18 octobre 2018

25 ans dans une startup - billet n.37

Introduction - billet n.36

Pendant la tempête Xynthia de 2010, le service informatique de mon département avait été sinistré. Par solidarité avec les agents concernés, et bien que travaillant dans une entreprise privée (hébergée dans des locaux appartenant au département), j'étais allé leur donner un coup de main, certes modeste en regard des dégâts. Plusieurs d'entre eux avaient apprécié le geste. C'est dans les moments difficiles qu'on a besoin de soutiens.

Il se trouve qu'à ce moment-là, simplement parce que j'étais présent dans les locaux du département, et connu du DSI, j'ai assisté en spectateur externe à plusieurs réunions de gestion de crise, en particulier des réunions liées aux problèmes de communications téléphoniques (tous les réseaux téléphoniques étaient en panne). De cette époque, j'ai gardé dans mon téléphone plusieurs numéros d'urgence, et en particulier les numéros du personnel d'astreinte... Je ne m'en étais jamais servi, et c'est en cherchant dans les contacts de mon téléphone que je suis tombé dessus.

J'en essaye un, puis un autre, et à un moment un agent territorial me répond. Je lui expose mon problème, un peu incrédule sur l'aide qu'il va pouvoir m'accorder. Et là, un petit miracle se produit :

Lui : "C'est l'astreinte technique au téléphone. Je vais faire le nécessaire."

Moi : "Mais comment ça le nécessaire ?"

Lui : "Alors voilà : je vous fais livrer lundi par camion deux groupes électrogènes de forte puissance en container. Ils devraient être en service aussitôt. Ne vous inquiétez pas. L'expert technique du département passera aussitôt pour voir les dégâts et déclencher la remise en état. Bon week-end."

Le lundi, deux énormes containers étaient installés sur le parking et raccordés au réseau électrique de la startup. L'électricité était pleinement rétablie le mardi et tout le monde pouvait travailler.

Je n'en revenais pas.

J'entends souvent dans mon entourage des critiques sur les fonctionnaires. Mes parents étaient tous les deux instituteurs et vivaient pleinement et avec passion leur métier. Je connais donc la valeur et l'implication des agents du service public.

Mais le vivre et le voir à l’œuvre concrètement, cela m'a fait chaud au cœur.

Quelques semaines plus tard, les armoires haute tension étaient remplacées, les assurances versaient les indemnités. Ce cauchemar devenait de l'histoire ancienne.

Il restait à tirer les leçons de cet événement pour hausser le niveau de sécurité.

Billet n.37.5

--------------

Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.


4 commentaires:

  1. C'est mon premier commentaire sur la série Startup mais je les lis tous depuis le début. J'aime le ton et le format court. Merci pour cette série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Vous n'imaginez pas le bien que peut faire un commentaire comme le votre...

      Supprimer
  2. "Pendant la tempête Xynthia de 2010, le service informatique de mon département avait été sinistré. [...]Plusieurs d'entre eux avaient apprécié le geste."
    S'il y a une leçon que j'ai retenue, dans ma vie, c'est que donner un coup de main gratis à des gens dans la merde, c'est jamais totalement perdu. D'aucuns vous diraient: "qu'est-ce que j'en ai à fiche de la panne du courant du voisin? Pourquoi j'irais lui filer un coup de main".
    Ben, les gens étant très souvent humains, il y a de bonne chance que le jour où vous aurez perdu votre clé, ce même voisin vous propose spontanément de vous aider à la retrouver voir vous offre le café le temps que le serrurier arrive. Voir vous évite le serrurier d'un coup de perceuse. Ou que le jour où il verra de la lumière chez vous alors que vous êtes censé être en vacance, il ira jeter un oeil des fois que ce soit des cambrioleurs.
    Votre expérience me conforte dans mon vécu.

    PS: vous publiez quand?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plutôt dans la tourmente en ce moment. Je pense pouvoir préparer le tome 7 du blog pendant les vacances de Noël. La série des "25 ans..." fera sous doute l'objet du tome 8 pendant l'année 2019. Le blog va prendre une toute autre tournure à partir de janvier.
      Merci pour votre fidélité.

      Supprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.