Affichage des articles dont le libellé est Traduction. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Traduction. Afficher tous les articles

05 août 2011

Where is Brian ?

Pour dérouiller un peu mon anglais niveau terminale, j'ai décidé de traduire certains billets du blog. Cela se passe à cette adresse: http://zythom-en.blogspot.com

Pour l'instant, j'ai traduit le billet que j'ai préféré et qui a été repris par pas mal d'enseignants: Manon 13. Enfin, "j'ai traduit" consistant surtout à avoir fait travailler mes ami(e)s anglophones et ma famille. Au passage, je voudrais remercier Pauleen-la-canadienne, Nono-de-San-Francisco et Math-de-Paris d'avoir signé pour 10 ans.

Si vous avez des amis anglophones, n'hésitez pas à leur envoyer l'adresse du site.

Si vous avez du temps libre, que l'anglais est votre langue maternelle après le Klingon et que vous avez envie de donner un coup de main, n'hésitez pas à me contacter par email à zythom [ascii64] gmail.com

Si you soune ;-)

12 octobre 2008

De Michel Eyquem de Zythom

N'ayant rien à faire ce dimanche, et constatant que ce blog a maintenant une audience internationale, je me permets de le présenter en langue anglaise et en chinois.

Having nothing to do this Sunday, and noting that this blog has an international audience, let me present it in English and Chinese. Thank you "Google beta translation."

在没有做到这一点星期日,并指出,此博客具有国际观众,让我目前它的英文和中国。谢谢你“谷歌测试翻译。”

Internet user, loe here a well-meaning Blog. It doth at the first entrance forewarne thee, that in contriving the same I have proposed unto my selfe no other than a familiar and private end: I have no respect or consideration at all, either to thy service, or to my glory: my forces are not capable of any such desseigne. I have vowed the same to the particular commodity of my kinsfolk and friends: to the end, that losing me (which they are likely to do ere long), they may therein find some lineaments of my conditions and humours, and by that meanes reserve more whole, and more lively foster the knowledge and acquaintance they have had of me. Had my intention beene to forestal and purchase the world's opinion and favour, I would surely have adorned myselfe more quaintly, or kept a more grave and solemne march. I desire thereun to be delineated in mine own genuine, simple and ordinarie fashion, without contention, art or study; for it is myselfe I pourtray. My imperfections shall thus be read to the life, and my naturall forme discerned, so farre-forth as publike reverence hath permitted me. For if my fortune had beene to have lived among those nations which yet are said to live under the sweet liberty of Nature's first and uncorrupted lawes, I assure thee, I would most willingly have pourtrayed myselfe fully and naked. Thus, gentle Surfer, myselfe am the groundworke of my blog: it is then no reason thou shouldest employ thy time about so frivolous and vaine a subject. Therefore farewell,

From Zythom,
The First of March, 1580.

Original text from Montaigne, translation by John Florio.

以下是博客诚实的球员。你无法进入,我已设定的个人目标和私营答:我不写,使你幸福,我不写我的荣耀,我的部队没有能力这样一个设计。我写信给我的父母和朋友,我将死于一天,他们可以找到所有的特质,我的性格,使他们能够记得我。如果我写信给得到支持的世界,我抹去我的错误和夸大我的素质。我想看看我的简单,自然和普通,学习和没有诡计:因为这是我说,我画画。我国断层热衷于阅读,我的不完善之处,并形成幼稚的我而言,公众尊敬的帮助了我。如果我一直在这些人说,他们仍然生活在甜蜜的自由性质,我向你们保证,我将非常高兴画一个整体,赤身裸体。所以,亲爱的旅客,我本人的主题我的博客:这是不正常的,你失去的时间来阅读。因此,再见。
从Zythom ,在1580年3月1号。

14 août 2008

La fin d'un rève

Dear Mr [Zythom],

On behalf of the European Space Agency, I wish to thank you for your application and interest in joining the European Astronaut Corps.

I regret to inform you that after very careful consideration, it has been decided not to retain your application for the post of Astronaut. However, should you not object, we would like to keep your file on record for other career opportunities at ESA and contact you if a post which matches your profile should emerge.
[...]
On behalf of the European Space Agency, I wish you all the best for your further career.

Yours sincerely,

F.C. Danesy
Head, ESOC Human Resources Division

-----------------------------------------------
Suite aux commentaires, je mets ici la traduction (google, j'aime assez F.C.=Football Club):

Monsieur [Zythom],

Au nom de l'Agence spatiale européenne, je tiens à vous remercier pour votre application et de se joindre au Corps des astronautes européens.

J'ai le regret de vous informer que, après un examen très attentif, il a été décidé de ne pas retenir votre candidature au poste d'astronaute. Toutefois, si vous pas d'objection, nous tenons à garder votre dossier sur dossier pour d'autres possibilités de carrière à l'ESA et de vous contacter si un poste correspondant à votre profil doit apparaître.
[...]
Au nom de l'Agence spatiale européenne, je vous souhaite à tous le meilleur pour votre carrière.

Je vous prie d'agréer,

Football Club Danesy
Chef, ESOC Division des Ressources humaines

-----------------------------------------------
Ma réponse:

Cher Mr Danesy,

Je vous remercie de m'avoir fait rêver pendant ces dernières semaines en me permettant, ainsi qu'à tant d'autres, de postuler pour un poste d'astronaute à l'ESA.

Je suis déçu de ne pas pouvoir passer à l'étape suivante de la sélection, mais je peux vous assurer que je continuerai à regarder avec passion depuis la Terre les aventures des heureux élus qui poursuivront la conquête spatiale.

Et qui sait, verrai-je peut-être un être humain fouler le sol de Mars? Et en explorer ses gouffres...

Cordialement,
Zythom

04 janvier 2008

La prudence chez les experts

Lors d'une discussion informelle avec un magistrat instructeur, je m'enquérais auprès de lui de ce qu'il pensait être un "bon rapport" d'expertise.
Sa réponse fut la suivante: "J'aime les rapports clairs, précis et qui répondent blanc ou noir aux questions que j'ai posées. Je n'aime pas le gris clair ou le gris foncé. Mouillez-vous."

Malgré tout le respect de que j'ai pour ce magistrat, et la parfaite compréhension que j'ai de ses souhaits, je n'ai jamais cédé à ce type de simplification. L'expert judiciaire doit laisser transparaître ses doutes, même si cela doit lui coûter.

Cette rigoureuse prudence, un expert-traducteur en fit preuve, avec raison, au cours de l'affaire Dupas, en mars 1896. On avait chargé cet honorable auxiliaire de la justice d'expliquer les termes conventionnels d'une dépêche adressée à l'accusé Arton en fuite. Voici quel était le texte du télégramme saisi:
"Above calcium actualise. Recevrez lettre algebra poste restante".

Voici comment l'expert interprétait cette cryptographie dans son rapport adressé au juge d'instruction:

Monsieur le Juge,
J'ai lu d'un bout à l'autre, sans oublier un seul mot, le vocabulaire que vous m'avez fait l'honneur de me soumettre, pour y rechercher l'explication de la phrase: Above, etc.
Je n'y ai trouvé dans toute son intégrité qu'un seul des termes de cette phrase, celui de "calcium" dont le sens caché serait: Nous somme obligés de construire des magasins. Quant aux autres, above, actualise, algebra, que je n'ai pas trouvés dans le vocabulaire, je ne puis donner que comme hypothétique la signification que j'en obtiens par induction ou rapprochement d'autres mots qui me paraissent être de même formation. Above, que l'on pourrait rapprocher de l'anglais, pourrait en conséquence être traduit par: surtout, avant tout; actualise, rapproché d'actuality, un mot de dictionnaire par ici ou dans le pays, et algebra par sous peu. De la sorte, en conservant tel quel le sens des autres mots: recevrez lettre bureau restant, on pourrait expliquer la phrase comme suit:
"Avant tout, nous sommes obligés de construire des magasins dans le pays. Recevrez lettre sous peu bureau restant."
Mais cette explication, je ne puis, à défaut d'autres moyens plus surs, la donner que comme hypothétique.
Veuillez agréer, etc.

Cette traduction ne fit point à elle seule aboutir l'enquête ouverte...

Sauriez-vous faire mieux que mon confrère de l'époque et me déchiffrer ce télégramme?
Rappel: "Above calcium actualise. Recevrez lettre algebra poste restante".

Réponse en fin de week-end...

[Edit]: Le destinataire, arrêté ultérieurement, traduisit ainsi les deux phrases: "Partez de suite Bucharest. Recevrez lettre poste restante."

Ne m'en demandez pas plus, je n'aurais certainement pas fait mieux que mon confrère (malgré l'aide d'internet). Il a eu l'élégance d'émettre des réserves sur son travail, et le magistrat d'en tenir contre. Ainsi va la vie des experts.

08 novembre 2006

Terminologie et néologie

Dans le journal officiel n°214 du 15 septembre 2006 est publié un avis de la commission générale de terminologie et néologie concernant le vocabulaire de l'audiovisuel et de la communication:

Il ne faut pas dire "home cinéma" mais "cinéma à domicile",
pas "webcam", mais "cybercaméra";
pas "blockbuster" (production cinématographique à gros budget), mais "grosse machine";
pas "story-board", mais "scénarimage";
pas "call TV", mais "télé-tirelire"...

Au passage, j'ai appris le mot "kakémono" qui signifie "grande affiche à suspendre" (merci google).

Autant j'applaudis les efforts louables d'une commission pour maintenir la richesse de la langue française, surtout dans le domaine technique, autant je m'attriste de voir que cet effort est fait par des technocrates isolés dans leur tour d'ivoire.

Pourquoi ne pas simplement valider tous les termes choisis par nos "cousins" canadiens qui sont confrontés directement au choc des langues.

Quels imbéciles ont choisi "mél" pour remplacer "email" alors que nos amis québécois utilisent depuis longtemps le mot "courriel", diminutif logique de "courrier électronique", traduction pendante de "electronic mail"?

Comment ne pas trouver stupide le mot "cédérom", transcription phonétique de CDROM signifiant "Compact Disc Read Only Memory", alors que l'expression "Disque Compact" nous tendait les bras?

Face aux Avocats dont le métier implique la maîtrise du mot juste, comment vais-je devoir rédiger un rapport d'expertise clair? Dois-je remplacer la phrase "Le disque compact mentionné dans le courriel a été trouvé dans le home-cinéma présent sur place et contenait le story-board d'un blockbuster destiné à une call TV" par la phrase suivante "Le cédrom mentioné dans le mél a été trouvé dans le cinéma à domicile présent sur place et contenait le scénarimage d'une grosse machine destinée à une télé-tirelire".

Après tout, c'est beaucoup plus joli.