31 juillet 2018

25 ans dans une startup - billet n.14

Introduction - billet n.13

Le réseau informatique s'agrandit, jusqu'au jour où la première catastrophe est arrivée : une panne complète du réseau. Avec le recul, je me dis aujourd'hui qu'une telle situation était inéluctable.

A cette époque lointaine, le câblage n'était pas dédié à l'informatique. Dans un élan de modernité, les concepteurs des bâtiments avaient mis en place un câblage universel pour la téléphonie, la vidéo et l'informatique. Toutes les baies de brassage étaient étiquetées pour que l'attribution d'une prise terminale soit clairement effectuée : une prise pouvait donc être affectée, soit au réseau informatique (exemple: un ordinateur pour le relier aux serveurs), soit au réseau téléphonique (ex: un téléphone pour le relier au PABX), soit au réseau vidéo (ex: un téléviseur pour le relier à la régie vidéo).

Avec plus de 850 prises dans les bâtiments, ce qui devait arriver arriva : les trois réseaux supposément étanches commençaient à avoir de plus en plus d'anomalies de branchements, de boucles, de défauts, d'interférences... Et le plus sensible dans l'histoire, était le réseau informatique avec ses HUB 10Mb/s, ses tempêtes de diffusion, etc. Nous en étions arrivés au point où régulièrement, nous devions appuyer les mains à plat sur les câbles des baies de brassage pour rétablir les points de contact dans les modules IBCS infraplus...

Il fallait trouver une solution. J'ai eu beau tourner le problème dans tous les sens, je n'en voyais qu'une : faire poser un nouveau câblage, dédié à l'informatique, en faisant cette fois les bons choix technologiques.

Je découvrais alors le fondement même du métier de responsable informatique, ce qui fait sa force ou sa faiblesse : devoir faire les bons choix pour préparer l'avenir, dans un domaine aussi évolutif que l'informatique :
- GNU/Linux, BSD, Novell, Solaris, NeXSTEP, Système 7, OS/2, VMS, HP-UX ou Windows  ?
- HUB ou switchs, câblage de catégorie 5 ou 5e, fibres optiques monomodes ou multimodes ?
- Serveurs tours ou en rack, 1U ou 2U, processeurs RISC ou CISC ?
- Fortran, Prolog, LISP, langage C ou SmallTalk ?
- Ajouter des trucs au système en le touchant le moins possible, ou remettre tout à plat ?

Tels étaient quelques uns des choix qui s'offraient à moi à l'époque. Et, bien que la startup commença à avoir quelques années au compteur, pas question d'avoir une assistance à maîtrise d'ouvrage, ni un conseil de qui que ce soit.

Comme beaucoup de mes (jeunes) homologues, j'étais seul...

Billet n.15

--------------

Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.

Source darkroastedblend.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.