27 septembre 2018

25 ans dans une startup - billet n.31

Introduction - billet n.30

En 2009, la téléphonie mobile commence à bien s'implanter dans les usages. De plus en plus de personnes disposent d'un téléphone portable et celui-ci évolue rapidement d'un simple appareil proposant uniquement la fonction téléphonique à un téléphone intelligent ressemblant de plus en plus à un ordinateur.

En quelques années, notre système de messagerie électronique basé sur un serveur web Apache et un magnifique SquirrelMail développé en PHP allait devenir un point de crispation des utilisateurs... Le nombre de messages, le volume des pièces jointes, le besoin de partage des contacts et l'accès facile via les smartphones allaient avoir raison de la solution que nous avions mis en place.

Parallèlement à cela, notre accès internet commençait à être saturé de messages, de SPAM, de transferts de fichiers... Les utilisateurs souhaitaient pouvoir stocker de plus en plus de données, et celles-ci devenaient de plus en plus volumineuses. Ils souhaitaient pouvoir les partager facilement et travailler de manière collaborative dessus.

Tout le monde voulait une solution simple et pouvoir l'utiliser depuis un ordinateur portable, une tablette ou son téléphone.

Depuis quelques années, nous avions abandonné notre fidèle sendmail pour lui préférer le plus simple Postfix. Nous déployions des trésors d'ingéniosité pour protéger nos utilisateurs contre les SPAM, avec du greylisting (PostGrey), du filtrage de contenu avec SpamAssassin, du filtrage bayésien, du filtrage par mots clefs, du filtrage heuristique... Nous blacklistions les serveurs via des bases de données RBL, nous surveillions les envois de nos serveurs pour ne pas être nous mêmes blacklistés...

Le système informatique que j'avais mis en place vieillissait, et il m'apparaissait comme de plus en plus évident que j'arriverais difficilement à pouvoir proposer le service réclamé par mes utilisateurs, avec les moyens à ma disposition. Entre les utilisateurs mécontents et le service rendu de mauvaise qualité, cela craquait de toutes parts, il fallait trouver une solution, et vite...

Vous n'allez pas aimer la solution que j'ai choisie...

Billet n.32

--------------

Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.

Par Sam Johnston [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

1 commentaire:

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.