15 mars 2019

25 ans dans une startup - billet n.62

Introduction - billet n.61

Je prends quelques jours de réflexion, je discute beaucoup avec mon épouse et nous prenons une décision.

Je ne peux pas envisager de rater une telle opportunité.
J'ai besoin de me passionner pour mon travail.
J'ai besoin d'apprendre en permanence et de progresser.
J'ai besoin d'avoir les neurones en feu tous les jours.

Je vais devoir trouver une chambre d'étudiant en région parisienne et faire l'aller-retour (2 x 450 km) tous les week-ends, pendant les 10 prochaines années. Je vais sacrifier 20% de mon salaire, alors que la vie parisienne est 15% plus chère. Je vais quitter le confort de mes repères, de mes savoirs, de mes certitudes.

Mais je n'aurai plus de management à faire, j'aurai des objectifs clairs et les moyens de les atteindre. Je pourrai travailler 50 heures par semaine sans craindre de voir tout mon travail s'écrouler. Je travaillerai avec des experts techniques de haut niveau. J'apprendrai un nouveau métier. Je découvrirai les affres et le charme du télétravail. Je gouterai à la joie des retrouvailles tous les week-ends avec l'Amour de ma vie.

Bref, un nouveau monde s'offre à moi, plein de défis à relever. J'ai 55 ans et tant de choses à apprendre. Sans la certitude d'y arriver.

Je me sens revivre.

J'écris ma lettre de démission que je remets le lendemain en main propre à mon directeur général.

J'aurai passé 25 ans dans une startup.

--oOo--   FIN   --oOo--

Épilogue

--------------

Ce récit est basé sur des faits réels, les noms et certains lieux ont été changés.

Extrait de http://salemoment.tumblr.com/
avec l'aimable autorisation de l'auteur Olivier Ka


2 commentaires:

  1. Question naïve peut-être : plutôt que de sacrifier la vie de famille la semaine, payer des allers-retours chaque week-end, payer un loyer parisien, vivre à 15% plus cher et gagner 20% en moins...

    N'avez-vous pas envisagé d'employer un freelance en sous-main pour le même prix ? Ou négocier une relative et temporaire baisse de salaire en l'échange d'un recrutement et d'un peu de temps pour en prouver l'évidente nécessité ?

    RépondreSupprimer
  2. Lecteur demi fidèle28 mars 2019 à 23:20

    Bonjour, ça faisait 1 ou 2 ans que je n'étais pas passé. J'avais l'habitude de vous lire assez fréquemment il y a 5-8 ans.
    Je suis surpris du changement, et surtout je croyais que vous travailliez dans une école d'ingénieur ?!? Mince je me suis peut-être trompé de blog..
    En tout cas super changement ! Le choix n'a pas dû être facile, tout reposant sur "le travail est-il plus important sur la vie familiale et personnelle"?

    RépondreSupprimer

Lectrice, admiratrice, avocate, magistrate, programmeuse, dessinatrice, chère consœur, femmes de tous les pays, lecteur, j'ai toute confiance en vous pour prendre bien soin de vérifier que votre prose est compatible avec les normes orthographiques et grammaticales en vigueur. Et si vous pouviez éviter les propos insultants ou haineux, je vous en serais reconnaissant.
N'hésitez pas à respecter ces quelques règles qui peuvent même s'appliquer en dehors de ce blog.

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Votre message apparaîtra sur le blog dès que le modérateur l'aura approuvé. Merci de votre patience.