Debian (5 ans) ou CentOS et autres clones gratuits de Red-Hat-Enterprise-Linux (RHEL: 10 ans).

      Supprimer
    2. Salut Fourrure,

      Pour ma part, je suis un utilisateur comblé de Linux Mint (Mate) depuis plus d'un an, à tel point que j'ai totalement viré Microsoft de ma vie numérique.

      Tout fonctionne à merveille "out of the box". Ce que j'apprécie le plus : les mises à jour qui sont sous Win une véritable punition, deviennent sur Linux Mint une partie de plaisir : quelques secondes, pas de redemarrage, roulez jeunesse !

      Supprimer
    3. selon moi, deux choix facile
      soit une debian avec gnome 2 (mais c'est pénible à reconfigurer)
      soit un mint

      Archlinux étant orienté pour un utilisateur plus avancé

      Supprimer
  9. Billet très intéressant. Je me demandais s'il y avait aussi des retours d'expérience avec Mac OS qui pourraient être enrichissants: déjà testé mais pas convaincu ou alors les logiciels ne fonctionnent pas sur ce système d'exploitation?

    RépondreSupprimer
  10. Depuis son grand « coming out », Windows 10 a fait une polémique vraiment extraordinaire. Pour ma part, je reste fidèle à Windows et a trouvé (jusque là) les fonctionnalités de son nouveau petit bijou très intéressantes et même son système de mise à jour automatique qui n’a pas fait l’unanimité chez ses fervents utilisateurs. En tout cas, merci pour ce partage, cela nous permet d’élargir nos inspirations et de penser à d’autres solutions (encore plus ?) intéressantes.

    RépondreSupprimer
  11. Je vous remercie pour le post ! Jusqu’à maintenant, je demeure toujours perplexe concernant le système que je dois adopter. Ayant toujours été dépendante à Windows, j’aimerai passer à Linux ou à Mac OS afin d’essayer d’autres fonctionnalités. Mais j’ai peur de ne pas pouvoir maîtriser les différents outils. Avez-vous des tutoriels à me conseiller ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant d'un prestataire informatique, ce type de question me fait un peu peur... Google ? Linux.org ?

      Supprimer
  12. Bonjour,
    Ce passage sur Windows m'agace particulièrement. La société Microsoft sort régulièrement de nouvelles versions de Windows, qui n'apporte en général rien de particulier.
    Ces versions peu sable et bourré de faille de sécurité posent des problèmes de compatibilité avec certains logiciels.
    Moi qui suis webmaster d'un site sur l'informatique : http://informatiquefacile.org ça m'oblige à remettre le contenu à jours, à tous vérifier...
    Voilà pourquoi personnellement, je ne passerais pas sous Windows 10 mêmes si je peux le faire gratuitement

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.