03 juillet 2018

25 ans dans une startup - billet n.6

Introduction - billet n.5

Une école privée... Moi qui suis le pur produit de l'enseignement public, avec deux parents instituteurs. Je me renseigne un peu plus : il s'agit d'une association loi 1901 qui gère des bâtiments et des équipements publics mis à disposition par un département désireux de développer son bassin d'emploi. Le projet a l'air sérieux, la ville sympa : j'envoie mon dossier de candidature.

Quelques jours plus tard, je reçois un coup de fil pour planifier l'entretien de recrutement, et le jour J, je prends ma petite et fidèle voiture pour traverser une partie de la France. Me voici face au directeur de l'école.

"Nous sommes une startup qui a maintenant 3 ans. Nous avons montré à nos partenaires que notre projet d'école est sérieux, et maintenant nous recrutons notre équipe d'enseignants-chercheurs-ingénieurs-chefs-de-projet. Pour le poste sur lequel vous postulez, nous cherchons une personne qualifiée pour mettre sur pied le programme d'enseignement de l'informatique et encadrer une équipe de professeurs vacataires. Nous vous proposons de préparer pendant une demi-heure un plan de vos idées sur le sujet, puis de nous faire une présentation d'une demi-heure, suivie d'un échange avec le directeur des études."

Moi: "Vous voulez que je vous prépare en une demi-heure le programme idéal d'enseignement de l'informatique d'une école d'ingénieurs ?"

Le Directeur: "Oui. Et que vous nous le présentiez en argumentant".

Il me laisse seul dans la salle de réunion, face à une page blanche, avec cette question en tête: qu'est-ce que je ferais pour former à l'informatique les élèves-ingénieurs d'une école privée généraliste en cinq ans ?

Je regarde ma montre: il me reste 29mn.

Billet n.7

--------------
Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.

Photo Pexels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.