14 août 2018

25 ans dans une startup - billet n.18

Introduction - billet n.17

1999... Ceux qui ont moins de 40 ans aujourd'hui n'ont pas du tellement se sentir concernés, même si les média de l'époque en ont fait des tonnes : LE BUG de l'an 2000 ! Mais pour les informaticiens en place à l'époque, c'était un truc sérieux.

Pour mes jeunes lecteurs, je résume rapidement : durant l'antiquité informatique, la mémoire de stockage longue durée (ie l'espace disque dur) coûtait chère, et donc, comme les informaticiens sont des gens économes, tous les programmes qui géraient des dates, les stockaient sur trois octets, par exemple 63/08/03 pour le 3 août 1963. Et pour comparer les dates, il suffisait de comparer les nombres entre eux. Par exemple, pour savoir si le 12 août 1981 est avant ou après le 3 août 1963, il suffit de comparer 810812 et 630803.

Sauf que, avec cette logique, lors du passage de l'année 1999 à l'année 2000, on allait passer de 99 à 00, et donc avoir un risque non nul de problèmes de calcul de dates... L'apocalypse guettait.

MAIS grâce au courage et au dévouement de tous les informaticiens du monde entier qui se sont donnés la main et la souris, des correctifs ont été écrits, des choix technologiques ont été faits (par exemple, la règle 2029 dans Excel), un label "compatible an 2000" a été créé, les avocats ont préparé leurs armes, et tout le monde a retenu son souffle le 31 décembre 1999 à 23h59.

Pour ma part, j'avais appliqué tous les patchs recommandés, et je m'étais auto imposé une astreinte en salle serveurs. Je suivais l'évolution des différents passages à l'an 2000 dans les différents fuseaux horaires, et s'il y avait des problèmes (il n'y en a pas eu). A 00h00, le 1er janvier 2000, dans ma tranche horaire, j'ai constaté qu'aucun problème ne se présentait, et pour plus de sécurité, j'ai redémarré tous les serveurs et tous les périphériques réseaux.

J'ai pu alors rentrer chez moi et entamer cette dernière année du 20e siècle en sablant le champagne avec mon épouse. Et attendre sereinement les prochains problèmes (pensez-y le 19 janvier 2038 ;-)

Ce que je ne savais pas, c'est que la startup entrait dans une zone de turbulences...

Billet n.19

--------------

Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.